Chlorelle et spiruline pour les enfants : pourquoi leur en donner

Est-il judicieux de donner de la chlorelle ou de la spiruline aux enfants ? C’est une interrogation qui revient souvent. Les enfants peuvent-ils eux aussi bénéficier des bienfaits de ces deux micro-algues ? Le point sur la question.

Rédigé par Emma, le 21 Aug 2019, à 13 h 00 min

La spiruline pour les enfants : des composés anti-oxydants exceptionnels

Les deux micro-algues contiennent une quinzaine de pigments, dont la chlorophylle. La chlorelle en contient même plus que la spiruline. Elles sont également riches en phycocyanine. Ces pigments sont tous les deux reconnus comme ayant des vertus anti-inflammatoires, antioxydantes et antitumorales.

Autres avantages des micro-algues

Chlorelle et spiruline contiennent toutes les deux des taux importants en fibres végétales digestes, avec un avantage pour la chlorelle.

Elles sont toutes les deux dépourvues de graisses saturées et de cholestérol. Leur taux de glucides est très bas et très faible en glucides simples, ce qui en fait un bon aliment pour les diabétiques.

La chlorelle a la particularité de posséder un facteur de croissance exceptionnel qui lui donne des capacités de régénération exceptionnelle.

Difficile de faire mieux comme aliments ! Leur composition exceptionnelle en nutriments est certainement leur secret de longue vie, puisqu’elles font partie des premiers micro-organismes vivants sur Terre.

Des gages d’intérêt

En 2008, la FAO a publié deux recommandations au sujet de la spiruline pour inciter les organisations internationales et les gouvernements à développer l’utilisation et la culture de la spiruline.

Comme la chlorelle, elle fait actuellement l’objet d’intenses recherches internationales dans les plus grands laboratoires pour mettre au point des produits très pointus de nutrition.

Et pour les enfants, quels bénéfices ?

Qui de mieux que les enfants des tribus Kanembou pour témoigner des bienfaits de la spiruline ? La micro-algue, cultivée naturellement dans le lac Tchad à côté duquel ils habitent depuis des siècles, fait partie de leur alimentation quotidienne. Et ces enfants sont en pleine santé. Ils ne souffrent pas de malnutrition.

Forts de ce constat, les responsables de l’ONG suisse Antenna Technologie ont mené – avec succès – plusieurs expériences de renutrition des enfants avec de la spiruline, et oeuvrent pour faire développer les cultures artisanales de la micro-algue en Afrique (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso, République Centre-Africaine), en Inde et à Madagascar.(1)

Lire aussi : Enfance : combattre la malnutrition avec des bonbons à la spiruline

Les conseils de la diététicienne

La spiruline est donc tout à fait indiquée pour les enfants. Ceux de la tribu Kanembou en prennent à des doses importantes (10 à 12 g par jour). Le traitement d’un enfant malnutri est plutôt de 5 g par jour.

Donc pour un enfant bien portant, à qui l’on souhaite donner juste un complément alimentaire complet en vitamines (sauf en vitamine C puisqu’il n’y en a pas dans la spiruline), minéraux et protéines, le dosage sera diminué. Sans oublier de donner en plus une source de vitamine C, par exemple avec du jus d’orange frais, ou de baie de goji, ou un kiwi.

Le dosage recommandé de la spiruline pour les enfants est de 2 à 3 g par jour.

Quant à la chlorelle, je la recommande plus pour les adolescents, car  les intestins fragiles peuvent être sensibles aux effets de ses fibres. Pour eux, la chlorelle permet de rééquilibrer une alimentation trop souvent aléatoire, changeante et déséquilibrée.

Dosage recommandé de la chlorelle pour les adolescents  : 3 à 5 g par jour.

Les deux micro-algues sont de remarquables boosters de l’immunité.

Où trouver de la chlorelle naturelle et de qualité ? Sur la boutique consoGlobe.

chlorelle boutique consoglobe

Veuillez noter qu’Emma et consoGlobe ne donnent ici que des informations et conseils de portée générale. Pour des conseils personnalisés, il faut soit contacter Emma en tant que diététicienne, soit consulter un médecin nutritionniste.

Article republié

Illustration bannière : Les micro-algues sont aussi bénéfiques pour les enfants – © Ulza

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

23 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    à partir de quel âge pouvons-nous la donner ? j’ai un enfant de 2 ans, puis je lui en donner ?

    Merci pour votre acticle

  2. Bonjour,

    j’ai acheté de la chlorelle en poudre mais j’aimerais savoir comment et surtout avec quoi pourrais-je l’avaler surtout que je suis une adepte du verre de citron accompagné d’eau chaude du matin donc comment pourrais-je l’utiliser mis à part de la boire avec des jus de fruits ? Peux-t-on la cuisiner ou l’intégrer à l’alimentation sachant que je consomme beaucoup de légumes & fruits.

    Merci

  3. Il n’y a rien de meilleur que d, avoir une alimentation équilibrée

  4. Quel est vraiment l’interêt de conseiller de tels micros nutriments??
    Déjà il vaut mieux avoir une alimentation « normale » enfin sans se gaver d’aliments trop gras ou sucrés.Il n’y a aucune preuve scientifique qu’ils aient une quelconque efficacité !Sauf pour les vendeurs.

  5. Je ne suis pas adepte des blogs mais je connais très bien la spiruline. Perso, j’en consomme quasiment tous les jours en quantité relativement importante. Ce n’est pas nécessaire pour tout le monde d’en prendre autant que moi, mais je suis du 3ème âge et j’ai des activités plus importantes que bien des trentenaires. Je récupère de la fatigue sans « délai de carence ». En dehors de çà, j’ai une alimentation très calculée, d’où les produits laitiers, les glutens et les sucres sont absents. En revanche, en dehors du boeuf, je mange des viandes et poissons. Il est absolument vrai qu’avec une alimentation très équilibrée on n’a aucun besoin de compléments alimentaires. Et il est très vrai aussi qu’un élément isolé de son contexte alimentaire peut être une source de déséquilibre. Mais le problème se pose de savoir exactement ce qu’on mange, même en bio : les sols sont très appauvris, la pollution est partout, les métaux lourds plus ou moins aussi. C’est donc un choix.
    La spiruline peut être consommée par TOUS, enfants compris, sa composition étant très proche du lait maternel. Mais un enfant à l’allaitement maternel n’a besoin de rien d’autre.
    La chlorelle est un excellent complément mais, à l’inverse de la spiruline, elle a une barrière cellulosique qui lui permet de capter les métaux lourds de l’organisme … et lors de sa culture. C’est pourquoi je conseille celle qui est cultivée en Allemagne, dans des tubes de verres, à l’abri de tout pollution. C’est pourquoi aussi son utilisation devrait être limitée aux moments où le besoin de détoxination est important : en fin d’hiver, avant ou après une intervention de chirurgie, avant une chimio, etc…

  6. Jean-Marie

    Au sujet de métaux lourds : la spiruline proposée par consoGlobe (et les meilleurs fabricants français) est cultivée en France, avec de l’eau de source, un séchage solaire basse température; pour obtenir une spiruline de très bonne qualité, locale, avec quasiment aucun métaux lourds et avec le maximum de ses nutriments. Donc, aucun souci de ce coté.

  7. Quel dosage pour un grand enfant de 20 ans, étudiant et se « nourrissant » de n’importe quoi ? Je pense qu’il lui manque tout dans son alimentation sauf les graisses et les sucres!

    • Jean-Marie

      Notre nutritionniste nous confirme qu’il lui faut un dosage d’adulte et donc s’il mange mal (comme bien des étudiants) : « vous pouvez lui conseiller 8à 10 pendant deux mois, puis 6 pendant 3 mois puis dans la longue durée 4, par exemple. Il faudra que je le voie pour répondre à la question de l’équilibre général de ce qu’il mange. »
      Dites nous si vous voulez un contact avec elle ?

  8. Bonjour,

    Je m’intéresse particulièrement à ces deux algues que sont la chlorelle et la spiruline…Je me pose la question de l’ intérêt de les consommer quotidiennement ensemble ? Peut-on en prendre toute l’année ?
    Merci pour toutes ces informations très intéressantes pour notre santé et notre bien être.

    • Les deux sont très intéressantes, mais NE PAS les prendre ensemble. C’est complètement inutile. Commencer avec de la Chlorelle pendant environ deux mois et continuer avec la Spiruline.

  9. En effet il n’y a pas de « vraie » vitamine B12 dans les algues.
    Est-ce que l’on peut prendre de la chlorelle enceinte et pendant l’allaitement?

  10. la spiruline est utilisée en temps de guerre comme élément de survie pour les soldats et les préserve en cas de mal nutrition. Elle est beaucoup trop riche pour un enfant,qui doit être en principe nourri avec le lait maternel, et risque de faire apparaitre des désordres comme un eczéma, la peau servant d’émonctoire c-à-d évacuant le trop plein (trop riche)…
    A réserver aux cas de malnutrition.
    Hygiéniste Alimentaire

  11. il est quasiment impossible de trouver de la chlorelle qui ne contienne pas de métaux lourds (plomb, arsenic etc…)

    • C’est tout à fait faux : nous avons tout à fait la possibilité d’acheter de la spiruline dont la qualité est contrôlée : il arrive que la spiruline artisanale, ait une teneur en métaux lourds mal contrôlée mais la spiruline proposée par des sites sérieux répondent à des normes strictes en matière de métaux lourds (les eaux de culture font l’objet d’analyses) et sont capables de fournir un certificat de traçabilité et de composition (je crois que cest le cas de consoglobe).

    • Bonjour Majorana; quels sont vos sources? Ayant vu ce que vous avez marqué; conseilleriez vous la spiruline pour les enfants du coup? J’allaite, puis-je en consommer (je suis végétarienne)

    • pour répondre à gally06, je suis végétarienne aussi, et j’ai pris de la spiruline tout au long de mon allaitement (ma sage-femme et ma pharmacienne m’ayant confirmé que c’était ok). Je l’avais prise en gélule pour que ce soit plus pratique, il fallait prendre entre 2 et 6 gélules par jour, de préférence au cours des repas. En espérant avoir éclairé votre lanterne 🙂

    • je vous ai parlé de chlorelle et non de spiruline ! je suis ok pour la spiruline cultivée en France.j’ai acheté plusieurs fois de la chlorelle bio et j’ai demandé l’analyse du lot! on m’a envoyé une analyse datant de 5 ans et c’était largement au delà du seuil pour le plomb et l’arsenic, les autres ne m’ont même pas répondu! je ne fais donc plus confiance aux labos qui vendent des complément dits bio sauf nutergia et dplantes.
      de manière générale, je pense qu’il n’est pas nécessaire de recourir aux compléments alimentaires si on a une alimentation à tendance végétarienne et de qualité biologique! sauf vitamine D en hivers si on ne la synthétise pas, vitamine C si on est malade ou si on fume!comprenez qu’il y a un énorme marketing fait sur les compléments alimentaires et qu’on veut nous créer de faux besoins. la seule chose à faire c’est de changer nos habitudes alimentaires et les médecins conscients et évolués vous diront tous qu’un nutriment extrait et isolé d’un aliment perd ses propriétés il n’y a qu’à voir l’échec cuisant du lycopène qui est protecteur de la prostate quand on le consomme dans la tomate et qui ne fonctionne pas isolé en gélules!!revenons au bon sens. nous avons déjà été des vaches à lait pour l’industrie alimentaire, ,ne le soyons pas avec l’industrie des compléments alimentaires qui surfe sur son succès et fait les mêmes excès
      Gallly06 êtes vous dans mon département 06? vous pouvez prendre de la bonne spiruline mais ce n’est pas indispensable
      pour mes sources: je suis infirmière, nutritionniste, naturopathe .vous devriez vous supplémenter avec les ampoules Delagrange pour la B12, ce serait plus prudent car étant végétarienne affiliée à l’avf, nos sources sont très pointues n’en déplaise à Natésis

  12. il n’y a pas de vitamine B12 dans les algues, c’est archi faux !! il s’agit d’un piège, car elles contiennent un analogue de la vitamine B12 : ça ressemble à de la vitamine B12 mais la structure chimique est légèrement différente, ce qui lui fait perdre ses propriétés biologiques. si on est végétarien pur il faut se supplémenter en B12 (ampoules DELAGRANGE, 1 tous les 10 jours)

    • Pas vrai. Le texte intégral de l’étude pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf102159j explique clairement qu’il y a eu des erreurs dans des études scientifiques par le passé et s’efforce de prouver la présence de vraie B12 par tous les essais actuellement reconnus par la communauté scientifique. TOus les résultats étaient positifs.

      À noter d’ailleurs que la B12 en ampoule sont produites par des bactéries OGM. Pas trop l’esprit des gens qui fréquentent ce site…

    • Vous pinaillez et ici c’est un site grand public et non scientifique : « Il existe depuis plusieurs années, un débat sur la nature de la vitamine 12 de la spiruline. De récents travaux apportent un nouvel éclairage sur la question. Natésis® fait le point sur l’état des connaissances actuelles (décembre 2011).

      La spiruline contient majoritairement de l’adéninylcobamide (dites pseudo-vitamine B12), une forme de vitamine B12 qualifiée d’inactive. Mais elle contiendrait également, et ce dans des proportions non négligeables, une forme active de vitamine B12, la méthylcobalamine. » Donc, on peut dire que la spiruline est un apport de vitamine B12 (comme le confirment les spécialistes auprès desquels nous avons demandé confirmation) Pas la peine d’affoler les lecteurs !

    • Natesis qui intervient sur le sujet est un labo qui vends de la spiruline de Californie et non fabriquée en France, vous pouvez aller voir sur le site !!il n’est donc pas neutre, sachez le!

    • j’ai par erreur répondu sous le pseudo d’anonyme plus haut! pour info Natesis qui intervient sur ce site est le laboratoire Natesis qui vends de la spiruline et chlorelle venant de Californie! sachez le, il n’est pas neutre et prêche pour sa paroisse…il veut s’adresser à un large public et non scientifique!! tout est dit..

Moi aussi je donne mon avis