Des voitures moins gourmandes

Les constructeurs font des efforts pour offrir des gammes de voitures moins gourmandes : la consommation moyenne est passée de 8,3 litres aux 100 km en 1990 à 6 litres en 2005, ceci grâce au développement du diesel (+50 % des ventes) et à des motorisations plus performantes.