Le tilapia, le poisson le plus consommé au monde

A la une dans le guide poisson, le tilapia. Vous ne le connaissez peut-être pas, pourtant, il est le poisson le plus vendu sur la planète !

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 24 Aug 2020, à 14 h 46 min
Le tilapia, le poisson le plus consommé au monde
Précédent
Suivant

Les tilapias sont des poissons exotiques consommés en abondance partout dans le monde. La dénomination tilapia s’applique en réalité à différents poissons blancs appartenant à la famille des cichlidés, et notamment Oreochromis niloticus – le tilapia du Nil, le plus courant – Sarotherodon et Tilapia. Zoom sur cette espèce qui mérite donc toute l’attention !

Le tilapia, un poisson méconnu, mais pourtant ultra-consommé

Le tilapia est le poisson d’élevage par excellence : c’est une des principales espèces d’aquaculture en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Il est le 2e poisson d’élevage au niveau mondial, après la carpe. Un poisson low cost très rentable !

Peu cher à nourrir, très résistant, bien adapté à l’aquaculture (il a besoin de peu de place), le tilapia n’est pas cher à produire et il est souvent produit sans toujours suivre les normes de qualité exigées en Europe.

Description du tilapia

tilapia

Le poisson le plus consommé au monde – © Piriya Gutsch

Le tilapia est un poisson à l’aspect plutôt compact. Ses écailles sont cycloïdes : elles donnent un aspect lisse au poisson. Sa nageoire dorsale contient 16-17 épines et 11 à 15 rayons mous. Sa nageoire anale a 3 épines et 10-11 rayons. La caudale est tronquée. Sa couleur varie fortement selon les spécimens, du bleu très sombre au rouge orangé.

On mange du tilapia depuis des siècles en Afrique, son continent d’origine. Son élevage remonterait à l’Égypte ancienne, il y a 4.000 ans. Son exploitation ne commencera que plusieurs siècles plus tard en Afrique du Sud, lorsque les colons belges et anglais ont décidé de l’exploiter pour faire face aux pénuries de viande occasionnées par la Seconde Guerre mondiale.

On ne le découvrira dans les pays du Nord que vers les années 1990. S’il n’est pas encore très populaire chez nous, les Américains eux en sont devenus très friands. Le tilapia compte en effet parmi les 10 poissons les plus consommés aux États-Unis. En 2010, ils ont englouti 215.000 tonnes de tilapias.

Jusqu’en 2004, le saumon et la truite arc-en-ciel étaient les poissons les plus vendus au monde. Aujourd’hui, c’est le tilapia.

Habitat et moeurs du tilapia

Le tilapia du Nil est une espèce tropicale qui vit dans des eaux peu profondes. En tant que poisson exotique, le tilapia aime la chaleur : il a besoin d’une température minimale de 15°C. La température idéale pour lui se situe entre 28 et 32°C, et ne doit pas excéder les 38.

tilapia

Tilapia grillé – © Mr. Patcharaphon

Le tilapia est un omnivore brouteur, se nourrissant donc de phytoplancton, de périphyton, de plantes aquatiques, de petits invertébrés et de détritus. La maturité sexuelle dans les étangs est atteinte après 5-6 mois. Le frai commence quand la température de l’eau atteint 24°C.

Le mâle creuse un nid dans lequel viendra pondre la femelle. Dès que le mâle aura fécondé les oeufs, la femelle viendra les récupérer dans sa bouche pour les incuber. Les femelles couvent les alevins après éclosion. L’incubation et la couvaison durent d’1 à 2 semaines. Comme l’incubation est buccale, le tilapia produit peu d’oeufs, les femelles les plus imposantes en produiront 1.500 au maximum.

Le tilapia du Nil peut vivre plus de 10 ans et atteindre un poids de 5 kg, parfois plus.

Le tilapia et l’aquaculture

La production de tilapias suit un rythme effréné : alors qu’on produisait 400.000 tonnes de tilapias en 1990, on atteignait 1.800.000 t en 2004 dans le monde ! En 2009 le poisson est élevé dans plus de 75 pays, les plus grands producteurs étant la Chine (1 million de t.), la Thaïlande, les Philippines, l’Indonésie, Taïwan, l’Égypte, la Colombie, Cuba, le Mexique et Israël.

Les statistiques du Planetoscope : la production mondiale de tilapia

Le tilapia est un poisson à croissance relativement rapide qui se nourrit aux niveaux inférieurs de la chaîne alimentaire. Il ne présente pas de difficultés particulières lors de sa production. Il s’adapte à tout environnement et à toutes les salinités, car il vit aussi bien en eau douce qu’en mer.

Si ce sont surtout les pays chauds qui produisent le tilapia, des fermes aquacoles aux eaux chauffées se développent de plus en plus dans les pays du Nord.

tilapia

Élevage de tilapias en étang – © neenawat khenyothaa

Méthodes de production du tilapia

3 méthodes sont utilisées pour élever le tilapia.

  • La pisciculture « vivrière rurale », dans des étangs, à laquelle on a recours en zone tropicale. Ce type d’élevage est surtout destiné à la consommation locale.
  • La pisciculture artisanale correspond à des systèmes semi-intensifs d’élevage en bassins, que l’on retrouve surtout en Asie. Le tilapia remplace peu à peu la carpe dans ce type de système. Les poissons sont nourris de riz et autres sous-produits.
  • Enfin l’aquaculture industrielle correspond à un élevage intensif, voire hyper intensif, dont la production est destinée au marché international. C’est ce type de poisson que nous consommons en Europe et aux États-Unis.

Le recours à l’utilisation d’hormones masculinisantes est courant en élevage intensif. Les techniques de réversion sexuelle hormonale ont été développées dans les années 1970. En effet, la croissance chez les mâles étant plus rapide (2 fois plus que celle des femelles), les populations présentent naturellement de grandes différences de taille chez les individus. Cela rend l’exploitation marchande plus difficile.

C’est la raison pour laquelle on a cherché à produire des populations unisexuées, constituées de mâles uniquement afin que les spécimens soient de taille similaire et que la production soit plus rapide. Toutefois, aujourd’hui les poissons ayant ingéré des hormones sont interdits à la vente en France et dans d’autres pays d’Europe, comme au Royaume-Uni par exemple.

Le goût assez subtil du tilapia et sa capacité à se reproduire rapidement lui valent le surnom de « poulet aquatique » outre-Atlantique.

Tilapia – Le revers de la médaille

Le tilapia est souvent mis en avant comme poisson à privilégier d’un point de vue environnemental. En effet, la menace d’extinction pèse sur de nombreux poissons dont les stocks s’amenuisent de jour en jour.
Parmi les poissons d’élevage, le tilapia est considéré comme l’un des meilleurs choix parce qu’il se nourrit très peu des autres poissons, mais plutôt d’algues et de minuscules êtres aquatiques.

L’élevage intensif pointé du doigt

Toutefois, rien n’est jamais tout blanc ou tout noir ! Ainsi, l’élevage intensif et surtout non réglementé du tilapia pourrait endommager les écosystèmes des pays producteurs, notamment les plus pauvres.

Il arrive fréquemment que les tilapias soient élevés en grande quantité dans des cages disposées dans des lacs naturels, alors que les déchets des poissons polluent l’eau.

tilapia

Élevage intensif de tilapia en Thaïlande – © tanakornsar

Ainsi, des ichtyobiologistes comme l’américain Dr. Jeffrey McCrary s’indignent contre de telles pratiques, soulevant le fait que ces techniques d’élevage ne seraient jamais autorisées aux États-Unis, ce qui n’empêche pas les Américains de consommer les tilapias élevés de cette façon en grande quantité : « nous exportons les dommages causés par notre appétit sur l’environnement ».

Un autre spécialiste, le Dr. McCrary a étudié pendant une dizaine d’années l’évolution d’une ferme de tilapias au Nicaragua. En 5 ans, de 1995 à 2000, cette toute petite ferme a réussi à détériorer entièrement le lac Apoyo.
Selon ses conclusions, les déchets provenant des cages ont pollué tout un écosystème vierge. Des poissons se sont échappés et ont causé la disparition de la chara, une algue verte servant de nourriture à de nombreux poissons. Aujourd’hui, certaines espèces de plantes et de poissons se remettent lentement de l’invasion des tilapias, mais d’autres ont probablement disparu à jamais…

Les défenseurs de l’élevage du tilapia soulignent que cette toute jeune industrie est en plein essor et qu’elle a déjà commencé à travailler sur l’amélioration des normes et de la réglementation.

Vers une aquaculture durable pour le tilapia

Le WWF et IDH (Initiatief Duurzame Handel), une organisation néerlandaise pour un commerce durable ont fondé en 2010 l’ASC, Aquaculture Stewardship Council. Sa mission est de gérer les normes mondiales pour une aquaculture responsable. Pour ce faire, l’ONG a mis en place des programmes et coordonne des tables rondes.

L’ASC a développé un programme d’inspection des fermes de tilapias par des organismes indépendants. Les fermes qui acceptent d’y participer recevront le label « élevage responsable », si elles répondent à tous les critères. La certification pour un tilapia plus durable sera la première des 10 prévues par le programme.

Les nouvelles normes de durabilité en cours de développement pour l’aquaculture seront adaptées aux espèces afin de répondre à leurs divers risques environnementaux. Pour le tilapia, cela signifie que les cages à poissons ne pourront être placées que dans les lacs où vivent déjà des tilapias.

Elles doivent être conçues de manière à empêcher tout risque d’évasion. Enfin, les règles de qualité de l’eau sont strictes afin d’éviter toute surcharge en phosphore produit par les déchets des poissons. Par ailleurs, les déchets sont récupérés pour être utilisés comme engrais.

Consommation du tilapia

Si le WWF place le tilapia sur sa liste de poissons à privilégier, mieux vaut donc tout de même vérifier sa provenance et consommer un animal provenant d’élevages durables.

tilapia

Filets de tilapia – © Andrey Starostin

Le tilapia est souvent apprécié des consommateurs n’aimant que peu le poisson puisque le goût est assez léger. En outre, les filets de tilapia sont quasiment dépourvus d’arêtes, ce qui séduit davantage les enfants !

Bien choisir le tilapia

Vous trouverez le tilapia frais ou surgelé, entier ou en filets.

  • Entier, le poisson doit présenter une surface brillante avec des écailles bien adhérentes. Les branchies doivent être légèrement colorées, du rose au rouge foncé. Son odeur est très légère.
  • Les filets doivent avoir un aspect translucide. La chair est ferme, ce qui donne d’ailleurs des filets plutôt résistants à la cuisson.

Comment cuisiner le tilapia ?

Ce poisson supporte toutes sortes de cuissons : poêle, four, vapeur et même friture. Il cuit assez rapidement, idéal pour les pressés : dès que la chair devient opaque, c’est bon !

tilapia

Facile à préparer et savoureux – © Chudovska

Valeurs nutritionnelles du tilapia

Ce poisson s’avère être une excellente source de protéines complètes. Il contient aussi des quantités appréciables d’oméga-3. Le tilapia est riche en phosphore, en sélénium et en vitamines D et B12.

Pour 100 g de filets :

  • Calories 117
  • Protéines 24,2 g
  • Lipides 1,5 g dont 0,4 g saturés, 0,2 g monoinsaturés, 0,7 g polyinsaturés et 0,5 g d’oméga-3
  • Cholestérol : 68 mg
Article mis à jour et republié
Illustration bannière : Tilapia cru au citron – © darksoul72
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

66 commentaires Donnez votre avis
  1. je suis à la recherche d un gérant d une pisciculture à Antanifotsy madagascar Bord de Route vers Antsirabe madagascar. qui veut bien monter et réaliser son projet sur terrain ?

  2. Le tilapia c’est un poisson qui a un goût désagréable et gras,et qui vient souvent de chine ou thaïlande,ou il est nourris par les excréments des gens qui vivent sur l’eau…çà ne m’étonne pas que les américains en mangent…

  3. j’aimerais entrer dans la pisciculture s’il vous plait aidez moi

    • contact moi au 00228 91201468 whatsap

    • sa dépendra de toi même si non il y a des centres de formation au Togo qui forme les jeunes dans le domaine et des formation en ligne donc si tu est partante fait moi signe sur mon Émail

  4. je suis guineens je suis a la recherche un promoteur corien dans la domaine de la peche.

  5. bonjour,je suis en train de penser un projet pour l’elévage de poisson (tilapia,carpe royal)en synthetique,j’habite au partie nord ouest de madagascar,pourriez vous de me donner l’idée pour la construction de bassin ainsi que le technique pour l’elévage,merci cordialement

    • sans problème il suffit juste de m’écrire sur mon Mail

  6. je suis intéressé à l’élevage du tilapia et des poissons en générale dans l’eau douce je vie en tunisie et je voudrais bien me renseigner bien pour ce domaine et pourquoi pas à trouver des partenaires et merçi bien à tout le monde mon adresse: ticktack83@hotmail.fr

  7. Bonjour
    Je m’intéresse à l’élevage de poisson en ville et je voudrais de l aide pour savoir comment débuter

    Cordialement

  8. salut diaye demba je suis lyceen au lycee technique agricole de INA au nord du Bénin je suis également interr
    essé par cette production et je pense m installe a la fin de ma formation on pourrais donc cree donc un projet dans le but d’élevé cette race de poisson merci ami bonne journee a toi

  9. Enter en contact nous et associations maliennes qui sont nos partenaires à Kayes

  10. je suis très intéresser par l élevage de tilapia et j aimerais entrer en contacte avec des personnes expérimentées svp g suis en cote d’ivoire a Abidjan mon mail c est fcyprienne@yahoo.com

    • j;ai une ferme dans le quel je produit du tilapia, poisson chat et du capitain etle perche du nil mais rien dans le commerce est rentable plus que le poisson risque de perte minimal j;adore le poisson et cherche un partenaire seurieux

  11. donnez moi une piste qui pourrait de guider de la realisation des bassins a la ourriture

  12. Salut je suis au senegal et j étude a l école nationale de péche et aquaculture.moi et mes camarades avons un projet dans l élevage du tipalia et nous savons comment élevage le tilapia nous avons déja un bassin expérimentale nous l avons testé et sa a été un reussite donc je pense qu on pourrait travailler ensemble avec tout se qui s intéresse a l élevation du tilapia vous pouvez me conctater sur mon email ada_fall92@yahoo.fr

  13. je suis un etudiant finissant en agronomie et je voulais monter un bassin de poisson pour le tilapia et je ne connait toutes les regles.donc je sollicite votre aide c’est un travail de memoire.

  14. COMMENT ENTRER EN RELATION D’AFFAIRE AVEC VOUS?

  15. Bonsoir
    je suis de Borgne une petite ville situee au nord d’haiti.j’ai commence a elever le Tilapia il y a un an et je veux etre le plus grand producteur de Tilapia en Haiti ce pour aider ma communaute et pour avoir un salaire pour prendre soin de ma famille.
    Je vous demande est-ce-que vous pouvez m’aider a realizer mon reve.Merci beaucoup.

  16. bonjour,je suis pisciculteur au Mali plus précisément en quatrième région du Mali capital économique.
    Je voulais savoir dans quelles conditions je pourrais vraiment les Tilapia avec vous parce que les poissons sont sollicités dans notre marché et ne couvre que les 5% du besoin de la population et je connais la réalité sur le terrain et je suis en relation avec le directeur régional de la pêche à la personne de monsieur Goîta et le chef du centre d’alevinage de Molodo,Mamadou Lamine TRAORE

    • Bonjour
      Je suis tres intéressé par cette production et je suis également malien mais mon problème c est que je vie en France donc je voudrais discuter avec toi

    • Nous préparons la construction d’une unité d’élevage de tilapia combiné à des cultures de légumes à Nioro du Sahel, Kayes, par les technologies « eFishponic », en hors sol, économe en eau, en énerie, en espce d’installation, sans utilisation d’antibiotique, d’engrais et de pesticides. Cette unité nécessite du capital et de la main d’œuvre en local. Premières production annuelle 5.000 Kg de poissons et 25.000 kg de légumes.

    • je peu avoir tes coordonnées voici le mien:komisenaa1@gmail.com

  17. bonjour

    je vis au Mozambique et j ai un ami qui produit le tilapia
    je voudrais savoir s il y a un marche en France pour ce poisson et qui l achete….merci d avance

    • Bonjour
      Je suis tres intéressé par cette production et je suis également malien mais mon problème c est que je vie en France donc je voudrais discuter avec toi

  18. Je suis technicien en elevage j’aimerai avoir des info sur la nourriture artificiel du tilapia

  19. Je suis ingénieur en agronomie/gestion des ressource naturelles de l’UNIKIN ça plus d’une année ou je suis entrain de former les Comités Locale de Développement « CLDC » sur la pisciculture et l’espèce choisie est le tilapia a cause de sa rapidité de croissance et de sa polyvalence en aliment.
    pour nous dans le Parc National de la Salonga(PNS) en RDC, tilapia ou riens

  20. bonjour moi je fais sa production quand vous auriez besoin faite moi signe sur le 0022891607888

    • Bonjour, je suis en train de faire un projet d’aquaculture aux caraïbes, il se trouve que le tilapia parait être le poisson idéale. Seriez-vous me dire si vous êtes d’accord pour me conseiller sur l’élevage de ce poisson ? Mon mail macandlang58@yahoo.fr
      Merci d’avance

  21. Ce poisson est vraiment infecte. Fabriqué de toutes pièces il se nourrit des excréments de ceux qui les élèvent. Je sais de quoi je parle car je suis artisan poissonnier depuis 1988.
    Surtout à éviter!

Moi aussi je donne mon avis