Des voitures toujours plus intelligentes

A quelques semaines de l’ouverture du mondial de l’automobile de Paris ( du 14 au 19 octobre, porte de Versailles), les dernières innovations visent à assurer la sécurité du conducteur tout en réduisant les gaz à effet de serre.

Allègement des matériaux, pneus verts, nouvelles gestions du moteur, les moyens ne manquent pas pour limiter l’impact de nos véhicules sur l’environnement.

Les constructeurs doivent faire preuve d’imagination et d’audace pour répondre aux nouveaux enjeux que leur impose la protection de la planète. Outre le Grenelle de l’Environnement, n’oublions pas que la Commission européenne à fixé à 2012 la date butoir en matière de rejet de CO2 au kilomètre.

Peugeot 207 epure

La voiture hybride se développe

La voiture hybride permet de combiner économies de carburant et réduction de pollution tout en assurant le maintien du confort d’utilisation et un coût d’acquisition raisonnable. Cette technologie fait de plus en plus son apparition dans les salons de l’auto même si les ventes ne progressent que très lentement en raison de son procédé onéreux.

Les voitures hybrides nécessitent deux moteurs, l’un thermique à essence, l’autre électrique. Le moteur à essence peut se couper à l’arrêt, pour être redémarré par le moteur électrique. Ce dernier devient un générateur dans les descentes ou lors des freinages et stocke l’électricité produite dans des batteries.

De plus, contrairement à la voiture électrique, la voiture hybride n’impose pas de recharge sur une prise extérieure. La recharge est assurée par le moteur thermique ou par la récupération de l’énergie de décélération ou de freinage.

  • Toyota a commercialisé 1,4 million de véhicules hybrides depuis 1997, dont un million de Prius.
  • Nissan et Honda travaillent sur des nouveaux modèles.

Volkswagen concept 3

Parmi les diverses améliorations apportées par les constructeurs, on trouve :

  • l’ajustement de la gestion électronique de leur moteur,
  • la modification de l’aérodynamisme,
  • l’adaptation des pneumatiques,
  • l’aide aux changement de vitesses ( pour consommer moins),
  • l’amélioration du système de climatisation pour le rendre moins gourmand en énergie,
  • des nouvelles interactions entre le véhicule et la route pour émettre moins de gaz à effet de serre,
  • la communication entre les véhicules dans le cadre d’un consortium baptisé " Car 2 Car". Proche du WiFi, ce système permettrait aux voitures d’échanger des infos entre elles jusqu’à plusieurs centaines de mètres de distance.

Des tests opérationnels devraient être effectués en 2010 et l’apparition des premiers dispositifs sur le marché automobile en 2012.

La voiture électrique dope les réseaux de stations d’alimentation

Pas de véhicule électrique sans réseau de stations spéciales pour recharger les batteries. En 2009, Israël va développer un réseau pour charger et recharger les batteries de voitures électriques. Israël escompte que l’impact du projet sera bénéfique pour l’environnement. Malgré la quantité d’énergie nécessaire à son développer, Israël compte utiliser des sources énergétiques "zéro C02".

Lire aussi Toutes les voitures propres en un clic

Automobile. Polluez moins en payant moins !

Les nouveautés automobiles en faveur de l’environnement

L’écopastille

Les véhicules à hydrogène autorisés ?

Article rédigé par Elwina, septembre 2008