7 conseils pour bien manger en hiver

Les jours courts, le temps souvent pluvieux, voire neigeux, le manque de lumière : tous les éléments nous poussent à avoir envie d’hiberner en hiver, et de se préparer des repas réconfortants. De quoi a-t-on particulièrement besoin en hiver ? Quels sont les aliments qui peuvent couvrir nos besoins ?

Rédigé par Emma, le 13 Feb 2017, à 7 h 00 min

4. Les céréales complètes et les légumes secs : fibres, minéraux, glucides, protéines

Les céréales complètes ou semi-complètes (riz, farine, semoule, pâtes, pain, etc.) et les légumes secs (haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches, etc.) apportent d’autres fibres que les légumes, encore des minéraux, et participent surtout à allonger la satiété. Quand il fait froid et que l’énergie dépensée pour maintenir la température corporelle notamment, est plus importante, ces aliments riches en glucides à index glycémique bas sont très intéressants.

Leur taux de protéines végétales est un autre avantage, mais il faut veiller à manger les deux familles d’aliments en même temps pour avoir toutes les protéines essentielles (haricots rouges + riz, ou lentilles + riz, semoule + pois chiches par exemple).

Combien par semaine ? 3 à 4 fois. Froid ou chaud, nature, sous forme de purée, de soupes.

5. Les soupes, les bouillons, les boissons chaudes : l’hydratation

soupe-thaiEn hiver, le froid sec à l’extérieur, mais aussi les chauffages à l’intérieur des maisons sont très déshydratants.

Les plats contenant beaucoup d’eau comme les soupes et les bouillons, au même titre que les boissons chaudes comme les tisanes, les infusions, le thé (vert si possible) et le café (dans des proportions raisonnables) participent activement à l’hydratation, en plus de l’eau (1,5 l/jour).

Combien par jour pour bien manger en hiver ? Autant de fois qu’on a soif, pour varier avec l’eau. Et pour se réchauffer.

6. Manger à sa faim

On pense toujours qu’il faut manger plus en hiver. Mais en fait, il faut surtout manger seulement quand on a faim, ni plus, ni moins. Le corps est capable de se réguler tout seul en fonction de ses besoins.

Si vous faites une longue marche dans le froid, vous aurez certainement plus faim que d’habitude. C’est tout à fait normal dans ce cas puisqu’il y a activité physique couplée au froid. Mangez à votre faim et arrêtez-vous quand vous êtes rassasié.

7. Bouger, bien sûr

Les intempéries et le froid donnent plus envie de rester alangui sur le canapé, que de faire du sport, non ? Mais on n’est pas obligé de faire du sport pour bouger. On peut faire très activement le ménage, monter et descendre plusieurs fois les escaliers, faire les courses, visiter une exposition, marcher un minimum de 30 minutes par jour. Bref, ne pas rester assis toute la journée, participe aussi à maintenir la vitalité.

Évidemment, une pratique régulière d’un – ou plusieurs – sports, en plus des activités physiques de la vie quotidienne, reste l’idéal, même en hiver.

Combien par jour ? Au moins 30 min de marche. Et la pratique d’un sport au moins trois fois par semaine.

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre hebdomadaire Alimentation est diffusée chaque vendredi. Il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

Veuillez noter qu’Emma et consoGlobe ne donnent ici que des informations et conseils de portée générale. Pour des conseils personnalisés, il faut soit contacter Emma en tant que diététicienne, soit consulter un médecin nutritionniste.

Où acheter des fruits secs bios, en vrac ? Sur Il Était Une Noix : cliquez sur la bannière. 

Il Etait Une Noix

Illustration de bannière : © CC, squidonius

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour

    Des conseils alimentaires souvent intéressants, mais un bémol concernant la publicité pour les compléments alimentaires. Etes-vous un site commercial?
    La biodisponibilité des aliments, oui, celles des compléments posent bien des questions!!!!
    Cordialement,

  2. Recommander la conso de thon et de saumon sur un site qui parle d’environnement, c’est vraiment contradictoire, non ?

  3. en fait, la vitamine C sert à rafraîchir l’organisme quand il fait chaud. Il est donc tout à fait inadapté d’en consommer l’hiver.

    Pour faire face aux rhumes, il suffit de délimiter son territoire. Le rhume est une manifestation psychosomatique due à la promiscuité, plus fréquente en hiver quand on est confiné.

    • Psychosomatique le rhume ?

      Il faut peut être revenir aux bases de la connaissance et du savoir:
      Le terme psychosomatique (du grec ancien : psyché, l’esprit et soma, le corps) désigne les troubles physiques occasionnés ou aggravés par des facteurs psychiques. On parle aussi en ce sens de somatisation. Plus généralement, ce terme désigne tout ce qui concerne les effets de l’esprit sur le corps humain.

      Donc rien de psychosomatique dans un rhume banal que l’on appelle aussi rhinopharyngite dû à une contamination de germes et virus transmis par voie aérienne et voie direct (contact direct).

      Quand on sait que les « gouttelettes de Pflugge » parcours jusqu’à 10 mètres, lorsque une personne éternue ou tousse…. on comprend mieux le role de la contamination.

      « la vitamine c sert à refroidir le corps »…j’ai bien peur que vos bases de connaissances ne soient fausses ou mal acquises, et que vos sources sont fantaisistes..!!

      .

  4. Garder sa santé est une tâche difficile. Voici ma recette:
    – Se coucher tôt et se lever tôt et garder la même horaire 7 jours/s

    – Rester POSITIF, ça mine la santé de vivre dans un esprit négatif

    – S’alimenter avec de bons repas et se tenir loin des fast-foods et
    des mets préparés d’avances (congelés ou non).

    – Manger autant de fibres que l’on peut, la régularité intestinale
    est primordiale pour une bonne santé.

    – Bouger (ça prend beaucoup de motivation), se remettre à bouger est
    une des tâches les plus difficiles et il faut beaucoup de discipline,
    ceux qui n’ont pas le temps, c’est parce qu’ils regardent trop la
    télé. Faire du Yoga 10-15 minutes par jours est très bénéfique et
    une marche de 15 minutes par jour ou un peu d’exercice renforcit
    notre forme physique et mentale.

    – Merci de m’avoir lu.

    • Cher Pierre,

      Je suis d’accord avec vous à 200% !
      Bon, pour l’activité physique, moi, j’ai opté pour la salsa, parce que c’est joyeux, ça m’amuse beaucoup et on brûle des calories sans même s’en rendre compte…c’est mon choix !
      Pour le reste, je me suis mise à appliquer « la Méthode France Guillain » (Ed du Rocher) qui gagne à être connue, avec également son D-Cooling Way, qui donne une pêche d’enfer.
      Les deux méthodes ensemble + la salsa…c’est le pied intégral ! (reste juste à gagner un peu mieux ma vie pour moins galérer, et ce sera parfait, hi hi hi !)

    • un grand merci a vous c est vrais prendre soin de soi

    • BRAVO… je suis tout à fait d’accord avec vous, continuez, moi je m’y colle.
      bonne santé 🙂

  5. Vous recommendez le poisson gras, deux à trois fois par semaine, mais qu’en est-il de la recommandation, que j’ai lu, d’en manger qu’une fois par semaine suite à l’ingestion et le stockage par ces poissons gras d’une alimentation toxique (oublié lesquels) et pour ce qui concerne le saumon (d’élevage bien sûr, le sauvage est trop cher)… il a très mauvaise presse , autant sur sa qualité alimentaire que sur son impact écologigue ….

    • Pour ce qui est des poissons gras, il semble bien utile de se fier aux conseils médicaux : mon Doc a bien insisté sur le fait de consommer de PETITS poissons gras (sardines), même en boîte, et achetés en Biocoop ou équivalent.
      Il existe une conserverie en Bretagne (article dans Sat’info, le magazine de Satoriz) qui fait de la qualité avec de bons petits poissons pêchés sur-place, ça vaut le coup.
      Sachant que si on applique « la Méthode France Guillain » (Ed. du Rocher), une cuillère à soupe de protéine animale suffit pour le repas du midi et même quantité pour le repas du soir, une boîte de sardines, c’est largement assez pour 6…(puisqu’une demi-sardine fait la cuillère à soupe et qu’il y en a bien 6 dans la boîte… on fait deux repas avec. Même si la boîte est plus chère qu’en grande surface, c’est de la vraie qualité, et comme il en faut peu, on y gagne sur tous les tableaux)
      Le « thon au mercure » ou le saumon alimenté avec des trucs douteux, c’est clair, on s’en méfie !

  6. Attention aux poisson gras!!!!
    youtube.com/watch?v=sC9rOpdrdC8

Moi aussi je donne mon avis