Comment protéger son jardin de l’hiver ?

L’hiver arrive et il est temps de protéger les arbres et plantes de nos jardins ou balcons contre le froid, le gel, le vent… En effet, la chute soudaine des températures risque de stopper brusquement le métabolisme des plantes. Quelques conseils pratiques.

Rédigé par Séverine Bascot, le 27 Nov 2016, à 12 h 17 min

Hivernage : quelles plantes rentrer ? Où les mettre ?

Les plantes qui supportent des températures avoisinant les – 5 à – 10 °C (abélias, camélia, orangers du Mexique, eucalyptus, agapanthes, arbousiers, cistes…) peuvent passer l’hiver à l’extérieur. Mais les plantes non rustiques, d’origine méditerranéenne ou tropicale (aéoniums, agrumes, oliviers, bougainvillées, lantanas, plumbagos, verveines citronnelles…), ne résistent pas à des températures inférieures à 0 °C, et le voile d’hivernage n’assure pas une protection suffisante pour ces dernières lors des grands froids.

Il faudra donc les hiverner (les mettre hors gel) et les placer dans des locaux lumineux et assez frais (entre 0 à 10 °C si possible, 16°C maximum) : serre, véranda, garage, cave, cellier ou tout autre endroit aéré et hors gel.

protéger son jardin de l'hiver, plantes en pot

Ne pas oublier de rentrer les plantes ! © Kees Zwanenburg Shutterstock

De même, il est conseiller de rentrer vos plantes cultivées en pot à la veille des premières gelées : dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre.

Conseils pratiques

  • Une source de lumière est indispensable aux plantes qui gardent leurs feuilles :  le local devra donc être équipé d’une fenêtre ou d’une lucarne. Les autres plantes (pélargoniums, daturas, fuchsias, lauriers roses par exemple) peuvent être stockées dans la quasi obscurité (comme à la cave par exemple).
  • Si vos plantes en pot passent l’été dehors, rentrez-les quand l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur n’est pas trop important, pour leur éviter un choc thermique
  • Si vous ne disposez pas de place ou que certains pots volumineux ne peuvent pas être déplacés, recouvrez-les de plusieurs couches de voile d’hivernage et  glissez sous les pots des plaques de polystyrène ou une planche de bois :  les sols des balcons et terrasses, en béton brut ou recouvert de carrelage ou de dalles, s’avèrent excessivement froids.

Arracher les plantes bulbeuses fragiles

Les plantes bulbeuses ou tubéreuses qui résistent mal à l’humidité, comme les dahlias, cannas, glaïeuls, ou les bégonias, doivent être recouvertes par un bon paillage (terreau sableux par exemple) mais peuvent être aussi déterrées pour passer l’hiver dans un endroit sec et relativement frais.

Quand les feuilles ont disparu après les premières gelées, les souches sont arrachées puis placées dans des cageots à l’intérieur d’un local ou d’un garage, à l’abri du gel. Vous pourrez les replanter au printemps, quand les gelées seront passées.

Illustration bannière : Le jardin en hiver – © Bildagentur Zoonar GmbH Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. comment protéger l hommes les plantes

  2. nul

  3. Voici des petits conseils très simple pour protéger son jardin par grand froid comme en ce moment (brrr):

    Faire un buttage (relever la terre en forme de butte au pied des plantes)

    Arracher les plantes bulbeuses

    Installer un tunnel plastique (pour faire hiverner les jeunes semis)

    Pailler les plantes fragiles : mettre de la paille, des écorces, des branchages et ou des feuilles mortes sur les racines des plantes fragiles

    Installer des pots de terre et des cloches sur les plantes (avec un trou pour aération)

    Mettre tous vos pots dans un abri (une plante dans un pot supporte moins le gel que dans la terre)

  4. Comment protéger un rosier grimpant durant l’hiver ?

    Merci !

  5. Peut on garder dehors des vivaces en pots durant l’hivers

  6. est ce que l’humidité excessive rend les plantes plus sensibles au froid ?

Moi aussi je donne mon avis