Cosmétique : peut-on compter sur les colorations naturelles ?

Rédigé par Aurore, le 9 May 2011, à 14 h 21 min

Les colorations naturelles : que contiennent-elles ?

Les colorations dites naturelles contiennent encore parfois des produits chimiques.

C’est pour cette raison qu’il faut être vigilant et prendre le temps de jeter un oeil à la composition du produit avant de filer chez-soi pour se teinter les cheveux !

De plus, avec la tendance des produits respectueux de l’environnement, certains fabricants n’hésitent plus à se dire « naturels » tout en utilisant plusieurs produits chimiques, trompant ainsi le consommateur.

Il vaut mieux alors opter pour une coloration certifiée qui garantit à l’utilisateur que les matières premières utilisées sont naturelles, que les composants issus de la pétrochimie ou encore les colorants de synthèse ont été interdits comme la certification BDIH ou Cosmebio par exemple.

Les colorations naturelles et biologiques utilisent des produits colorants naturels comme le henné par exemple, ou la camomille dans le cadre d’un éclaircissement.

 

Les colorations naturelles ne pénètrent pas le cheveux

Contrairement à la coloration chimique qui entre directement à l’intérieur de la fibre capillaire, l’abîmant en passant, la coloration naturel recouvre le cheveu sans le pénétrer.

Ainsi, les produits restent en surface, gainant les cheveux. Votre chevelure est alors protégée, revitalisée.

Pour nourrir le cheveux, de nombreuses huiles naturelles sont également utilisées dans les colorations végétales, apportant alors à la fibre capillaire souplesse et brillance.

 

Colorations naturelles : qu’est ce que cela vaut ?

Aujourd’hui encore, dans l’esprit collectif, les colorations capillaires naturelles restent le « vilain petit canard » du marché des cosmétiques bio.

La faute à quelques bémols à apporter à ce type de coloration, qui sont sans doute moins importants que les bénéfices de ces produits.

Ainsi, il faut savoir qu’à l’heure actuelle, il est très peu aisé de changer radicalement de couleur de cheveux avec une coloration naturelle.

Les colorations 100 % naturelles concernent donc davantage les personnes qui souhaitent faire du ton sur ton, apporter quelques reflets à leur chevelure, ou changer de couleur sur deux ou trois tons.

De plus, l’efficacité des colorations naturelles concernant les cheveux blancs est parfois remise en question. Si les produits sont de plus en plus efficaces sur ce sujet, tout dépend de la qualité du produit et de la couleur recherchée. Il est alors préférable d‘effectuer un essai au préalable.

 

Combien de temps dure l’effet d’une coloration naturelle ?

L’effet de la coloration naturelle s’estompe plus rapidement (4 à 6 semaines) que les colorations classiques qui peuvent alors tenir jusqu’à 8 semaines.
Pour autant, parce que la coloration naturelle est plus souvent utilisée avec une teinte proche de votre couleur d’origine, l’effet « barre » et « racine » est beaucoup moins visible et disgracieux.

 

De plus, la coloration naturelle a pour avantage d’aider à la bonne santé du cheveu, et d’éviter les réactions allergiques. En ne pénétrant pas directement la fibre capillaire, la coloration naturelle gaine le cheveu sans l’affaiblir.

Pas de changement radical de look donc avec les colorations naturelles, plus adaptées à l’illumination de votre chevelure. Le monde de la cosmétique bio propose aujourd’hui des produits de plus en plus efficaces qui auront pour bénéfice numéro un de ne plus maltraiter vos cheveux, mais au contraire de les protéger !

*

Je veux témoigner

A lire sur les soins capillaires bio :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Oui, il est possible d’etre allergique au hénné ou á l’indigo. Meme 100% bio et sans sels metalliques…
    Mais c’est rare et au fil des ans , avec des applis de 2h maximum (je n’ai pas beaucoup de patience 🙂 ca ne m’est arrivé qu’une fois (un leger picotement) et si je me rapelle bien j’avais ajouté de la garance au mélange. C’est une plante qui donne un super reflet rouge mais tres léger.

  2. Je colore mes cheveux naturellement depuis l’age de 47 ans et j’en ai 56. Mes cheveux sont bruns sombre (genre indien)alors que naturellement ils étaient brun moyen terne.Tout le monde trouve qu’ils sont beaux brillants sans barre de coloration. Au debut je mettait du henné (pendant 2 heures sous un bonnet), rincage complet,puis de l’ indigo pur (pendant 1 heure seulement sinon ca desseche les cheveux). Au début l’indigo ne tenait pas bien , mais apres 4 mois (4 applications du duo henné/Indigo)ca tient tres bien et seules les racines blanches m’obligent á refaire le duo.Je fais ca un samedi, rince tres longuement, et ne shampooine que 4 jours apres pour que l’indigo se fixe mieux.
    Comme c’est assez fastidieux, j’ai fini par appliquer un melange hénné (60%)indigo (40%)en une seule fois, pendant 2h. Ca fonctionne aussi tres bien! Aujourd’hui j’achete un melange tout fait chez AZ (pas de pub!..:)c’est super bio, super cool et super compliqué á faire soi-meme car c’est un melange de 7 á 8 plantes, plus ou moins difficiles á trouver soi-meme. Avec mon « hénné brun grenat » mes cheveux sont bruns foncé et tres jolis.
    Je ne mets jamais d’huiles essentielles, café, Thé, jus de betterave ou autre miel et trucs collants. Je lave mes cheveux tous les 4 jours avec un shampooing transparent (pur) melangé á un tout petit peu de shampooing P (pub..!!!)protecteur des cheveux cassants.je ne mets JAMAIS de conditionneur.
    Je refais la couleur tout les mois car je n’aime pas les cheveux blancs. Les couleurs indigo tendent á devenir noir corbeau apres plusieurs années donc c’est aussi pour cela que je suis passée au mélange AZ.
    Mes cheveux d’origine étaients ternes et on ne peut plus ordinaires et banals.
    Comme ces plantes sont 100% bio et sans additifs, il est possible de refaire directement une coloration chimique apres. mais moi, je n’en n’ai plus jamais eu envie!

  3. Bonjour, j’ai fait récemment une couleur semi-permanente (un Tye and dye) sans ammoniaque… Depuis deux jours, j’ai des mots de tête et mes règles ont « diminuées »est-ce qu’il pourrait y avoir un rapport ?

    • Pouvez-vous me repondre rapidement s’il-vous-plaît ?

  4. Je veux simplement vous faire part d’une erreur importante lorsque vous parlez de l’ammoniaque vous écrivez: ammoniac hors c’est le gaz NH3,ce qui est utilisé en coiffure est de l’ammoniaque liquide NH4OH dissolution du gaz ammoniac.
    Merci d’apporter la correction dans vos écrits, afin de ne pas induire le lecteur en erreur.

    Cordialement, une professeure de coiffure

  5. Bonjour, le hénné va rendre les cheveux blancs oranges. Il faut faire deux application d’abord henné (2 heures de pause) pour recouvrir les cheveux blancs en orange et ensuite une 2ème application henné + indigo (5 heures de pause) les cheveux seront chatains. Le problème seul le henné tient 1 à 2 shampoings plus tard l’indigo s’en va et il vous reste les cheveux oranges et sec comme de la paille au fur et à mesure des applications. Même en mélangeant de l’huile de ricin dans la préparation. Si vous ne voulez pas trop abimer vos cheveux les enduire d’huile avant la coloration. Moi j’en mets beaucoup sur les racines et les longueurs, je vos assure que la coloration prend bien. Donc le henné trop fastidieux, résultat bof, bof … Les indiennes ont naturellement de beaux cheveux ce n’est pas le henné qui les rends si jolies faut pas rêver.

  6. Je conseille à ceux et celles qui sont intéressés par les colorations aux plantes, le site « hénné indigo et compagnie » qui est vraiment très complet.

  7. Peut-on être allergique aux colorations par pigments naturels ? J’ai choisi cette coloration avec mon coiffeur car après des « touches-d’essais » avec colorations classiques j’ai compris que je ne les supportaient pas. Tout c’est bien passé lors de l’application de la couleur mais qqs heures après séchage ça a commencé à me brûler. J’ai constaté dans de nombreux produits de beauté l’ingrédient acide salycilique, hors je suis allergiq à l’aspirine et ses dérivés, est-ce que « pigments naturels sans produits chimiques » peut contenir de l’acide salycilique ? Bref si je ne veux pas que mon visage devienne aussi rouge que mes cheveux va falloir que je vire ma couleur vite fai et que je fasse des recherches pour comprendre !

  8. J’ai 52 ans et colorait mes cheveux depuis 10 ans surtout pour cacher les cheveux blancs. J’ai arrêté depuis un an car je perd mes cheveux et ne voulais pas que les teintures les abime. J’ai essayé toutes les marques y compris les bio, celle-ci ne sont pas très efficaces : effet mat et mal réparti. Surtout je ne trouve pas de coiffeurs qui les utilisent. Je n’aime pas faire ma couleur moi-même, c’est toujours mieux fait par un coiffeur mais si les coiffeurs ne se mettent pas au bio on n’avancera pas. Y a-t-il un coiffeur ici pour témoigner ?

    • pourquoi n’utilisez vous pas le hénné? c une coloration naturelle qui couvree parfaitement les cheveux blancs et les nourrit!

Moi aussi je donne mon avis