Les plantes et arbustes à tailler à la fin de l’été

Avant l’arrivée de l’automne, il faut tailler certaines plantes et arbustes dont la croissance comme la floraison peuvent rapidement devenir envahissantes. La fin de l’été représente alors la période idéale pour réaliser une taille moins contraignante que les tailles automnales ou hivernales. Une taille légère qui consiste surtout en un nettoyage bienvenu. Quelles sont les variétés concernées et comment procéder ?

Rédigé par Cecile, le 25 Aug 2022, à 10 h 50 min
Précédent
Suivant

La taille de fin d’été : une « taille au vert » qui doit être légère

Durant la période estivale, les végétaux souffrent de la chaleur, surtout cet été où la sécheresse est de mise. Pour permettre aux plantes et arbustes du jardin, dont certaines parties sont desséchées, d’accueillir l’automne en pleine forme, réaliser une taille légère est conseillée. Il s’agira d’une taille donc moins importante que celles réalisées en automne ou en hiver, qui doit idéalement être effectuée au tout début du mois de septembre.

A la fin de l’été, les plantes et arbustes doivent donc être taillés avec parcimonie, en ne sectionnant que les jeunes tiges encore vertes pour limiter la pousse des espèces trop envahissantes, telles que la vigne vierge. Ce nettoyage appelé « taille au vert » vous permet également de conserver la forme souhaitée pour vos arbustes. Ne coupez donc que quelques centimètres, pas plus. Débarrassez également vos plantes et arbustes des fleurs fanées et du bois mort, afin que leur sève profite aux parties bien en vie.

Pour couper les jeunes tiges, utilisez des outils aiguisés et désinfectés, afin de ne pas endommager vos végétaux tout en évitant de contribuer à la propagation de certaines maladies.

Quelles plantes tailler à la fin de l’été ?

Si une taille sévère en plein été est déconseillée, afin de ne pas compromettre la floraison et le développement des fruits, un nettoyage avant l’automne est idéal. Il s’agit de se concentrer principalement sur les plantes grimpantes, les plantes fleuries, certains fruitiers ou encore les plantes envahissantes. Voici une liste non exhaustive des variétés à ne pas oublier de tailler avant le début de l’automne :

  • Les rosiers non remontant, une fois que leur floraison est terminée. Ne coupez alors que les nouvelles tiges sur à peine 5 centimètres.
  • La vigne vierge, afin d’éviter qu’elle ne prenne trop de place au jardin.
  • Les clématites, sur lesquelles il est possible de réaliser une taille plus prononcée en supprimant une vingtaine de centimètres sur chaque branche.
  • Les pivoines herbacées, qui ont surtout besoin d’un nettoyage en coupant toutes les tiges fanées sur une dizaine de centimètres environ.
  • La glycine, qui sera défleurie à la fin de l’été. Supprimez les fleurs fanées, coupez les anciennes branches et laissez croître les jeunes pousses.
  • La lavande, dont la taille de fin d’été permet de contenir la forme de la plante. Supprimez les fleurs fanées et coupez les rameaux sur environ 5 centimètres.
  • Le chèvrefeuille, dont la taille consiste surtout à supprimer les branches âgées et réduire les branches principales d’une quinzaine de centimètres.
  • Idem pour le lierre, qui supporte un bon nettoyage en fin de saison estivale. Coupez une quinzaine de centimètres sur les tiges les plus anciennes.

Lire aussi : Sécheresse – Les plantes à tailler en été pour les aider à résister

Les arbustes à tailler avant l’automne

Fin août, début septembre, c’est également le moment de tailler légèrement certains arbustes pour favoriser leur croissance tout en contrôlant leur forme. L’occasion aussi de les débarrasser des fleurs fanées et parties mortes. N’oubliez pas de tailler :

  • L’hortensia, dont il convient de tailler les fleurs fanées au fur et à mesure. Coupez également les tiges défleuries en vous arrêtant juste au-dessus des bourgeons.
  • Le laurier-rose, même en pot, peut être légèrement taillé en coupant les jeunes tiges et environ un tiers de ses branches. Une bonne manière de l’aider à préparer sa prochaine floraison.
  • Le laurier palme, qui voit sa sève descendre en fin d’été et début d’automne. Une taille légère à cette époque de l’année permet ainsi de ralentir sa croissance parfois envahissante.
  • Le troène, dont la taille de fin d’été permet de ralentir sa croissance tout en freinant sa floraison qui peut être allergique pour certaines personnes. Certains préfèrent aussi supprimer les baies toxiques du troène, même si ces dernières régalent les oiseaux.
  • Le seringat, pour lui permettre de conserver une forme compacte, tout en aérant l’intérieur de sa ramure.
  • L’abricotier et le prunier, à tailler en supprimant les nouvelles branches ne portant pas de fruits et en éliminant les rameaux qui se croisent, se touchent, ou s’orientent trop vers l’intérieur de l’arbre.
  • Le weigela, qui peut devenir encombrant à la fin de l’été. Ôtez le bois mort, puis coupez sur environ 2/3 les rameaux qui ont déjà fleuri.
  • Le thuya, dont la sève descend de la mi-août à la mi-septembre environ. La croissance des haies de thuyas est donc au ralenti, l’occasion d’effectuer un élagage de fin de saison pour éviter que l’arbuste ne soit trop envahissant.
  • Le buis, dont la taille doit être réalisée si possible par temps pluvieux, afin d’éviter que les extrémités ne jaunissent.

Les tailles de fin d’été sont aussi l’occasion de réaliser des boutures ! Des boutures qui concernent également les plantes d’intérieur, l’occasion de découvrir une technique particulière : le marcottage.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis