Transports. Circulez… c’est gratuit !

Transports. Circulez... c'est gratuit !

La solution paraît évidente pour inciter les citadins à préférer les transports en commun : qu’ils soient gratuits ! Prés d’une vingtaine de villes françaises proposent aux habitants de circuler librement en bus sur tout ou partie de l’agglomération. Etat des lieux.

Les villes aux transports en commun gratuits

C’est la ville de Hasselt en Belgique qui a montré l’exemple. Dès 1997, elle mettait en place un réseau collectif de transports gratuits. En France, une vingtaine de villes lui ont emboîté le pas, réparties çà et là sur l’Hexagone.

Département

Ville

Remarques

04Manosque4 lignes de bus, depuis le 1er janvier 2010
05Gap9 lignes de bus gratuites
13Aubagne (agglomération)Toutes les lignes de bus
15Aurillac (agglomération)Une navette gratuite
28ChâteaudunLes C’bus sont gratuits
31Colomiers8 lignes de bus gratuites
33Libourne5 lignes + 2 lignes scolaires gratuites
35Vitré7 lignes de bus gratuites
36Châteauroux (agglomération)18 lignes de bus gratuites
36Issoudun
46Figeac
53Mayenne4 lignes desservies pas un autobus sont gratuites
55Bar-le-Duc4 lignes gratuites sur les communes de Bar-le-Duc, Fains-Véel et Savonnières-devant-Bar
60Compiègne (agglomération)6 lignes de bus gratuites
74Cluses4 lignes de bus gratuites
81Castres/Mazamet (agglomération)Tous les bus sont gratuits, soit 9 lignes
92Levallois-PerretAbeille : 2 lignes de bus de faible capacité gratuits
92Boulogne-Billancourt2 lignes de bus de faible capacité (20 places) desservant les axes principaux

Source Ekodia.org

Pour autant, la gratuité des services entraîne-t-elle une réelle augmentation de leur fréquentation ?

Gratuité des transports en commun : ça marche ?

Face à l’engouement croissant des villes concernant la proposition de transports gratuits à leurs habitants, l’ADETEC, bureau d’études traitant des politiques alternatives de déplacements, a mené une recherche(1) visant à en mesurer les réels bénéfices. Une offre de transports en commun gratuite peut-elle inciter à une plus grande fréquentation de ceux-ci ?

Les résultats de l’étude montrent que l’on peut observer une réelle augmentation de la fréquentation des transports en commun, lorsqu’ils sont gratuits. Par exemple, à Châteauroux, la fréquentation a doublée depuis la mise en place de lignes de bus gratuites.

Cependant, les chiffres relevés démontrent que la gratuité ne constitue qu’un facteur parmi d’autres encourageant ce mode de déplacement. En outre, une amélioration des fréquences ou la mise en place de voies dédiées pèsent elles aussi dans la balance.

Le cabinet préconise même, à la place d’une gratuité totale, “une grille tarifaire très attractive pouvant inclure la gratuité pour certains publics, notamment les personnes à bas revenus. Cette solution a, entre autres, l’avantage de laisser une marge de manoeuvre financière pour améliorer l’offre.”
Effectivement, qui dit gratuité pour l’usager dit effort financier de la part de la collectivité.

Il faut alors trouver le bon compromis entre financer les transports via la fiscalité (taxes) ou une participation individuelle.

Et vous, empruntez-vous les transports en commun ? Si ce n’est pas le cas, la mise en place de transports gratuits vous inciterait-elle à les emprunter ? Venez témoigner !

 

(1) Etude à retrouver sur adetec-deplacements.com

*

 

Je veux témoigner

 

Sur les transports en commun :