The Body Shop : les cosmétiques se mettent au durable

Aujourd’hui, on utilise l’huile de palme dans la production d’un grand nombre de produits d’usage quotidien que ce soit dans l’alimentaire, les cosmétiques ou les produits ménagers. Devenue essentielle, sa demande a été multipliée par six depuis le milieu des années 80 et représente désormais presque 30 % des 95 millions de tonnes d’huile végétale produite chaque année.

L’huile de palme et les cosmétiques

Le commerce de cette huile végétale est la cause d’une déforestation massive : on estime que 1,3 millions d’hectares de forêt tropicales seront détruits à Bornéo cette année pour répondre à la demande mondiale (soit la superficie de 6 terrains de football par minute). Les espèces vivant dans ce milieu sont donc gravement menacées.

huile de palme

Conscient de cela, le groupe cosmétique The Body Shop, filiale de L’Oréal, a annoncé qu’il se fournirait pour ses savons exclusivement en huile de palme produite de manière durable. Cette initiative est une grande première et marque peut-être une étape importante dans le développement de filières de production responsables.

The Body Shop donne l’exemple

En effet, en devenant le premier groupe cosmétique de l’industrie qui introduit de l’huile de palme de ce type, The Body Shop montre que le secteur peut évoluer et surtout se responsabiliser. D’ailleurs en plus de vouloir empêcher la destruction des forêts tropicales, l’enseigne espère bien être un exemple pour les autres fabricants.

« Malgré nos besoins beaucoup plus complexes que de nombreux autres utilisateurs de cette huile végétale, nous avons souhaité démontrer que la filière de l’huile de palme durable est une alternative viable pour lutter contre les impacts environnementaux et sociaux de la production de cette matière première » déclare Steve Noble, le directeur des approvisionnements de The Body Shop.

  • Bien sur, la décision de The Body Shop a surtout une valeur symbolique et l’enseigne a parfaitement conscience que les 2200 tonnes d’huile de palme qu’elle utilise pour produire ses 14,5 millions de savons vendus par ans ne sont bien peu de chose face à la consommation mondiale de ce produit.

« Notre ambition, d’ici 2 à 3 ans, est de parvenir à ce que la majorité de l’huile de palme, produite dans le monde, le soit de manière durable. Mais nous ne pourrons atteindre cet objectif de façon isolée – notre décision doit inspirer d’autres entreprises à nous rejoindre » considère Peter Saunders, le directeur général de The Body shop.

Jusqu’à présent, de nombreux groupes internationaux ont investi en Indonésie pour répondre à l’explosion mondiale de la demande, essentiellement Européenne, et ont étendu leurs capacités de production en implantant des exploitations à même les forêts tropicales primaires.

Au point que, mi-2006, plus de 50 % des terres du district du Sambas (Ouest Kalimatan), soit 319 000 hectares, étaient attribuées aux plantations d’huile de palme. Cette demande excessive et en forte croissance qui émane de l’Europe conduit l’Indonésie à une catastrophe environnementale et sociale. Exactement ce qu’il lui fallait après le Tsunami…

A propos de l’huile de palme…

L’huile de palme est une huile extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. 100 kg de fruits donnent environ 22 kg d’huile. L’huile de palme est un ingrédient essentiel de la cuisine africaine, et se retrouve dans les plats sud américains ou asiatiques.

drupes de palmier à huile

Elle est très utilisée dans les aliments industriels et les cosmétiques par son faible coût de production. Le palmier à huile est cultivé dans toutes les régions tropicales du fait de son haut rendement : jusqu’à 7250 kg d’huile par hectare et par an. Le principal producteur est la Malaisie qui détient 47 % du marché mondial, suivi de l’Indonésie avec 36 %.

Ces deux pays continuent d’accroître leur production dans un marché en expansion.Le rendement de l’huile de palme en fait un choix privilégié pour la production de carburant. Par exemple la construction d’une raffinerie utilisant de l’huile importée de Malaisie et d’Indonésie est prévue à Darwin en Australie.

*

Je réagis

Consommation d’huile de palme dans le monde

Greenpalm, pour de l’huile de palme durable ?