Thierry Lhermitte rêve d’un monde plus vert

Continuons notre série de portraits de stars écolo avec cette semaine un acteur qui fait partie du PAF depuis de nombreuses années : Thierry Lhermitte.

Thierry Lhermitte rêve d’un monde plus vert

Depuis près de 40 ans, Thierry Lhermitte évolue sur grand écran, à la télévision ou sur les planches. Si l’ancien « jeune premier » a aujourd’hui pris quelques rides et a le cheveu grisonnant, Thierry Lhermitte compte toujours parmi les acteurs français les plus populaires. Depuis des années, il nous fait rire et notamment avec la fameuse troupe du Splendid auprès de ses camarades non moins connus Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Christian Clavier et les autres (Le Père Noël est une ordure, les Bronzés).

Il nous a aussi surpris dans un rôle à contre-emploi où il campe un détective privé à la recherche d’une jeune femme disparue dans le film Une affaire privée. Thierry Lhermitte est certes, un monument du cinéma français mais saviez-vous que l’acteur a également une vraie conscience écologique ?

Thierry Lhermitte, écocitoyen au quotidien

On connaît bien Thierry Lhermitte, l’acteur, mais que sait-on du citoyen ?

Une filmographie impressionnante

Né le 24 novembre 1952 à Boulogne-Billancourt, Thierry Lhermitte a déjà le virus de la comédie lorsqu’il rencontre ses futurs partenaires de la Troupe du Splendid sur les bancs du lycée. Au milieu des années 1970, le Splendid fait hurler de rire des milliers de spectateurs au théâtre.

Thierry Lhermitte s’attaque ensuite au grand écran est confirme son succès auprès du grand public avec l’énorme engouement qu’a suscité Les Bronzés en 1978. Depuis, il a tourné dans 130 films, joué dans des dizaines de téléfilms et brûle toujours les planches.

Un adepte des écogestes

Adepte des écogestes qui font la différence, cet amoureux de la planète a cessé de manger du thon rouge depuis quelques années..
L’acteur est plutôt bien informé sur les écogestes que nous prônons aussi chez consoGlobe !

Par exemple, il dit prendre soin à ne pas gaspiller le papier : « J’imprime systématiquement recto verso, et le moins possible. » Chez lui, il met l’ordinateur en veille profonde systématiquement. Il confiait dans une interview donnée au Figaro en 2008 que son tout premier geste citoyen de la journée était de faire le tri sélectif de son petit-déjeuner. Aussi, l’acteur pro-écomobilité se déplace en métro ou à vélo dans la capitale.
Pour les plus longues distances, Thierry Lhermitte conduit une Prius, la voiture hybride de Toyota.

L’acteur est persuadé que la prise de conscience et les actes de chacun jouent un rôle dans la lutte écologique. Pour lui, l’idéal serait de revenir trois siècles en arrière et surtout d’arrêter de consommer à tout va…

*

La suite p.2> Thierry Lhermitte, ses engagements