Comment bien choisir son miel ?

Difficile de choisir au rayon miel ! Miel bio, miel français, miel de fleurs, de thym ou d’acacia… Quel miel choisir pour quels bienfaits ? Et comment être sûr de la qualité ?

Rédigé par Pauline Petit, le 22 Jan 2021, à 8 h 00 min
Précédent
Suivant

Les bienfaits du miel ne sont pas à démentir. Excellent sucrant naturel, utilisé dès la Préhistoire, il est aussi très bon pour la santé. Il possède en effet des vertus anti-bactériennes et antioxydantes reconnues. Cependant, tous les miels ne se valent pas et ne possèdent pas les mêmes propriétés. Nos conseils utiles lorsque vous voulez acheter du miel.

Quel miel choisir ? Nos conseils pour se régaler

Issu de la ruche, le miel est un produit d’exception, qui se fait rare et qui mérite son prix relativement élevé. Pour baisser le coût de production, les industriels ont recours à des techniques peu regardantes dans la fabrication du produit. Il convient donc d’ouvrir l’oeil à l’achat pour éviter les faux  !

Miel bio, miel de fleurs… quelles différences ?

La couleur, la texture et la qualité diffèrent en fonction de l’endroit où l’apiculteur a posé ses ruches. Ainsi la production peut être issue d’un type de fleurs (miel d’acacia, de romarin…) ou toutes fleurs.

Et le miel bio, alors ? Le cahier des charges bio exige que, dans un rayon de 3 km autour des ruches, on ne trouve que des cultures bio ou des zones sauvages (prairies, zones humides…)
Un produit apicole comporte ainsi bien moins de résidus de pesticides qu’un non bio. En outre, les abeilles ne doivent pas recevoir de traitements antibiotiques.

Il est donc préférable de choisir un miel bio. Mais où l’acheter pour être sûr de sa qualité ? L’idéal est de l’acheter en direct auprès du producteur, sur un marché par exemple. Celui-ci saura vous conseiller en direct sur celui à choisir en fonction de votre goût.

Le miel de thym est bon pour les maux de gorge © PicsWay

Vous achetez votre pot de miel en supermarché ? Assurez-vous qu’il porte la mention « récolté et mis en pot par l’apiculteur ».

Arnaques à l’étiquette

Et gare aux arnaques à la provenance. Depuis le 1er janvier 2021, il est obligatoire de mentionner le pays d’origine du miel sur le pot – retrouvez ici la réglementation concernant l’étiquetage. Scrutez donc, non l’étiquette, mais la mention indiquée en noir sur le pot.
En effet, une étiquette peut indiquer du « miel de tradition » ou « miel de terroir » qui peut provenir d’Europe de l’Est ou d’Amérique du Sud !

Il existe des préparations (qui n’ont pas le droit de se nommer miel) qui contiennent du sirop de glucose, qui vise à le liquéfier et à le rendre plus abordable. À éviter !
Le miel industriel est en outre chauffé de façon excessive, ce qui permet de le rendre liquide, mais cette opération lui fait perdre de nombreuses qualités nutritionnelles. Raison de plus pour privilégier le miel artisanal.

Vous n’aimez que le miel liquide ? il vaut mieux le consommer rapidement alors, car le « vrai miel » durcira forcément au bout de six mois à un an. Un miel cristallisé est donc un gage de qualité ! Si vous souhaitez qu’il redevienne liquide, chauffez-le légèrement au bain-marie (pas plus de 40°C).

À quels labels se fier ?

Ici encore, entre labels officiels et allégations douteuses, c’est un peu le casse-tête. Si vous achetez en supermarché, le label bio est à privilégier.
En revanche, il ne garantit pas l’origine française.

D’autres labels vont plus loin que le bio : c’est le cas de Nature & Progrès ou Demeter (biodynamie), qui possèdent des exigences strictes en termes d’élevage des abeilles.
Le label « Origine France Garantie » assure que le miel est 100 % français.
Le label Agri-éthique France garantit que le produit est d’origine France, et qu’il est en plus issu de filières équitables (juste rémunération du producteur).

Le miel de lavande est une appellation contrôlée © lcrms

Si vous souhaitez un miel de terroir, tournez-vous vers les IGP, AOP et Label Rouge : sont concernés les miels d’Alsace, de Corse, de Provence, des Cévennes, le miel de sapin (des Vosges), le miel toutes fleurs, le miel de lavande et de lavandin. Ces labels garantissent à la fois la provenance et la qualité des produits.

Thym, acacia, lavande… Quels bienfaits ?

Les miels monofloraux auront des caractéristiques plus prononcées. Voici quelques bienfaits du miel en fonction de ses origines florales.

  • Le miel d’acacia est l’un des plus clairs et des plus liquides. Il est efficace pour les problèmes intestinaux.
  • Le miel de thym est plus doré et plus épais. Il peut être utilisé pour les maux de gorge et pour ses vertus antiseptiques.
  • Le miel de lavande est plus crémeux, de couleur dorée à beige. Il a des arômes fleuris et est également efficace pour soulager les infections respiratoires.
  • Le miel de sapin est très foncé et possède un goût prononcé, aux arômes boisés. Il est très riche en oligo-éléments. Il possède des vertus diurétiques, efficace notamment contre les infections urinaires.
Illustration bannière : choisir son miel © Cherevko Stock

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis