Transports. Circulez… c’est gratuit !

Rédigé par Annabelle, le 15 déc 2011, à 17 h 00 min
Transports. Circulez... c'est gratuit !

La solution paraît évidente pour inciter les citadins à préférer les transports en commun : qu’ils soient gratuits ! Prés d’une vingtaine de villes françaises proposent aux habitants de circuler librement en bus sur tout ou partie de l’agglomération. Etat des lieux.

Les villes aux transports en commun gratuits

C’est la ville de Hasselt en Belgique qui a montré l’exemple. Dès 1997, elle mettait en place un réseau collectif de transports gratuits. En France, une vingtaine de villes lui ont emboîté le pas, réparties çà et là sur l’Hexagone.

Département

Ville

Remarques

04Manosque4 lignes de bus, depuis le 1er janvier 2010
05Gap9 lignes de bus gratuites
13Aubagne (agglomération)Toutes les lignes de bus
15Aurillac (agglomération)Une navette gratuite
28ChâteaudunLes C’bus sont gratuits
31Colomiers8 lignes de bus gratuites
33Libourne5 lignes + 2 lignes scolaires gratuites
35Vitré7 lignes de bus gratuites
36Châteauroux (agglomération)18 lignes de bus gratuites
36Issoudun
46Figeac
53Mayenne4 lignes desservies pas un autobus sont gratuites
55Bar-le-Duc4 lignes gratuites sur les communes de Bar-le-Duc, Fains-Véel et Savonnières-devant-Bar
60Compiègne (agglomération)6 lignes de bus gratuites
74Cluses4 lignes de bus gratuites
81Castres/Mazamet (agglomération)Tous les bus sont gratuits, soit 9 lignes
92Levallois-PerretAbeille : 2 lignes de bus de faible capacité gratuits
92Boulogne-Billancourt2 lignes de bus de faible capacité (20 places) desservant les axes principaux

Source Ekodia.org

Pour autant, la gratuité des services entraîne-t-elle une réelle augmentation de leur fréquentation ?

Gratuité des transports en commun : ça marche ?

Face à l’engouement croissant des villes concernant la proposition de transports gratuits à leurs habitants, l’ADETEC, bureau d’études traitant des politiques alternatives de déplacements, a mené une recherche(1) visant à en mesurer les réels bénéfices. Une offre de transports en commun gratuite peut-elle inciter à une plus grande fréquentation de ceux-ci ?

Les résultats de l’étude montrent que l’on peut observer une réelle augmentation de la fréquentation des transports en commun, lorsqu’ils sont gratuits. Par exemple, à Châteauroux, la fréquentation a doublée depuis la mise en place de lignes de bus gratuites.

Cependant, les chiffres relevés démontrent que la gratuité ne constitue qu’un facteur parmi d’autres encourageant ce mode de déplacement. En outre, une amélioration des fréquences ou la mise en place de voies dédiées pèsent elles aussi dans la balance.

Le cabinet préconise même, à la place d’une gratuité totale, “une grille tarifaire très attractive pouvant inclure la gratuité pour certains publics, notamment les personnes à bas revenus. Cette solution a, entre autres, l’avantage de laisser une marge de manoeuvre financière pour améliorer l’offre.”
Effectivement, qui dit gratuité pour l’usager dit effort financier de la part de la collectivité.

Il faut alors trouver le bon compromis entre financer les transports via la fiscalité (taxes) ou une participation individuelle.

Et vous, empruntez-vous les transports en commun ? Si ce n’est pas le cas, la mise en place de transports gratuits vous inciterait-elle à les emprunter ? Venez témoigner !

 

(1) Etude à retrouver sur adetec-deplacements.com

*

 

Je veux témoigner

 

Sur les transports en commun :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. On voudrait bien prendre les transports en commun, malheureusement très chers !(GRENOBLE) 1,50 € et si vous ne revenez pas dans l’heure c’est encore 1,50€ .
    Pour aller centre ville , je dois prendre soit 2 bus, soit 1 bus + 1 tram . Entre midi et 14 H je suis aller en centre ville : parking gratuit donc je n’ai dépensé que environ 1 € . En outre c’est assez mal desservie , çà dépend ou l’on va , alors là on met au moins plus de 2H! Dommage, sinon je ne demanderai pas mieux !

  2. il y aurait peut etre moins d’incivisme, plus de sourire, plus de monde, moins de vandalisme, le week end ma fille se ferait une joie de les utiliser et j’irai sans doute plus souvent sur lille, car en voiture je n’y vais pas, par contre la semaine je dois déposer mon mari (pas desservi par bus), puis les enfants et rebelotte le soir, tout cela me prend deja pas mal de temps et je ne vois pas faire ça en bus, à moins d’avoir des lignes plus directes, les enfants vont à l’école en belgique et les horaires ne sont pas du tout top et les bus d’un compliqué, mais oui on utiliserait le week end en tout cas sans souci (sauf si il y a des agressions ce qui est le cas chez nous)

  3. La gratuité part d’un bon sentiment, cela serait super.
    Mais en fait, ce n’est pas gratuit, car les chauffeurs ne travaillent pas bénévolement, l’enteretient à un coût, etc….
    C’est financé par nos impôts. Donc pour ma part, je trouves plus normal que les usagers paient un billet ,même si il y a des subventions publiques pour une partie des coûts

  4. Excusez-moi de la faute dans la phrase sur les parkings relais mais je ne me suis pas relue. Il faut donc lire “qui permettent d’écourter” bien sûr. Merci de votre compréhension.

  5. Mon commentaire n’est pas passé.
    donc, je disais que dans ma ville, il existe des cars pour se rendre au chef-lieu du département pour 1.70 €, tarif beaucoup moins élevé que le train..
    Bien sûr que cela demande plus de temps que la voiture (environ le double) mais il est très utilisé par les lycéens et quelques travailleurs.
    Dommage qu’il n’y ait pas d’entente entre les Conseils Généraux, départementaux, qui subventionnent ces cars ainsi que le TER car la ville la plus proche du département voisin est à seulement 25 kms pour les mêmes services (commerces diversifiés et spécialistes) tandis que nous devons faire plus de 50 kms dans le cas cité.
    Pour les grandes villes, il y a possibilité d’utiliser des parkings relais qui permettent qui écourtent les temps de bus et désengorgent la ville.
    Je n’ai pas connu le bus gratuit sauf le jour de la mobilité en septembre mais à tarif très attractif pour les chômeurs, sur présentation de leurs justificatifs Assédic et pour les retraités, ce qui est déjà une avancée.
    De plus, lorsque je travaillais à Angers, pour le Conseil Général, celui-ci payait la moitié de l’abonnement pour ses employés car, comme on l’a dit précédemment, il faut bien que des gens payent pour l’entretien des bus et les salaires des employés, sinon cela se répercutera sur les taxes.

    • pour les retraités, c’est fini depuis longtemps !

  6. oui aux transports en commun gratuits – encore faut-il qu’il y en ait! qu’ils soient accessibles à tout le monde, non seulement pour monter mais aussi pour aller prendre une place assise (je m’explique : ma mère qui a 86 ans peut monter dans le bus mais si le bus redémarre avant qu’elle ait eu le temps de s’asseoir, elle a peur de tomber)

  7. Bonjour,
    Oui les transports sont très chers à Paris comme partout je pense. Et un système ridicule permet de prendre certes tous les bus possibles pendant 1h30, mais pas sur la même ligne…. on peut aller mais pas revenir…. Pourquoi ? Une stupidité de plus dans les toujours plus nombreuses interdictions en contrepartie de rares et petites “facilités”…. De même pour venir de banlieue, mon ticket contient OBLIGATOIREMENT un transport en METRO ……….mais pas en BUS…..et encore, je dois prendre le métro dans un certain laps de temps, sinon je dois repayer… mais interdiction pour moi d’aller le prendre une station plus loin si je veux faire une course autour de la gare…. Voilà en qq lignes plusieurs A B B E R R R R A T I O N SSSSS du système !!!

  8. Oui aux transports gratuits.
    Les transports publiques devraient être considérés de la même manière que les autres services publiques : école, routes, éclairage publique ect … Le coût est pris en charge par la collectivité, par le biais d’impôts, proportionels aux revenus de chacun.

  9. En effet, quand on subit la crise parce qu’on est considéré comme trop âgé ou trop jeune par le marché pour pouvoir travailler, la gratuité pour les personnes à faibles revenus serait une bonne chose. J’ai effectivement pu constater que moins on a de revenus plus on utilise les transports en communs !
    Il faut néanmoins se méfier du tout gratuit, car je trouve pour ma part normal, quand on a des revenus liés à un salaire (ou à des dividendes…!), de continuer de contribuer aux coûts de fonctionnement des équipements collectifs.

  10. oui la gratuité des transports m’inciterais à les prendre plus,ce serais génial!

  11. Gratuit ou pas, dans de nombreuses villes les transports publics sont inaccessibles aux personnes handicapées et en particulier celles en fauteuil roulant, alors il faut déjà équiper les matériels roulants ou en acheter des neufs et cela à effectivement un coût. Donc si les personnes handicapées pouvaient les utiliser il y aurait encore plus de passagers donc de fait un coût plus et mieux partager. Et pour continuer, si certaines collectivités souhaitent la gratuité, je ne me battrai pas contre, mais la première bataille à gagner pour les transports publics est bien celle de l’accessibilité afin que chacun puisse les utiliser.

    • completement d’accord…rien qu’en poussette c’est la galère (sauf peut etre si on achète celle à 700 euros mais c’est pas mon cas…moi c’est une vieille qu’on m’a refilée) alors en fauteuil…

  12. Il faut que les liaisons soient régulières et que les endroits où je me rends soient bien déservis…
    Je suis pour.

  13. Trop couteux en temps et surtout pas disponible pour aller partout. J’ai besoin de mon véhicule pour mes déplacements professionnels et je perdrais trop de temps, quand c’est possible, à utiliser les transports en commun.
    De plus ils sont parfois trop cher. Un AR La Baule/Paris peut côuter –> 140/150 € quand on doit monter sur Paris à l’improviste.
    Enfin, il y a bien des lieux non desservis en province ou tellement mal desservis que la question finit par ne plus se poser.

Moi aussi je donne mon avis