Se laver les cheveux naturellement

Le shampoing est efficace ! Mais peut-on aussi ne plus se laver les cheveux ? Toutes les techniques décryptées pour vous.

Rédigé par Eva Souto, le 3 Sep 2014, à 15 h 02 min

Se passer de shampoing : l’idée peut paraître saugrenue, et pourtant c’est le choix qu’ont fait certaines femmes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, pas de mauvaises odeurs mais du volume retrouvé et des longueurs brillantes sublimées. Alors, cette nouvelle tendance est-elle adaptée à tous les cheveux ? N’est-elle pas un phénomène trop radical et n’existe-t-il pas d’alternatives moins extrêmes ? Nous avons mené l’enquête pour vous sur le shampoing naturel.

Un phénomène qui prend de l’ampleur

Cette nouvelle tendance risque de secouer nos habitudes… et pour cause, le « no-poo » pourrait bien révolutionner notre quotidien. Utilisé pour « no-shampoo », comprenez « pas de shampoing », il revendique l’idée suivante : il est possible d’avoir des cheveux propres sans shampoing. Trop se laver est mauvais pour la peau, et c’est la même chose pour les cheveux.

Mais ne plus se laver les cheveux ne peut-il pas être dommageable ? L’eau peut rincer les cheveux, la poussière et autres particules « sèches ». Mais qu’en est-il pour le sébum, qui est gras et qui nécessite d’être lavé avec un produit nettoyant pour être éliminé ?

Le sébum

Il s’agit d’un film huileux sécrété naturellement par le cuir chevelu (et par la peau). Son rôle est de maintenir l’hydratation de l’épiderme : il entre dans la composition du film hydrolipidique de la peau. Il protège les cheveux du dessèchement et des agressions extérieures, tout en entretenant leur souplesse. Quand il est produit en excès, il est à l’origine des cheveux gras.

Plusieurs techniques anti-sebum sont possibles

  • Utiliser occasionnellement du bicarbonate de soude
  • Utiliser une recette de shampoing maison à la farine de seigle : farine de seigle, eau, éventuellement quelques gouttes de vinaigre de cidre et quelques gouttes d’huile essentielle si vous pouvez l’utiliser (attention allergies, enfants et personnes enceintes)
  • Rincer les cheveux avec du vinaigre de cidre (de préférence, bio) en guise d’après-shampoing
  • Passer de l’huile d’ylang-ylang pour renforcer et protéger le cuir chevelu. Cela permet également de nourrir les bulbes, tout en apportant une odeur plaisante à vos cheveux. 
  • Laver ses cheveux seulement avec… de l’après-shampoing. Attention, pas n’importe quel après-shampoing mais un produit qui ne contient ni silicones ni aucun composant dérivé tels que le thicone, le thiconol, le siloxane ou le silane.

Le « no-shampoo » est-il viable ?

De plus en plus de femmes se lancent dans l’expérience et les témoignages fleurissent sur la toile. Jacquelyn Baers, blogueuse lifestyle et écologiste américaine, est un peu devenue la porte-parole du mouvement no poo.

Depuis sept ans, elle n’utilise plus de produits « nocifs et chers » pour entretenir sa chevelure. Elle répond aux sceptiques : « Et non, des dreadlocks ne se sont pas pour autant formés sur sa tête aussi propre que celle d’utilisatrices de shampoings ».

Selon elle, ses cheveux ne se portent pas plus mal que lorsqu’elle utilisait du shampoing. Au contraire, ils auraient tendance à mieux se porter. Lorsqu’elle va chez le coiffeur, une fois par an, les compliments fusent sur la qualité de ses cheveux. De quoi ébranler nos certitudes !

coup de coeur
Shampoing solide au Rhassoul

Côté shampoing naturel, certaines personnes préfèrent opter pour un shampoing solide aux ingrédients naturel, soit fait maison soit vendu dans le commerce. Voici un exemple de shampoing solide à base de Rhassoul et d’Argan.

Convient à tous les types de cheveux, même colorés.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

Sinon, pourquoi ne pas tenter l’expérience du « no-shampoo » ? Mais attention, pour celles et ceux – oui, les messieurs peuvent s’y mettre aussi – qui seraient tentés, quelques conseils sont à suivre !

Lire page suivante : les étapes à suivre avant le no-shampoo

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis