Le curcuma, l’épice de longue vie

Le curcuma est une épice réputée ‘longue vie’ depuis plus de 2.000 ans, mais mérite-t-elle vraiment tant d’attention ? Revue de détails des avantages et qualités offerts par le curcuma tant pour la cuisine que pour la santé.

Rédigé par Emma, le 25 Oct 2018, à 14 h 10 min

Quels sont les effets bénéfiques du curcuma sur la santé ?

La racine de curcuma, possède donc de grandes vertus pour le corps. Elle améliore l’état général et peut aussi agir de façon plus ciblée sur l’organisme, en prévention comme en curation de certains maux.

curcuma et santé

Le curcuma a de nombreux bienfaits pour la santé © ThamKC

Un puissant antioxydant et un booster du foie

La racine de curcuma, ce cousin du gingembre, se distingue grâce à ses pigments, les curcuminoïdes de couleur jaune de la famille des polyphénols, qui sont de puissants antioxydants.

Les antioxydants protègent les cellules et leurs membranes en neutralisant les radicaux libres, ces molécules responsables du stress oxydatif qui participe au vieillissement prématuré et au processus inflammatoires.

L’huile essentielle contenue dans la racine de curcuma à hauteur de 5 %, est riche en sesquiterpènes, en curcumènes et en zingiberène. En aromathérapie, ces éléments sont également connus pour leurs propriétés apaisantes et antioxydantes. On leur reconnait également des vertus stimulantes pour le foie et la sécrétion de bille.

Il est ainsi préconisé pour

  • Renforcer les défenses immunitaires, notamment à l’approche de l’hiver
  • Lutter contre le vieillissement prématuré des cellules
  • Renforcer les os et les articulations fragiles.
  • Favoriser une bonne digestion

Les recherches sur le curcuma

Le curcuma fait l’objet de nombreuses études, parfois très prometteuses pour des applications santé plus poussées liées à certaines maladies.

Le curcuma et la prévention du cancer ainsi que son traitement.

Comme le souligne l’ouvrage Curcuma, vertus et bienfaits, les Indiens qui consomment du curcuma chaque jour dans le curry développent, à âge égal, 8 fois moins de cancer du poumon, 9 fois moins de cancer du côlon et 5 fois moins de cancer du sein que les Occidentaux.

Bien qu’il n’ait démontré qu’un effet inhibiteur sur le cancer du côlon chez l’homme, des études sur les animaux et in vitro suggèrent que le curcuma ralentit aussi la croissance des tumeurs du sein, de l’oesophage et du foie.

Le curcuma et ses effets immunomodulateur

Le curcuma améliore le fonctionnement du système immunitaire grâce à son action antioxydante qui améliore l’état général. Il stimulerait également la fabrication d’immunoglobulines G (anticorps spécifiques) en cas d’affections virales ; et ralentirait l’Helicobacter pylori, qui est une bactérie active dans les ulcères de l’estomac et du duodénum. Des études sont donc en cours pour déterminer le rôle du curcuma dans la protection des muqueuses gastriques et la réduction des ulcères gastriques.

Le curcuma et les maladies inflammatoires

On étudie également le curcuma et ses effets sur les maladies inflammatoires chroniques, comme par exemple le traitement de l’arthrite rhumatoïde. Le curcuma inhiberait les réactions auto-immunes et pourrait participer à réduire les symptômes de la rectocolite hémorragique, de la maladie de Crohn et du syndrome de l’intestin irritable.

Le curcuma et la maladie d’Alzheimer

Dans les pays où on consomme beaucoup de curcuma, on développe 4,4 fois moins de maladies d’Alzheimer. Des études sont encore en cours pour valider son action dans prévention Alzheimer et d’autres affections neurodégénératives.

NB : A noter que des recherches cliniques sont toujours en cours. Manquant d’éléments médicaux et scientifiques, nous ne pouvons savoir si les femmes peuvent en consommer pendant leur grossesse. Avant toute prise de cette épice, consultez votre médecin pour connaître la compatibilité de celle-ci avec votre traitement.

L’inconvénient du curcuma : sa faible biodisponibilité

Le principal inconvénient du curcuma est qu’il est peu biodisponible. Autrement dit, si on veut se soigner avec de la poudre de curcuma, il faut en consommer de grandes quantités !

curcuma et poivre noir

La pipérine améliore la biodisponibilité du curcuma © De Cora Mueller

Les doses requises pour être efficace

Pour améliorer son efficacité, on peut l’associer au poivre noir : en effet, ce-dernier augmenterait de 1000 fois l’absorption de la curcumine. C’est sans doute pourquoi dans la tradition indienne, le curcuma est utilisé dans des mélanges avec d’autres épices et toujours accompagné de poivre noir.

Le curcuma est liposoluble, il faut donc le mélanger dans une base d’huile pour augmenter sa biodisponibilité. Il est conseillé de le prendre dans une préparation concentrée de curcuma associée à de la pipérine extraitre du poivre noir ou des curcuminoïdes liés à de la lécithine. Cela augmente leur « disponibilité » d’un facteur 20

Lire page suivante : Utiliser le curcuma en cuisine

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

120 commentaires Donnez votre avis
  1. Pourquoi le curcuma e marche pas (article avec des dizaines de sources) :
    julienvenesson.fr/pourquoi-le-curcuma-ne-marche-pas/

    D’autres infos sur l’arnaque au curcuma :
    wikipedia.org/wiki/Curcumine

    Votre article est très peu sourcé, c’est fort dommage pour votre crédibilité…

  2. bonjour a tous

    a ce jour j ai une diverticulose et la gastrique ainsi une contispation
    je voulais savoir si mes douleurs avec le curcuma apaiserais et soulagerais. ESt ce que sa marche a quelqu un ? Je n ai que 35 ans
    en sachant que je n ai plus de visicule…
    Merci de votre reponse

  3. Merci clara du kmer.

  4. Consommer du curcuma frais ou en poudre ne suffit pas pour profiter des bienfaits parce qu’il n’y a que 3% de curcumine dans ces solutions.
    Perso, j’ai opté pour la poudre à 95% et les articulations me remercient. Si ça vous intéresse, je vais mes achats chez l’univers des chefs.

Moi aussi je donne mon avis