Le chou kale, un chou frisé très vitaminé

Loin d’être une nouveauté marketing, le chou kale fait en réalité son retour sur les marchés français depuis quelques années. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il a des atouts aussi intéressants pour la santé qu’au potager.

Rédigé par Kathy, le 20 Nov 2020, à 18 h 10 min

Si les Américains ont découvert le légume ces vingt dernière années, le chou kale est loin d’être un petit nouveau. On le retrouve de plus en plus couramment sur les marchés et dans les paniers AMAP. Côté goût il peut sembler décevant mais ses qualités nutritionnelles en font un aliment à connaître et à intégrer dans son alimentation pour varier.

Le chou kale, un chou frisé excellent pour la santé

Bon nombre d’entre vous ont pu être surpris : le chou kale est loin d’être un nouveau légume mais c’est ainsi qu’on le désigne le plus couramment à l’heure actuelle. On vous explique ce que ce terme désigne et ses caractéristiques.

Le chou kale, une invention récente ?

Le mot kale est un terme parapluie qui vient de l’anglais et désigne des formes diverses de choux communs non pommés. Petit à petit le terme a évolué et il est également couramment utilisé en France. Il s’agit d’un nom commercial : il n’existe pas un seul chou kale mais des choux différents désignés par ce terme unique.

Le chou kale est un ancien légume – © aprilante

La plupart du temps on entend par là les Brassica oleracea de type Acephala. Il peut néanmoins s’agir d’une plante cousine, Brassica napus, dont les sous-espèces incluent le colza, le rutabaga et le chou frisé sibérien. En France, trois choux prennent donc cette appelation :

  • le chou kale frisé, Brassica oleracea var. sabellica
  • le chou frisé sibérien, également appelé kale rouge de Russie, Brassica napus subsp. napus var. pabularia
  • enfin le chou palmier ou kale noirBrassica oleracea var. palmifolia

Les bienfaits des soupes en hiver

On peut intégrer le chou kale dans des pâtes aux légumes – © C Teubner

Une consommation de masse de chou kale aux États-Unis

Si la sous-espèce varie, ses caractéristiques restent proches : des choux frisés que le grand public a redécouvert ces dernières années. Pendant longtemps, ces légumes étaient plutôt destinés à l’alimentation du bétail avant de revenir sur le devant de la scène.

Et on peut effectivement parler de phénomène de mode, spécialement aux États-Unis où on l’a vu détroner la salade César ou les épinards. Il faut toutefois aller au-delà d’un simple phénomène de mode accentué par les réseaux sociaux. On a surtout redéfini les qualités nutritionnelles du chou kale.

Le chou kale, un chou considéré comme miraculeux

Chou kale violet – © RelentlessImages

Aliment anti-cancer, lutte contre la dépression, réduction des risques d’Alzheimer(1). On ne cesse de prêter des vertus au chou kale, essentiellement par effet antioxydant(2). S’il s’agit de rester prudents vis à vis de ce type de considération, il est indéniable que le chou kale est intéressant nutritivement.

Le kale, des vitamines et peu de calories

Le chou kale a notamment beaucoup de succès car il constitue un excellent dépuratif. Son apport en vitamines A et K est également important.

Lire page suivante : Le chou kale, facile à cultiver et à utiliser en cuisine

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis