10 aliments exotiques et leurs alternatives locavores

Vous vous lancez dans un défi locavore ? Vous voulez que vos aliments parcourent moins de kilomètres ? Voici quelques alternatives locales aux aliments exotiques de tous les jours.

Rédigé par Pauline Petit, le 14 Aug 2021, à 11 h 50 min
10 aliments exotiques et leurs alternatives locavores
Précédent
Suivant

Quelles alternatives locavores aux épices ?

On le sait, depuis l’Antiquité, les précieuses épices parcouraient déjà des kilomètres par bateau avant d’arriver dans les assiettes des plus fortunés. Les épices les plus utilisées en France proviennent généralement d’Asie. Le poivre par exemple provient généralement du Vietnam.

remplacer les epices

Peu d’épices sont produites en France © Sebastian Duda

Il est toutefois possible de relever ses plats avec des alternatives locales : voici quelques exemples.

Quelles épices poussent en France ? Les épices locavores

Côté aromate, on a le choix. Une excellente alternative locavore au poivre est le piment d’Espelette : comme son nom l’indique, il est originaire du Pays Basque. Légèrement piquant et très aromatique, il relève agréablement tout type de plat.

Le précieux safran peut pousser sous nos latitudes : dans certains magasins bio et sur les marchés, on peut trouver du safran bio et local. On peut également trouver (et même faire pousser chez soi) de la coriandre française, dont on peut consommer les feuilles et les graines. De même, il existe du curcuma frais cultivé en France : scrutez les étals des marchés bio !

On peut trouver, en France, certaines graines à épices : le carvi, la nigelle, les graines de fenouil…  On peut redécouvrir également les saveurs et les bienfaits de l’ail, qui pousse dans toute la France, mais aussi des herbes locales plus riches en vitamines que des épices séchées : thym, laurier, ciboulette, aneth…

Enfin, il semblerait que l’on puisse faire pousser du gingembre en France, bien que sa culture semble compliquée sous nos latitudes. Quoi qu’il en soit, il est bien rare d’en trouver sur les étals.

Lire page suivante : les alternatives locavores aux huiles et fruits secs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Partiellement faux car le mien, naturel tout en étant simplement créé par une culture naturelle de yogourt et ne parcourt que 1000km, et il est délicieux et fabriqué uniquement de lait et la culture et un petit incubateur afin de maintenir une chaleur basse durant environ 12 heures. Pégé, Saguenay

  2. Je pensais que la banane était produite en France par la DOM TOM ? Donc les DOM TOM ne font pas partie de la France ?

  3. Moi je pense qu’il ne faut pas devenir fou .

  4. Et les kiwis ? J’en ai plein mon jardin de Corrèze, des amis les font pousser dans l’Oise….
    Pourtant, ceux qui sont vendus viennent le plus souvent de Nouvelle Zélande !

    • Il y a des kiwis produits en France, en hiver, dans les magasins bio, et peut-être dans les ayons bio des supermarchés. A nous de n’acheter que ceux-là, et pas les autres

  5. Tower Hobbies – Outlet Store

Moi aussi je donne mon avis