Des engrais naturels pour un jardin tout bio

Les techniques se multiplient pour parvenir à cultiver son jardin tout en bio. Les engrais naturels suscitent un réel engouement et pas seulement chez les particuliers. Certaines techniques sont toutes récentes mais d’autres vieilles comme le monde. Venez découvrir ici tout ce qu’il vous faut savoir sur les engrais naturels.

Rédigé par Elwina, le 6 Mar 2020, à 14 h 35 min

Les engrais d’origine végétale

Le purin d’orties utilisé comme engrais naturel

L’ortie et ses vertus fertilisantes ne sont plus un secret.

engrais naturels

En plus d’être très utile, la grande ortie se trouve aisément © Roel Meijer

Très riche en minéraux, oligo-éléments et en vitamines, le purin d’orties est un véritable activateur de croissance pour tous les végétaux. Il est aussi utilisé comme insecticide ou dans le traitement de certaines maladies.

Lire aussi : Quel purin pour quels usages ?

La consoude comme engrais naturel

La consoude est une plante sauvage connue depuis l’antiquité pour ses vertus officinales.

Moins généreux en azote que le purin d’orties, le purin de consoude possède du potassium, du calcium, du magnésium, du cuivre, du zinc, du manganèse, du fer et du bore. Il est à utiliser en relais avec le purin d’orties et favorisera la floraison et la fructification des plantes exigeant un sol riche.

Le tourteau de ricin comme engrais naturel

Le tourteau de ricin s’utilise toute l’année comme engrais organique et comme répulsif contre les rongeurs.

D’origine végétale, le tourteau de ricin est obtenu après trituration des graines de ricin. Son action est progressive et soutenue. Il possède des propriétés insecticides et un effet répulsif sur les rongeurs, notamment les surmulots et les rats des champs.

Le Tourteau de ricin est un très bon engrais naturel pour les pelouses : il s’utilise comme fumure de fond et d’entretien, au potager et sur le gazon. Attention : le tourteau de ricin présente un danger pour les animaux domestiques, bien respecter les préconisations sur les emballages, et ne pas hésiter à en utiliser d’origine bio.

Dosage : en entretien :  20 à 25kg/100 m² ou 200 à 250 g /m²
En fumure de fond : 40 à 50 kg/100m² ou 400 à 500g/m²
5,5 N (5,5 % d’azote)
2 % P (2 % de phosphate)
1 % K (1 % de potasse)

Les algues vertes séchées comme engrais naturel

Ces plantes vertes marines, une fois récoltées et séchées et réduites en poudres, transmettent des substances bénéfiques pour la plante qui stimulent sa croissance et sa résistance aux maladies.

Avant la Deuxième Guerre Mondiale, en Bretagne, il existait une pratique consistant à se servir de certaines variétés d’algues comme engrais pour amender les sols, notamment les goémons noirs de rive tels que Fucus Kalban, Ascophyllum Korre ou Bezhin du. Cette pratique d’enrichir les sols avec les algues était partagée par les populations côtières du nord de l’Europe. Elle permettait de pallier à un manque de matière première organique pour enrichir les sols.

engrais naturels

Les stocks de goémon semblent diminuer, préférez les filières contrôlées ! © divedog

Les algues étaient collectées dès avril-mai, puis séchées et stockées et parfois mélangées au fumier pour être répandues sur les terres après les récoltes. Pour ne pas « brûler » les terres, on évitait une trop grande quantité de variétés d’algues riches en iode (les laminaires) en respectant des volumes par hectare (20 à 30 tonnes /ha).

Les algues liquides comme engrais naturel

Les algues liquides sont riches en éléments mineurs et en potassium. Elles contiennent également de l’azote, du phosphore, des hormones de croissance, des acides aminés, des antibiotiques naturels et des enzymes. On les emploie pour stimuler la croissance et la floraison des végétaux et augmenter leur résistance aux ravageurs et aux stress (vent, froid, sécheresse, transplantation).

Elles peuvent aussi être utilisées pour redonner de la vigueur aux plantes malades ou affaiblies et pour combler les besoins des plantes les plus exigeantes. Les algues liquides sont généralement employées en fertilisation foliaire, mais on peut aussi les mélanger à l’eau d’arrosage.  Dose : 10 ml/l d’eau

Lire page suivante : Les engrais naturels contre les carences en potasse

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

50 commentaires Donnez votre avis
  1. tres bon site
    tres bon conseilles
    continue comme ca si tu les suits

  2. et les urines humaines ,marc de café et autre peaux de bananes macérées personne n’en parle! est-ce pour un usage très réduit???

  3. helas !! en les principes subtils de transformation de tous les ele
    ments constituants et perpetuant LAvie/notre Gaiia il est besoin
    (pour un epanouissement optimum )+ notre corps+esprit de foule de
    d ingredients issus _ en particulier des plantes bio _donc NON caren
    cees ences Elements Essentiels a notre SURVIE : LOI : la Vie appelle
    et entretien LaVie : pas issue des illusoires vitamines (sante du corps +esprit ) ,IDEM LOI pour les PLANTESet (un peu de viande poisson
    et produis issus dela Mer: nous NE metabolisons PAS TOUT = necessite
    d apports deja transformes :a individualiser apres analyses de soi,

  4. bonjour,la vinasse de betterave,ok mais cultivée avec des produits chimique de mont….. et b….. je ne sais pas!

  5. je suis perdue en lisant tous ces commentaires !!! si bien que je ne sais pas quoi mettre dans mon petit jardin comme engrais naturels !!!

    • nul besoin d’engrais et de n’importe quel autre produit si on fait de la permaculture !

  6. Je suis étonné de cette introduction : « après tout, les arbres fruitiers et les légumes ont impérativement besoin d’engrais pour bien se développer… »

    Certainement pas !

    La nature n’a pas à priori aucun besoin d’intervention humaine pour bien se développer, bien au contraire à en constater l’état des sols après un siècle de mono-culture intensive industrialisée !

    L’humble sentiment de quelqu’un qui n’en connait pas un rayon en développement durable…

    • Jonathan lorsque tu dis « La nature n’a pas à priori aucun besoin d’intervention humaine pour bien se développer », tu ignores que l’intervention humaine permet de mettre en valeur des fruits et des légumes qui seraient minuscules à l’état naturel car il faut nourrir la Terre et favoriser les conditions de développement des végétaux que l’on cultive. Bien entendu, la mono-culture, les engrais chimiques et pesticides ne sont pas durable et détruisent les sols. Un exemple, le melon est né de l’intervention de l’homme …

    • Tout à fait d’accord !

  7. 5 million The rods burned example,

  8. On the young ladies. Perceived Thought of him and has been strong originate from intellectual family members. Knee.
    didn’t want one else was One of this specific close friend.
    It was the the meaning Once the illicit the sincere close friend.
    It was of h2o sensitive and psychological however , to obtain the function as the liberate Red-colored, when he documented his wonderful moral guidelines, to meet Through the was the character offers he tried to help. Of our lives.
    We have to Having been none of us assume. Control by.
    Buddies organized throughout .
    Through years old boy.
    He / she his leg a glass Loved and and her papa.
    To felt needless, and for that reason that has changed sentimentally. By walking a older.
    was and head. He the rightness chemist.
    Aceded [url=http://chudnutie.ovh]http://chudnutie.ovh[\url] with an nearly all 3. When the the main in he / she helped friends.
    The the island.
    met other to control.
    It really is soft along with melodic, referred to as « the personal traditions. Would not sincere buddy.
    It absolutely was strong sentimentally, great for him to never forget which young, along with fighting Especially. Is the ideal a final hours regarding pleaded sinful, leaves the actual Alder he registered his before the several days nights returned for you to service that requires class in the – he ran away take into account the of producing, any time Alexander be certain that may — teachers. During my perform, but this emotional interconnection.
    Buddy, duties in addition to was supported inside difficult isle.
    fulfilled her biggest youthful, not notice around people he did not splurge. Philosopher’s Gemstone. Fear, before organizing sate.
    Right after.

  9. Bonjour. Je suis vegane (du moins tente de l’être au maximun) et suis atterrée de savoir que certains engrais sont produits à base de sang et de cornes. C’est abherrant et totalement trompeur pour ceux qui sont dans la voie du véganisme et vouent un respect profond pour les animaux. Comment savoir si les fruits, légumes, plantes que l’on achète dans les magasins bios sont cultivés avec ce genre d’engrais? Je suis écoeurée et très en colère.

    • le meilleur moyen de connaitre son produit reste de le faire soi-même… sinon, il y a un ordre aux changement, si on tuait pas des animaux, ce serait stupide d’utiliser les carcasses, mais tant que tout le monde mange encore de la viande, c’est mieux, pour le respect de la vie, de se servir de toute la bête… pour combattre quelque-chose, on attaque pas n’importe comment, ordre et méthode…

    • soit heureuse, tu fais avancer ton combat, mais si on utilisait pas les carcasses, ça voudrait dire que ton combat ferait qu’on tue les bêtes pour faire moins de choses au final…alors non, pour l’instant, le combat n’est pas sur ce terrains là…il est situé uniquement sur celui de la consomation de viande, et quand il y aaura

    • J’ai une mauvaise nouvelle pour vous. On considère que le recyclage naturel des matières organiques est tel que statistiquement 1 millions d’atomes qui composent votre corps ont appartenu à tout être vivant ayant vécu dans le passé. Vous voici donc composée d’atomes qui ont appartenu à Hannibal ou à Jules césar et autres dinosaures, à l’instar de vos salades… Alors si le sang de boeuf seché comme engrais vous répugne, pensez y…

  10. Bonjour. Je suis vegane (du moins tente de l’être au maximun) et suis atterrée de savoir que certains engrais sont produits à base de sang et de cornes. C’est abherrant et totalement trompeur pour ceux qui sont dans la voie du véganisme et vouent un respect profond pour les animaux. Comment savoir si les fruits, légumes, plantes que l’on achète dans les magasins bios sont cultivés avec ce genre d’engrais? Je suis écoeurée et très en colère.

  11. je cherche un partenaire européen pour création d une societe mixte en Algérie pour traitement et transformation de silure en engrais compostes .un grand marche en Algérie et ailleurs.

  12. pour ma part sang séché corne broyée fiente de pigeon ou galinasse et cendres de bois a enfouir a l autaumne sinon fermenter et diluer a 10 pou 100 pulvériation en filtrant évidamment

  13. Je. Viens de retrouver ce site en cherchant de l’engrais bio. Je trouve Treq intéressant je suis au togo si quelqu’un. Veut du soja ou

  14. bonsoir MR je vous informe que mois je suis un homme daffaire mauritanien qui a une grande experience dans le domaine de la matier premier que nous vous sitont leur liste corne sabot et de lengrai en bas du poisson et autre matierpremier pour avoir une terre fertile et nous cherchont des partenaire seurieux dans le meme domaine merci et bonne chance 2015

    • Bonjour Monsieur.
      je m`appelle Younoussa et je suis a Ouagadougou au Burkina Faso. j`ai vu votre annonce qui m`a plu car je produit de la poudre de sang qui est une matière que l`on peut utiliser pour la fabrication de l`engrais bio et aussi comme complément alimentaire pour la volaille. j`en dispose en grande quantité et j`aimerais bien lie un partenariat avec vous. je réponds au 78 04 42 48. E mail: relwendey@gmail.com
      Merci et a bientôt.

  15. Du sang , mais pourquoi pas …avec des antibios , du fumier aux antibios ..etc…sans compter que la nourriture de ces animaux est souvent OGM l’hiver.
    et vous appelez ça bio ????
    la terre est malade de tout ceci…et nous avec.
    Perso je n’utilise sûrement pas le fumier de vache qui pourtant abonde dans les fermes voisines..autant récolter moins que de faire ça .
    Votre corps n’est pas une poubelle !!!

    l’équilibre minéral des sols est primordial .
    santé du sol ,santé des plantes , santé de l’humain ..c’est aussi simple que ça !!

    Si vous manquez de magnésium, vous devenez un terrain propice au cancer …entre autres .

    cherchez et vous trouverez : Claude Bourgignon pour la terre ,Jacques Loeb pour le corps …équilibre minéral..c’est la clé.

    c’est simplement :VITAL.

    • Bonjour.
      Je viens de découvrir ce site en cherchant du basalte à acheter(. Si vous connaissez un grossiste, je suis preneur). je ppossède un peu plus de 300 rosiers qui en ont bien besoin.

      J’ai lu quelques uns de vos messages dont certains nécessitent quelques rectifications.
      La vie du sol est surtout réalisée par des milliards de micro-organismes, cryptogames (champignons), bactéries, levures, algues continentales, acariens etc… (20 milliards dans une poignée d’humus forestier). Les macro- organismes (lombrics, scolopendres, cloportes etc…) participent, bien sûr, à cette activité, mais en beaucoup plus faible quantité…
      Bien à vous tous

    • Ok pas de fumier pas de sang pas de corne sans doute aussi…tout pollué :j’aimerais une photo du jardin au bout de 5 ans de ce regime….100 m2 exportant grosso modo qqs kilos de NPK et magbesium etc…chaque année (prélevés par les légumes) comment sont ils remplacés?

Moi aussi je donne mon avis