Le Reiki : le bonheur à portée de mains

L’art de soigner juste en posant les mains a sans doute toujours existé. Secret, caché ou réservé à des initiés pendant longtemps il est, grâce au Reiki, désormais accessible à chacun. Oui, vous avez bien lu : à chacun !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 26 Jul 2019, à 16 h 10 min
Le Reiki : le bonheur à portée de mains
Précédent
Suivant

L’autotraitement : le grand cadeau du Reiki

Sa grande originalité, qui est aussi sa grande force, est que le Reiki peut être appelé et dirigé aussi bien vers soi-même que vers autrui. L’autotraitement, et avec lui la possibilité de se prendre littéralement en main, est l’un des plus grands cadeaux du Reiki.

reiki

Se faire initier par quelqu’un d’expérimenté © wavebreakmedia

Les 5 idéaux du Reiki

À plus forte raison s’il est accompagné d’une compréhension et surtout d’une mise en pratique des 5 idéaux du Reiki, qui font partie intégrante du traitement. Utiles à tout avec ou sans initiation, les voici :

  • Juste pour aujourd’hui, ne t’irrite pas.
  • Juste pour aujourd’hui, ne te fais pas de souci.
  • Honore tes maîtres, parents et aïeux, sois reconnaissant pour toutes les bénédictions quotidiennes qui te sont faites.
  • Gagne ta vie par un travail honnête.
  • Reconnais la vie dans toutes ses manifestations.

Intéressant seul ou en complément à d’autres traitements, le Reiki est aussi vivement conseillé à titre préventif, pour se maintenir en forme, faire le plein d’énergie, et pour le plaisir de se sentir vivre de plus en plus intensément.

Meilleure forme physique, équilibre émotionnel plus stable, joie de vivre encore plus grande, tout cela vous tente ? Il y a deux manières d’en faire l’expérience : faites-vous donner un ou des soins de Reiki, puis, si cela vous convient, apprenez à le pratiquer vous-même : il n’y a que des bonheurs à la clé.

Si vous vous posiez la question…

Le Reiki est-il une secte ?

Non, puisque par définition l’énergie de vie est partout, et n’appartient à personne en particulier. Chacun en revanche peut en profiter, quels que soient sa religion, ses croyances ou son mode de vie.

Tout le monde peut-il réellement transmettre le Reiki ?

À condition d’avoir reçu l’initiation qui permet de le canaliser, oui, bien sûr. Cette initiation permet surtout de réveiller le souvenir, la capacité à se « brancher » à la source, et à la laisser couler, aussi longtemps et autant que nécessaire.

Certaines personnes disent pourtant avoir fait de mauvaises expériences avec le Reiki…

Il faut, comme partout, user de sa faculté de discernement ! Comme il est relativement simple et rapide d’apprendre à pratiquer le Reiki, certains n’hésitent pas à s’autoproclamer « thérapeute » alors qu’ils ne sont en réalité que praticiens débutants… Cela peut faire un tort considérable, aussi bien à la personne ouverte et désireuse d’en savoir plus qu’à la réputation de cet art magnifique. Le Reiki reste toujours le Reiki, mais la qualité du « canal » est en effet importante.

Notre conseil  : si vous décidez un jour de recevoir cette initiation – mot qui se justifie pleinement au sens étymologique du terme, puisqu’il s’agit vraiment d’une transmission par l’expérience -, assurez-vous de le faire auprès d’un enseignant qui vous propose le Reiki tel que nous l’a donné Usui Sensei. Faute de quoi, ce sera peut-être très bien aussi, mais… il ne s’agira pas du Reiki Usui.

Et puis, si vous le pouvez, offrez-vous le luxe d’attendre de trouver un enseignant avec lequel vous vous sentez vraiment bien, à l’aise et sur la même longueur d’onde : vous ne profiterez ainsi que mieux de vos magnifiques découvertes.

Article republié
Illustration bannière : Rééquilibrer l’énergie vitale du corps grâce à l’apposition des mains © Andrey_Popov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Je signale à « anonyme » Ue c’étaient des enseignants-praticiens, ces amis. Et pas des étudiants.
    Par ailleurs, il semble que beaucoup de praticiens frêquent beaucoup le monde ésotérique.
    Dans notre société réduite à l’horizontale tout ceci est naïvement intégré dans le non-important, non-agissant.
    Mais on a tort de présenter le reiki comme un soin « naturel ». Il met en jeu des forces spirituelles, et qui ne sont pas bonnes.

    • PArfaitement D’accord

  2. Je signale à « anonyme » Ue c’étaient des enseignants-praticiens, ces amis. Et pas des étudiants.
    Par ailleurs, il semble que beaucoup de praticiens frêquent beaucoup le monde ésotérique.
    Dans notre société réduite à l’horizontale tout ceci est naïvement intégré dans le non-important, non-agissant.
    Mais on a tort de présenter le reiki comme un soin « naturel ». Il met en jeu des forces spirituelles, et qui ne sont pas bonnes.

  3. Le reiki fait du bien, oui.
    MAIS plusieurs de mes amis qui le pratiquaient et l’enseignaient se sont retrouvés gênés, voire plus, par des « entités ». Résultat des courses : ils sont tous passés par un exorcisme.
    Depuis ils ne souffrent plus de ces « attaques », n’enseignent plus, et ont averti leurs élèves, et ne le pratiquent plus.

    En fait, comme beaucoup de méthodes venues d’ailleurs, elles sont liées à un système spirituel.
    Et finalement même des choses qui font du bien se révèlent mauvaises.

    Prudence

    • Bonsoir,
      C’est à l’enseignant de Reiki de parler du risque ou non de ces aspects-là avec ses étudiants, et surtout de les inviter à développer leur lien avec la terre, à rester bien ancrés pendant qu’ils donnent un soin (et si possible plus longtemps, évidemment…)
      Ensuite, comme le Reiki, loin de n’être qu’une « technique », est aussi une voie pour celui qui le pratique, il met inévitablement en lumière ce que nous – le praticien – avons à apprendre, à travailler, à comprendre. Vos amis devraient pouvoir parler de tout cela avec leurs enseignants respectifs et bénéficier de leurs conseils. Ceci dit, s’ils vont maintenant tous bien, c’est l’essentiel !

    • Bonsoir,
      Ma réponse ci-dessous (elle est partie trop vite, désolée pour « Anonyme »…) :

  4. bonjour,

    votre article correspond tout à fait à ce que je pense, ayant un mari qui pratique le reiki, et a l’occasion de faire le bien autour de lui. En revanche, pourquoi avoir mis une photo d’une femme déshabillée, alors que vous précisez dans l’article que le reiki se pratique à travers les vêtements (ce qui est vrai) ? cela peut induire en erreur, c’est dommage

    • C’est tout à fait juste : Merci de l’avoir souligné ! On s’en occupe 🙂 !

Moi aussi je donne mon avis