Comment savoir si mon enfant souffre de dépression ?

La dépression chez l’enfant n’est pas si simple à détecter. Quels sont les signes qui doivent nous alerter ? Comment réagir et quand consulter ?

Rédigé par Marie Mourot, le 9 Jun 2021, à 15 h 35 min
Comment savoir si mon enfant souffre de dépression ?
Précédent
Suivant

Il n’est parfois pas si simple de faire la différence entre une tristesse passagère et une véritable dépression, surtout lorsqu’elle concerne notre enfant. Car oui, la dépression peut aussi toucher les plus jeunes, d’autant plus en ce moment. En effet, la crise sanitaire que nous connaissons tous a eu aussi un fort impact sur le moral de nos enfants : peur, tristesse, ennui, irritabilité, changement de comportement… Faut-il s’inquiéter ? Comment savoir s’il s’agit d’une dépression infantile  ?

Dépression infantile : quels sont les signes et que faire ?

La dépression touche environ 3 % des enfants de 3 à 17 ans. Elle concerne aussi bien les filles que les garçons. Mais il est vrai qu’à la puberté, les filles sont davantage touchées que les garçons (environ deux filles pour un garçon).

Les causes de la dépression infantile

Plusieurs causes peuvent amener un enfant ou un adolescent à une dépression : une baisse de l’estime de soi, un échec, un déménagement, un deuil, des problèmes familiaux ou des problèmes à l’école… Les causes peuvent aussi être multiples et dans ce cas, plus difficilement identifiables.

Les symptômes de la dépression chez l’enfant

Les principaux symptômes de la dépression infantile sont, de manière générale, semblables à ceux que connaissent les adultes  : tristesse, pensées négatives, problèmes de sommeil et troubles de l’appétit.

Cependant, chez l’enfant, la dépression peut aussi se manifester par une irritabilité anormale, des douleurs physiques (maux de ventre, maux de tête), un isolement ou encore une perte d’intérêt pour des jeux et des activités auparavant appréciés. Des changements à l’école peuvent aussi être observés, comme une chute des résultats scolaires, une faible estime de soi…

La souffrance, un symptôme qui doit alerter © fizkes

Et chez un adolescent ?

Chez un adolescent, la dépression va davantage s’exprimer par une très forte irritabilité voire une agressivité, notamment lorsqu’il va s’agir de communiquer avec vous. Un désinvestissement scolaire est bien souvent aussi un signe qui doit vous alerter, tout comme les comportements à risques et les conduites addictives (abus d’alcool, de drogue, de médicaments…).

Les idées suicidaires sont également un symptôme très présent chez les adolescents qu’il ne faut en aucun cas prendre à la légère.

Quand consulter ?

Seul un professionnel peut poser un diagnostic de dépression. Il est donc important de consulter votre médecin si vous avez le moindre doute concernant votre enfant. En cas de changement de comportement qui dure dans le temps (au moins deux semaines) et qui s’accompagne d’une réelle souffrance, il est nécessaire d’agir sans attendre.

Trouver de l’aide auprès d’un professionnel de santé © Monkey Business Images

La dépression ne disparaît pas toute seule, elle nécessite un accompagnement. Une consultation chez le médecin est donc nécessaire : après avoir établi un diagnostic, il mettra en place avec vous une prise en charge adaptée à votre enfant. Bien souvent, une psychothérapie est privilégiée en premier choix.

Comment l’accompagner durant cette période difficile ?

Si votre enfant ou votre adolescent souffre de dépression, vous avez aussi votre rôle à jouer pour favoriser sa guérison. La première chose à faire est d’être présent pour lui. Il a besoin que vous soyez là pour l’écouter, pour se sentir rassuré et être avec vous tout simplement. Profitez-en pour passer du temps de qualité avec lui et faire régulièrement des activités ensemble.

Ne minimisez pas ce qu’il ressent, laissez-le vous parler de ses émotions et dites-lui que vous comprenez. Soyez empathique et bienveillant. Et ne sous-estimez jamais votre rôle car votre soutien, votre amour et votre attention sont essentiels pour l’aider à surmonter cet épisode dépressif.

Illustration bannière : Mon enfant souffre t-il de dépression ? – © spixel
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis