Recyclage : la seconde vie de millions de panneaux solaires

Des milliers de tonnes de panneaux solaires sont recyclés chaque année. Mais comment sont-ils recyclés ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 2 Oct 2022, à 18 h 20 min
Recyclage : la seconde vie de millions de panneaux solaires
Précédent
Suivant

Les panneaux solaires peuvent être presque entièrement recyclés. Et cette filière est en plein boom alors que 50.000 tonnes de panneaux solaires devraient être recyclés chaque année d’ici une dizaine d’années.

Des millions de panneaux solaires recyclés

Les panneaux solaires ont une durée de vie entre 30 et 40 ans en moyenne. Alors que la France a pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, les particuliers sont encouragés à installer des équipements plus durables dont les panneaux solaires. Mais depuis les années 2000 se pose la question de leur recyclage.

Les panneaux solaires sont composés en grande partie de verre. Cette matière est recyclable à l’infini. C’est pourquoi Soren, un éco-organisme agréé par les pouvoirs publics est chargé du recyclage des panneaux photovoltaïques usagés. Pas moins de 8 millions de panneaux solaires ont été recyclés en 2021. L’organisme collecte les panneaux détériorés sur tout le territoire sans aucun frais pour les propriétaires. Pour cela, il suffit de rechercher le point d’apport le plus proche sur le site de Soren.eco et de déposer ensuite ses panneaux. Entre 2015 et 2020, l’organisme Soren a ainsi collecté plus de 18.000 tonnes de panneaux.

Installation de modules photovoltaïques sur le toit d’une maison © anatoliy_gleb

Comment sont recyclés les panneaux solaires ?

Les panneaux solaires sont envoyés dans des entreprises de recyclage. Après avoir enlevé les câbles d’alimentation, les panneaux sont broyés. Les cellules de panneaux photovoltaïques de première génération sont constituées de fines plaques de silicium. Pour les panneaux photovoltaïques de 2e génération, on trouve du verre, du plastique mais aussi de l’acier ainsi que du silicium amorphe. Plusieurs matières comme le cuivre, le verre, l’aluminium et les métaux et semi-conducteurs ressortent alors du broyeur. Ces matériaux sont ensuite triés grâce à différentes techniques plus ou moins longues : la vibration, le tamisage, le courant de Foucault ou le tri optique.

Le solaire a un avantage de taille en plus de produire une énergie non polluante. Près de 90 % du panneau est recyclable. « L’aluminium, le cuivre, les feuilles métallisées qui les composent sont autant de matériaux qui constituent de la matière première réemployable. Même le verre sert à faire des matériaux de substitution », a expliqué Rudy Hennion de Galloo dans des propos rapportés par 20 Minutes.



Une filière en expansion

Environ 200.000 panneaux solaires ont ainsi été recyclés par l’entreprise Galloo en 2022 ce qui représente l’équivalent de 3.800 tonnes de matière. « D’ici une dizaine d’années, on devrait arriver à des volumes de 50.000 tonnes annuels », a indiqué le président de Soren dans 20 Minutes. Cette filière est en forte expansion. D’ailleurs, 8 millions de panneaux ont été installés dans l’Hexagone en 2021.

Les concepteurs des panneaux solaires souhaitent de plus en plus travailler en collaboration avec les entreprises de recyclage afin de concevoir des panneaux plus facilement recyclables. Alors que les fournisseurs d’énergie craignent des tensions sur le réseau électrique, l’énergie solaire photovoltaïque représente une solution pérenne, écologique et économique pour les foyers qui souhaiteraient s’équiper. L’électricité produite peut alors directement servir à alimenter le foyer ou alors être réinjectée dans le réseau de distribution électrique.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis