La pompe à chaleur : comment ça marche ?

Les pompes à chaleur (PAC) séduisent de plus en plus de Français, un foyer sur trois se chauffe avec ce système économique et écologique. Cet engouement est lié au remplacement des chaudières au fioul ainsi que les aides financières du gouvernement (CITE, coup de pouce chauffage, aide de l’Anah…).

Rédigé par Pauline, le 1 Oct 2019, à 16 h 45 min

Les pompes à chaleur air – eau

L’installation d’une pompe à chaleur air (source d’énergie) / eau (fluide caloporteur) est assez simple.

On utilise parfois un kit hydraulique placé à l’intérieur de la maison et qui est connecté au circuit d’eau. Notons que des thermostats extérieurs et d’ambiance sont installés pour réguler la température.

Les avantages de la pompe à chaleur air- eau

  • Assez performante : possible sans chauffage d’appoint pour les systèmes les plus performants et si climat pas trop rude.

Moins chère que Sol eau ou Eau eau, utilisable en appartement, peut chauffer, climatiser et chauffer l’eau sanitaire.

  • Compatible uniquement avec radiateurs basse température et/ou plancher chauffant.

Quel type de pompe à chaleur choisir ?

La pompe à chaleur monovalente ou bivalente ?

En mode monovalent, une pompe à chaleur couvre la totalité des besoins de l’habitation. Ce mode de fonctionnement n’est pas recommandé pour les PAC aérothermique car à la mi-saison, une pompe a chaleur puissante va fonctionner par à-coups et donc se dégrader beaucoup plus rapidement. Ce mode de fonctionnement est donc conseillé uniquement pour la geothermie et l’aquathermie.

Dans une maison RT2000 de 200m² avec 2,5m de hauteur sous plafond, située en Ile-de-France, il faut par exemple une PAC qui peut fournir 13Kw.

La pompe à chaleur bivalente ?

En mode bivalent, une pompe à chaleur est couplée à un système de chauffage qui soit prend en charge l’intégralité du besoin (bivalent alternatif) ou qui vient en complément de la PAC (bivalent parallèle). Dans le cas du mode bivalent, la puissance de la pompe à chaleur doit couvrir en 70 % et 80 % des besoins énergétique.

Pour une maison RT2000 de 200m² avec 2,5m de hauteur sous plafond, située en Ile-de-France, qui a besoin de13Kw,  il faut une pompe à chaleur d’une puissance comprise de 9,1Kw à 10,4Kw.

Pompe à chaleur côté jardin © GSPhotography Shutterstock

Qu’est ce qu’une pompe à chaleur air / air ?

Les pompes air / air sont des climatiseurs réversibles qui prélèvent la chaleur extérieure pour la renvoyer à l’intérieur via des unités murales ou des consoles. Elles font l’inverse l’hiver. Ces pompes utilisent la technologie « inverter » qui régule la puissance selon les besoins réels.

Quels sont les avantages des pompes à chaleur air / air ?

Les pompes air / eau récupèrent des calories de l’air extérieur et les injectent dans un circuit d’eau de chauffage, le liquide caloporteur, via un échangeur et jusqu’à des radiateurs, un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs.

  • N’est pas un chauffage autonome, fonctionne en complément de votre chauffage existant.
  • Les pompes de moins bonne qualité peuvent être bruyantes.
  • Moins chère, facile à installer, compatible avec votre installation actuelle, utilisable en appartement, peut chauffer et climatiser.

Notons que la pompe à chaleur fonctionne également avec des capteurs solaires  : le principe est alors identique. La chaleur captée par un liquide caloporteur dans le panneau solaire s’accumule sous l’effet du soleil et est transmise au ballon de stockage d’eau chaude.

Elles permettent une économie d’énergie jusqu’à 70 %

Lire page suivante : le copa et le cop

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

40 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,c’est une question que je pose; merci pour votre réponse
    j’ai une pompe à chaleur, et dès que la température est bonne, je l’a met à l’arret (commande plastron)et je constate que je consomme quand même 106,25 watts/heures, puis-je l’a couper au disjoncteur les mois d’été,sans avoir de problème à la remise en service…
    cela représente plus de 300kw d’économie

  2. Bonjour,
    toujours à propos de l’installation d’une pompe à chaleur… J’ai lu qu’il vaut mieux le faire par un pro certifié RGE.

    C’est vraiment important ou pas ? J’ai trouvé quelqu’un qui l’est pas …

    Merci d’avance

  3. Bonjour, je suis actuellement en maison BBC avec chaudière à condensation datant de 2012 (gaz de ville) , dois je changer ma chaudière pour une pompe à chaleur afin de réduire les GES?

  4. Un CONDENSEUR et pas un condensateur, relisez vous bordel !
    Quand on écrit ce genre d’article il faut s’y connaitre un minimum !

  5. Bonjour,

    J’ai lu beaucoup d’articles concernant les pompes à chaleur.
    Votre article est bien détaillé ce qui m’a expliqué tant de choses, mais j’ai trouvé dans un autre article que nous pouvons subventionner l’installation pompe à chaleur. Mais ils n’ont pas détaillé : clim-pac.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-pompe-a-chaleur/
    Pourriez-vous s’il vous plaît me les expliquer ?
    Merci d’avance !

    Meilleures salutations,

  6. bon courage

  7. Vous ne mentionnez pas le bruit. Aux Pays-Bas, où la fin du chauffage central au gaz est planifié pour bientôt, de nombreuses voix s’élèvent sur le gros inconvénient des pompes à chaleur: le bruit qui envahira le voisinage en raison du vacarme du système installé à l’extérieur.

  8. une pompe à chaleur c’est vraiment parfait, à une seule condition, c’est qu’elle a été installé par un vrai pro et suivi par un vrai pro. Autrement abandonner.
    5 années de galère et enfin j’ai trouvé un pro. Si vous êtes dans la region Lyonnaise, appeler moi pour vous donner les coordonnées.

    • Bonjour – je viens de lire votre commentaire et je cherche un pro pour réparer mon climatiseur réversible marque LG car seul le chaud ne fonctionne plus, l’appareil se met sur veille et n’en bouge plus ! mon installateur (de 2004) a pris sa retraite. Certes, j’habite Toulouse mais peut-être auriez-vous la gentillesse de me préciser dans quel domaine vous avez cherché votre « pro » : celui des installateurs ou des réparateurs car je ne trouve pas dans la marque correspondante. Sont-ils tous compétents pour TOUTES les marques ? Merci d’avance pour votre réponse. Josefa.

  9. et pour clore le débat,donnez nous la valeur du condensateur,chimique ou pas,(humour)

  10. Avec les sous que j’économise avec ma pompe de chaleur, en me chauffant, je vais pouvoir isoler ma maison. Si j’isole ma maison je n’ai plus d’argent pour me chauffer ! Au gaz, au fioul, au bois à l’élec…
    La maison isolée mal chauffées ou la maison mal isolable (1970) bien chauffée.
    Comme quoi un petit calcul de rendement appelé COP et tout s’arrange. Il y a certains rendements économiques supérieurs à 1 comme en thermodynamique. Evidement si on brule son argent par la cheminée…….vaut mieux s’isoler.

Moi aussi je donne mon avis