Jardinage : dans quels magasins peut-on aller pendant le confinement ?

Voici où acheter de quoi jardiner et planter en toute légalité pendant le confinement.

Rédigé par Audrey Lallement, le 3 Apr 2020, à 9 h 48 min

Le confinement permet d’accorder plus de temps à son jardin. Mais à cause de lui, les jardineries et pépiniéristes sont fermés. Il est pourtant possible d’acheter de quoi jardiner et planter en toute légalité.

Fermeture des jardineries et pépiniéristes

Confinement ne rime pas toujours avec appartement. Certains chanceux passent cette période dans une maison et peuvent profiter de leur jardin. Les autres tenteront un potager de balcon, ou une plante d’intérieur comme des herbes aromatiques.Planter, semer, arroser, tailler… Des activités toutes trouvées pour s’occuper. Et c’est courant qu’on n’ait pas eu le temps de se demander avant quoi planter en avril. Néanmoins, les jardiniers ont un obstacle de taille puisque les jardineries et pépiniéristes sont fermés.

Ce ne sont en effet pas des courses essentielles. C’est pour cette raison que ces magasins sont fermés. Néanmoins, les agriculteurs peuvent s’y rendre dans le cadre de leur activité professionnelle. Pour les particuliers, pas de passe-droit ; en revanche ils pourront trouver de quoi jardiner, à condition de savoir où et dans quelles conditions.

Où a-t-on le droit d’acheter des plants et des semences ?

jardinerie confinement

Les semences et plants potagers à visée alimentaire sont autorisés à la vente – © Tatiana Maliuk

Les fleurs et les plantes ornementales ne sont pas des produits essentiels, cependant, les semences et plants potagers à visée alimentaire sont autorisés à la vente. À vous les herbes aromatiques, les légumes et les fruits ! Pour obtenir des plants et des semences, vous pouvez vous rendre dans un des marchés ouverts autorisés par arrêté préfectoral, à condition, bien sûr qu’il soit à côté de votre domicile.

Vous pouvez aussi trouver quelques plants au rayon jardinerie de votre supermarché. Il est aussi possible de se fournir grâce à un dispositif de retrait de commande ou de livraison à domicile mis en place par les jardineries, qu’elles soient actuellement ouvertes ou fermées. Enfin, les jardineries ayant une animalerie restent ouvertes et donc vous pouvez aussi y trouver de quoi jardiner.

Des achats à effectuer en respectant les gestes barrières et qui doivent vous permettre ensuite de rester dans votre jardin. Le confinement impose en effet de limiter le plus possible les sorties.

Illustration bannière : Faire ses semis et ses plantations malgré le confinement – © narai chal
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




14 commentaires Donnez votre avis
  1. Moi, je vais où bon me semble pour acheter ce dont j’ai besoin. Ce n’est pas leur confinement à la noix qui va m’interdire de cultiver mes parcelles. Je pratique l’insolence, ça me soulage les nerfs ; si un gendarme me demandait par hasard – je n’en ai jamais croisé aucun – ce que je vais cultiver, je lui répondrais du cannabis! Je suis tout seul au milieu de la nature! C’est enclos de murs et d’un gros portail. Je vois pas à qui je pourrais transmettre un virus que je n’ai pas! Aux vers de terre, peut-être? Et je rentre en bagnole! Par contre, les joggers, ça ne les dérange pas? Leurs règles sont stupide! On voit que ce ne sont que des citadins, qui n’ont pas vu un motoculteur de la vie. Ils ne savent même pas faire pousser un radis. Pauvre France, en quelles mains es tu tombée?!

  2. Comme le disent les auteurs précédents, il y a plein d’incohérence et d’idiotie dans les décisions prises par nos chers gouvernants qui ne savent même pas ce qu’est un jardin. J’insiste, c’est maintenant que l’on doit semer ou planter pour les récoltes d’automne ou d’hiver, ce n’est pas en septembre, mais selon les tout puissants, il vaut mieux engraisser les multinationales et s’approvisionner dans les supermarchés … Décidément, rien ne changera tant qu’on aura à faire à des têtes de mules avec des oeillères. Où est passé le bon sens paysan ? Bon courage à ceux qui peuvent jardiner !

  3. Bonjour, Moi aussi je ne comprends pas que l’on ne puisse pas aller acheter des fleurs en drive (par exemple)pour faire jardinières balcon. Un balcon fleuri, ça donne du baume au coeur surtout en période de confinement, quand on est seul. Le gouvernement devrait autoriser aussi la livraison à domicile des fleurs pour jardinières (géraniums etc…). En plus ça ferait gagner les horticulteurs qui sont obligés de tout jeter. C’est comme beaucoup de choses en France (incompréhensible et idiot).

  4. Et pour le moral, ce n’est pas « essentiel », d’autant plus que les plantes « vivent »… contrairement aux vêtements par exemple…

  5. je ne comprends pas qu’on puisse acheter des plantes potagères et qu’on ne puisse pas acheter des plantes fleuries exp: géranium etc pour le jardin alors que souvent c’est le même magasin.

  6. depuis début avril on peux trouver les plants et graines en jardinerie; moi j’ ais commander chez Willems livraison prévue le 25 mars et a ce jour je n’ ais aucune nouvelles de ma commnande je ne peux pas les joindres ni téléphone ni internet je vais annuler ma commande et je vais voir autour de chez moi alors un conseil ne commnader pas chez eux ils disentque les livraisons sont assurer mais c’ est faux

  7. Pas le droit d’aller à son jardin s’il est à plus d’un km et ou l’on ne croiserait personne en y allant en voiture (10 mm en voiture), on nous conseille plûtot de passer son temps à aller au super marché ou de faire son footing , de promener son chien ,de se promener à pied dans un rayon d’1km et de 1h . Seulement dans tous ces endroits on croise obligatoirement du monde , alors que dans son jardin on serait tout seul.
    Je ne comprends pas leur raisonnement! De plus si les jardins ne sont pas cultivés maintenant , nous n’aurons aucun légumes ce printemps , cet été , cet automne et cet hiver ! C’est cela que l’on appelle produire et manger local !

  8. La jardinerie où je vais habituellement est ouverte pour l’animalerie mais on ne peut pas aller dans les autres rayons ;c’est barricadé donc comment fais t’on pour acheter les plants de tomates et autres indispensables au jardin ?quel gachis pour ces professionnels qui font leur plus gros chiffre d’affaires au printemps …pourvu que le gouvernement change d’avis rapidement

  9. eh bien autorisez vous à y aller! Car c ‘est pour raison alimentaire! Donc autorisez vous! Et même allez y en vélo, comme ça la planète est contente. Ce n’est pas le moment de faire fonctionner les gros lobbys alimentaires. Qu’est ce qui est plus « dangereux »? Plusieurs personnes tendues et stressées dans un supermarché, ou vous, seul.e, détendu.e, respirant l’air frais et appréciant le silence dans votre jardin.

  10. Et la nourriture pour mes poissons, maintenant je la trouve où ?
    Il n’y en a pas dans les supermarché et quand il y en a ce n’est que la basique pour poissons rouges
    Tous ceux qui ont des animaux devraient pouvoir aller en jardinerie de même que ceux qui n’ont pas assez pour vivre et comptaient faire leur potager, vous les appauvrissez encore plus !
    Quand aux livraisons; ça fait trois semaines que nous sommes sans courrier et la dernière fois qu’on a eu une livraison, nous avons eu justificatif de passage dans notre boîte au lettres, alors que nous étions là, pour aller chercher un produit de 7€ dans un point de livraison à plus de 10 km de chez nous.
    C’est scandaleux

    • Nourriture pour poissons de bassin,graines oiseaux, Vous trouverez tout chez Jardiland dont l animalerie est ouverte.

  11. Passez à la permaculture!!! C’est l’occasion de vous informer avant de vous y mettre. Au final, plus de rendement, moins de travail.

  12. Moi j’ai mon jardin à 3 km comment faire j ai toujours pas passé le motoculteur.

    • moi aussi il est à 2 kms aller retour je l ai abandonné depuis le confinement

Moi aussi je donne mon avis