Maladies des tomates : comment les reconnaître et moyens de lutte

C’est bien souvent quand la saison des tomates commence à battre son plein que les maladies des tomates arrivent en force. Reconnaître cul noir, mildiou et alternariose, éclatement, botrytis et autre oïdium pour mettre en place des moyens de lutte devient ainsi un enjeu si on veut continuer à se régaler.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 25 Jul 2020, à 7 h 57 min

L’oïdium de la tomate

Voila encore un champignon qui s’attaque à la culture de tomates ! Relativement bien connu des jardiniers notamment parce que l’oïdium attaque d’autres cultures comme celle des courgettes, il est cependant plus rare sur la tomate.

maladies des tomates ; oïdium tomates

Attaque sévère d’oïdium sur pied de tomate © AmBNPHOTO

Symptômes de l’oïdium

Le champignon oïdium se caractérise par l’apparition d’un feutrage blanchâtre sur le dessus des feuilles sous forme de tâches. Ces tâches s’élargissent et se multiplient potentiellement rapidement.

Une fois l’oïdium installé, les feuilles commencent à sécher puis à brunir.

Moyens de lutte contre l’oïdium

L’utilisation d’une décoction de prêle en pulvérisation préventive est efficace pour éviter l’apparition de l’oïdium surtout si les cultures ont été touchées l’année précédente. Une pulvérisation d’huile de tournesol à raison de 5 millilitres par litre maximum est également efficace en prévention et ce tous les 8 jours.

En cas d’apparition des symptômes il faut réagir rapidement en éliminant toutes les parties infectées et en ne laissant aucun débris végétaux au sol. L’oïdium se fixant sur ces débris végétaux ils constituent un véritable réservoir de la maladie et ce d’une année sur l’autre alors n’hésitez pas à prévenir plutôt qu’à guérir !

Illustration bannière : Il existe des centaines de variétés de tomates, mais elles ne sont pas toutes égales devant la maladie © Shebeko

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. c’est quoi ces simili tomates sur la photo? à la poubelle ces merdes!Faire du bio c’est une chose mais il faut aussi cultiver en plein champ sinon ça ne fait pas grand chose et ne pas acheter de plans hybrides

Moi aussi je donne mon avis