Isolation : qu’est-ce que l’étanchéité à l’air ?

Rédigé par Alan, le 29 Jan 2013, à 15 h 34 min

Avant même de penser à l’isolation et la ventilation, il est une étape qu’il ne faut pas négliger : prévoir l’étanchéité à l’air.

L’étanchéité à l’air, une étape essentielle

air789L’étanchéité à l’air d’une construction désigne la sensibilité du bâtiment par rapport aux écoulement aérauliques. On parle aussi de perméabilité à l’air. Sous ce terme on parle donc de tous les défauts d’étanchéité, hors ventilation. L’étanchéité à l’air concerne l’enveloppe et mesure la valeur du débit de fuite la traversant, sous un écart de pression donné.

Sans une bonne étanchéité à l’air, l’isolation n’est pas performante

L’étanchéité à l’air au sein d’un habitat est essentiel afin d’éviter toutes fuites d’air. Lors de la construction d’un logement, elle doit donc faire l’objet d’une attention toute particulière, et ce,  à chaque étape de la construction. En effet, sans une étanchéité sans faille, une isolation et une ventilation même performantes ne seront pas performantes.

L’étanchéité à l’air : quelle réglementation ?

En attendant la BEPOS 2020, c’est la RT 2012 qui s’applique. Celle-ci implique une démarche globale considérant l’étanchéité à l’air du bâtiment. Les résultats doivent être conformes à la règlementation thermique, et aux labels. On aura donc tout intérêt à soigner la main-d’oeuvre et à faire appel à des systèmes performants.

etancheite-air

Soigner l’étanchéité à l’air pour moins chauffer

D’ailleurs, pour bénéficier du label BBC Effinergie, l’étanchéité à l’air est un critère de choix. Et pour cause, la perméabilité à l’air des constructions classiques en France entraîne une hausse inutile des besoins de chauffage : de l’ordre de 5 à 20 kWhEP/m2.an.

Cette surconsommation de chauffage peut même aller jusqu’à +30 % par rapport à une étanchéité parfaite ! Ainsi, la maîtrise de la perméabilité à l’air permet de limiter le isolation naturellegaspillage d’énergie, de favoriser de bonnes conditions de vie mais aussi d’éviter les problèmes de condensations.

Repérer et éliminer les fuites d’air

Pour y voir plus clair, un test peut être effectué par une entreprise spécialisée qui permettra d’identifier et d’éliminer les éventuelles fuites d’air.  Ce test d’étanchéité à l’air coûte en moyenne à 420 € TTC pour un appartement de 75 m2 et à 1020 € TTC pour une maison de 130 m2 .

En général, les fuites se situent dans le toit, les raccords, les planchers, mais aussi dans les passages  de ventilation, des câbles électriques ou encore les fenêtres et les portes.

Image bannière : © CC, Thomas Berg

*
Je veux témoigner

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. en quoi consiste-t-elle?

  2. Qu’est-ce quair’une étanchéité à l’

  3. t’aisez vous c nul vos explication de caca

  4. de l’air c’est de l’air !!! qu’il soit à 15°C ou 0°C ça ne change pas fondamentalement les choses !!!!

    les maisons BBC sont critiquées, beaucoup évoquent des problèmes de moisissure !

    avec la RT 2012 la ventilation double flux est mise de côté car elle consomme trop de watts et plombe le bilan de la consommation passive !

    tout ça c’est du grand n’importe quoi pour vendre la dernière idée en vogue qui coute toujours plus chère que le reste !!!

    isoler par l’extérieur une maison faite en agglo, laisser les microfuites d’air aux fenêtres et ailleurs, ne mettez pas en route votre VMC et vous eraez surpris du résultat !!!

    Chez moi, j’ai coupé la VMC hygro réglable qui bouffe 30w en continu, et je garde entre 45 et 50% d’hygrométrie !!!

    je chauffe au bois une maison de 115 m2 avec 6 stères et j’ai au plus bas 18°C le matin quand il fait -10 dehors.

    attention aux vendeurs de rêves écolos et de maison qui vous font gagner de l’argent ? ça n’existe pas !!!!!

  5. Merci pour vos excellentes explications

  6. Je suis opérateur autorisé en infiltrométrie. Ne pas confondre les fuites parasites et les débits hygiéniques NORMALEMENT régulées par la VMC. Si nous allons vers des maisons passives (l’Autriche les impose dans l’état du Voralberg)on demandera une étanchéité à l’air beaucoup plus performante que ce que demande la RT 2012 ou le futur label BBC +. Les problèmes viennent souvent d’un non contrôle des débits VMC, qui entrainent en effet, de l’inconfort et des moisissures et peut être des maladies.Dans les maisons passives avec une double flux qui est souvent aussi le seul moyen de chauffage, on n’a plus l’obligation d’ouvrir les fenêtres, car la VMC est bien calibrée et il n’y a presque plus de fuites parasites qui perturbent son fonctionnement. Toutes fuites dans le film d’étanchéité à l’air, provoque de la condensation par le point de rosé qui détruira l’isolant (surtout si ce sont des laines minérales)et celui ci n’assumera plus sa fonction et entrainera la destruction des éléments proches (ex bois de la toiture) Bonne soirée

  7. @salin et jean

    c’est effectivement une question pertinente, que l’article n’aborde pas.
    une maison a besoin d’etre aeree, l’air d’etre renouvele, en fonction de la presence des occupants (production de vapeur, de co2…) mais pas en fonction du vent ou de la temperature exterieure. Or la ventilation par les “fuites d’air” ventilera beaucoup trop quand il y a du vent et des temperature ext faible, et beaucoup trop peu s’il n’y a pas de vent.
    resultat, l’hiver on surconsomme en chauffage, et a la mi-saison (voir l’été) l’air est vicier.

    Voici mon experience :
    habitant dans une maison au depart sans VMC, puis ayant installé une vmc hygroreglable, puis changé cette derniere par une double-flux, je peux vous garantir que le confort thermique, la qualité de l’air et la consommation du chauffage s’en ressentent grandement, malgré le surcout de la VMC.
    et chose inattendue, la qualité du sommeil des occupants c’est beaucoup améliorée, moins de reveils nocturne pour ma femme, quasiment plus de sueurs nocturnes ni de douleurs dorsales au reveil pour moi.

    en esperant que vous y comprendrez un peu mieux.
    si c’est le cas, je vais me mettre vendeur de VMC 😉

    Mric

  8. Bonjour,

    Je voudrais tout de même témoigner en faveur de la maison qui respire, pas avec des trous béants bien sur mais raisonnablement. Je m’explique, nous habitons à deux dans un appartement de 50m2 qui est extrêmement bien isolé, trop en fait. En effet, nous avons VMC, portes et fenêtres récentes ainsi qu’un chauffage performant de tous points de vu et pourtant nous avons des problèmes de moisissures et d’humidité. Cela est du au fait de la production d’eau d’un ménage, cuisine, linge, douche, respiration (non négligeable dans un petit espace). Même en aérant la journée, nous avons un mal fou à avoir un espace sain, on est à 70% d’humidité dans la chambre en moyenne en hiver, c’est énorme. Aucune fuite d’eau n’a été détecté. La seule explication trouvée est que l’appart est trop étanche et que l’humidité ne s’évacue pas correctement, de plus un effet condensation est important sur les murs, ça ruisselle parfois. Donc étanche ok, mais in ne faut pas tomber dans l’extrême non plus. Ça serait intéressant de connaitre sur le long terme les problèmes liés à l’étanchéité dans des bâtiments qui ont été construits récemment et avec un budget restreint et qui sont censé répondre à des normes BBC.

  9. suis tout a fait d’accord avec jean

  10. Il faut quand même qu’on m’explique une chose :
    – On nous rabâche qu’il faut prévoir des ventilations dans une maison.
    – On nous dit que on doit régulièrement aérer.
    – On nous dit que les matériaux doivent pouvoir ” respirer”

    Et ici, on nous dit que le moindre filet d’air doit disparaître, qu’il faut vivre dans une cocote-minute étanche, ( hors VMC, mais pourquoi une VMC, puisqu’il ne faut pas que l’air sorte !!! ??? )

    Alors pourquoi les fenêtre modernes comportent elles des ventilations ?

    Si vous y comprenez quelquechose, dites le moi, merci

    • Bonjour,

      Il y a une confusion récurrente. Quand on parle d’étanchéité à l’air, on parle de là où la ventilation n’est pas prévue : les toitures, les jours des portes (celles qui séparent garage et lieu de vie typiquement), les ouvertures dues aux installations électriques, etc. Il ne s’agit pas de vivre dans un truc complètement étanche.
      C’est à ne pas confondre avec la ventilation nécessaire d’un point de vue sanitaire, comme les VMC, ou le besoin de faire un grand courant d’air chaque jour quand il n’y a pas de ventilation.

      D’ailleurs, quand les professionnels font les tests d’étanchéité à l’air, ils bouchent les aérations (dont les trous dans les fenêtres) pour ne mesurer que ce qui entre de manière involontaire.
      Pour info, les fuites pour la moitié des maisons en France, c’est comme si elles avaient un trou béant d’au moins une demi-feuille A4 dans le mur tous les 100m² (de surface au sol). J’ai pas de stats précises mais j’essaie d’imaginer ce que ça doit être dans les 20% extrêmes…

      J’espère avoir pu vous éclairer.

    • Alan

      Bonjour,

      merci Rémi pour cette explication, je cherchais des chiffres également sans en trouver mais c’est très clair ainsi :).

      Bonne journée !

    • Ventilation ne veux pas échange d air entre intérieure et extérieur!!! En thermes d isolation une l’âme d’air et isolante quelque sois ça taille! Pour que l air circule au faut juste un écart de température (ce qui varie aussi l hydrométrie ) par conséquent l air circule dans les parois et ventile votre isolation qui elle est protéger par un par vapeur micro perforer qui laisse l humidité s’échapper!!! Même principe pour toute construction avec finition bois!! Pas de ventilation = voilage du bois et moisissure!! Il en ai de même avec le couverture qui chauffe en abondance!!! Attention au murs en pierre!! Et la brique n’est pas étanche a l eau!!!

Moi aussi je donne mon avis