Dans le persil, tout est bon ! La preuve

Les bienfaits du persil sont connus depuis l’Antiquité. Découvrez également comment le conserver, ainsi que des idées recettes avec du persil.

Rédigé par Samira, le 7 Dec 2019, à 11 h 50 min

Le persil en cuisine

Bien plus qu’une garniture ou un condiment

C’est vers la fin du Moyen Âge que le persil entre en cuisine, principalement comme garniture. Il est de nos jours, encore trop utilisé comme tel, alors qu’il s’agit d’un aliment de premier choix…

  • Il est très riche en vitamine C dont il couvre 20 % des Apports Quotidiens Journaliers pour 10 g ( plus il est frais plus sa teneur est importante. Cette vitamine est détruite à la cuisson).
  • Il contient une quantité importante de vitamine K soit plus de 200 % des AQJ pour 10g (ce qui explique qu’on le déconseille aux personnes sous anti-coagulant. La vitamine K est nécessaire à la synthèse des protéines, joue un rôle important au niveau de la coagulation du sang et aide à la fixation du calcium).
  • Il contient des vitamines A et B9,
  • les 8 acides aminés essentiels (histidine, isoleucine, leucine…),
bienfaits du persil oeufs

Le persil se marie volontiers avec les oeufs – © istetiana

  • des oligo-éléments comme le fer, le cuivre ou le zinc.

Pas un persil, mais plusieurs sortes de persil

Les propriétés pour la santé ne changent pas, qu’il soit plat, frisé ou tubéreux (en quantité plus ou moins importante selon la variété). Car oui, il n’existe pas seulement deux sortes de persil mais bien trois.

Le premier, le plus commun, est appelé « persil commun » justement, ou « simple ». Il est le plus aromatique.

Le second lui, a vu sa culture fortement se développer au cours des Âges, du fait de la ressemblance du premier avec les fameuses Ciguës, le frisé étant facilement reconnaissable. Il fut ensuite introduit en cuisine où il servit principalement de garniture à de nombreuses assiettes.

Le troisième, est un peu différent des deux autres, puisqu’il a une partie racine qui ressemble en apparence au panais. On mange aussi bien les feuilles que la racine. Originaire d’Allemagne, il est très peu consommé en France.

bienfaits du persil cuisine

Pâtes au poulet et persil – © Oksana Mizina

Et en pratique ça donne quoi ?

On trouve du persil un partout : dans les marchés, les supermarchés, les magasins biologiques et de toutes sortes : frais, séché, surgelé. Que faut-il privilégier ?

Il faut bien entendu privilégier le persil biologique ou le sauvage. Il faut savoir que certains agriculteurs utilisent des fongicides dans la culture du persil. Quant à consommer du frais, du séché ou du surgelé, il sera forcément bien plus avantageux et même moins cher de consommer du persil frais – c’est certes « moins pratique » mais bien meilleur gustativement et plus riche en vitamines et minéraux… Si malgré tout vous souhaitez acheter du persil séché ou surgelé, privilégiez le bio et celui de provenance française (« cocorico ! ») car il peut aussi venir d’Espagne ou d’Italie.

Pour en revenir au persil frais, il ne suffit pas de l’acheter bio (« sauvage ») et frais, encore faut-il savoir le choisir et le conserver de la meilleure manière qui soit. Pour le premier c’est simple : il faut choisir des feuilles qui soient joliment vertes et vigoureuses (qui ne flétrissent pas) sans taches jaunes. Le second point demande un peu plus de travail mais, rassurez-vous, assez simple et rapide !

bienfaits du persil jardin

Pour profiter plus longtemps des bienfaits du persil frais, on peut en faire pousser chez soi – © encierro

Bien conserver le persil

Le persil doit être lavé à l’eau fraîche, quel que soit son mode de conservation :

  • au bas du réfrigérateur,
  • ou au congélateur.

Les tiges doivent ensuite être un peu coupées à la base, pour les garder les plus fraîches possible et surtout les débarrasser de la terre restante. On met le persil dans un verre d’eau, assez haut pour qu’il puisse garder l’équilibre. Et on garde le tout dans un sachet propre et, si vous en avez, biodégradable, c’est mieux pour la planète ! On referme le sac et on pose ensuite le tout au bas de son réfrigérateur.

Autre méthode de conservation : retirer les feuilles de persil (un peu plus fastidieux !). Les mettre dans un saladier à moitié rempli d’eau afin de bien enlever toute la terre. Vous prenez un linge propre et y déposez les feuilles de persil. Étalez-les bien car le but est d’enrouler le linge (le persil dedans) et de le garder ainsi au réfrigérateur, toujours en bas. Le linge étant mouillé, il permet de garder les feuilles fraîches plus longtemps (au minimum 7 jours).

Et les tiges ?

En général on a plutôt tendance à les jeter, ne sachant pas trop quoi en faire. Alors que vous pouvez tout à fait vous en servir ! En prendre 4 ou 5, les plier en en faisant une sorte de petit bouquet garni (vous pouvez utiliser un élastique ou un fil que vous enroulez autour). Vous en faites plusieurs, que vous mettez au congélateur. Et vous en prenez un quand vous faites un bouillon, des légumes et ainsi de suite, pour apporter du goût.

Si vous souhaitez conserver les feuilles au congélateur, c’est possible. Après les avoir lavés, il faut juste bien les sécher sur un linge propre ou un papier absorbant. Vous les mettrez dans des petits sachets. Ça permet d’en avoir sous la main au cas ou…

Le persil, un allié du goût

Le persil est donc une herbe à utiliser régulièrement dans vos préparations. Et ce n’est pas la quantité qui compte ! Prenez-en en petite quantité chaque jour, vous profiterez bien plus des bienfaits. Et si vous avez un jardin plantez-en et coupez-en chaque fois que vous en avez besoin.

Agrémentons plus nos plats et apportons-leur du goût, car manger sainement c’est aussi se faire plaisir, tant au corps qu’aux papilles !

Article republié

Illustration bannière : Bienfaits du persil frais et comment le conserver, idées cuisine – © KlaraBstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Samira, naturopathe, passionnée par l'alimentation saine et gourmande et la santé au naturel, grâce à des moyens simples et peu chers. "Vivre sainement" ne...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. très intéressant mais vous n’avez pas mis les méthodes d’utilisation

  2. Très bonne plante verte.

  3. lors de constipation d un bébé une tige de persil dans l anus pas trop profond cela déclenche une éjection fécale

Moi aussi je donne mon avis