Doit-on laver son soutien-gorge tous les jours ?

Si l’on sait que l’on doit changer de culotte et de chaussettes tous les jours, qu’en est-il du soutien-gorge ? Comment laver sa lingerie ? Tous nos conseils lavage sous-vêtements.

Rédigé par Pauline Petit, le 24 Jul 2021, à 10 h 35 min
Doit-on laver son soutien-gorge tous les jours ?
Précédent
Suivant

Vous avez tendance à tout mettre en vrac dans la machine à laver sans vous soucier de la couleur ni du programme ? Votre lingerie risque de ne pas survivre très longtemps. Pour avoir une lingerie qui dure, voici nos conseils de lavage de lingerie.

Lavage sous-vêtements : comment bichonner vos soutien-gorges

Si l’on ne vous apprend rien en disant qu’il faut laver sa culotte tous les jours, qu’en est-il du soutien-gorge ? Ce sont des pièces fragiles : inutile de le laver à chaque utilisation.

Comment laver les sous-vêtements

Tout d’abord, il est fortement recommandé de laver votre lingerie neuve avant une première utilisation, comme pour tous les vêtements.

Il est préférable de laver les sous-vêtements à la main, avec de l’eau tiède et du savon de Marseille. Vous n’avez pas le temps ? Vous pouvez opter pour le lavage machine, en suivant ces conseils.

Choisissez un programme délicat ou soie, du moins, il vaut mieux ne pas dépasser 30°C pour ne pas abîmer les fibres de vos sous-vêtements. C’est de toute façon une température suffisante pour laver le linge peu sale.
Pas besoin de les laver à part : opérez juste un tri en termes de couleurs afin d’éviter que vos vêtements ne déteignent.

Protégez tout de même votre lingerie en la glissant dans un filet de lavage. Une taie d’oreiller fera très bien l’affaire comme filet à sous-vêtements également ! Cela permettra que la lingerie ne soit pas en contact avec des scratchs ou des crochets qui pourraient l’abîmer.

laver ses soutien gorge a la main

Mieux vaut laver ses soutien-gorge à la main – © Lelachanok

Utilisez une lessive faite maison au savon de Marseille, ou une lessive pour linge délicat, et évitez l’assouplissant. Surtout, évitez de passer par la case sèche-linge : il s’agit d’une chaleur bien trop violente pour les fibres délicates des sous-vêtements. Préférez-lui le séchage à l’air libre !

Laver ses soutien-gorge

Il est préférable de laver son soutien-gorge toutes les deux ou trois utilisations. En effet, un changement quotidien risque de raccourcir sa durée de vie. Les expertes conseillent de ne pas porter le même soutien-gorge deux jours d’affilée afin qu’il ait le temps de reprendre sa forme initiale. Ainsi, vous pouvez le porter le lundi et le mercredi et le laver en fin de semaine.

Comment laver ses soutien-gorge à la main ? Faites-les tremper pas plus de cinq minutes, puis frottez doucement avec du savon de Marseille. N’utilisez pas de brosse dure qui abîmerait votre lingerie. Rincez à l’eau tiède puis essorez doucement : vous pouvez utiliser une essoreuse à salade !

Votre soutien-gorge a perdu de sa blancheur initiale ?

Pour blanchir un soutien-gorge gris, rincez-le dans une eau chaude additionnée de jus de citron. Vous pouvez aussi glisser une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans le bac de rinçage de votre machine à laver. Ces astuces fonctionnent pour les soutien-gorge, mais aussi pour blanchir de la lingerie en règle générale. Et n’oubliez pas de la faire sécher au soleil, qui possède une action blanchissante.

Illustration bannière : Lavage sous vêtements – © Sinica Kover
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis