The Age of stupid, le documentaire écolo choc

L’événement cinématographique le plus écolo jamais réalisé sort ce mardi 22 septembre 2009 dans quelques 700 cinémas dans plus de 60 pays…Le documentaire britannique "The Age of stupid" réalisé par Franny Armstrong met en garde sur les effets destructeurs du réchauffement climatique, mais aussi sur l’importance des enjeux environnementaux.

Le documentaire écolo de l’année

Pour créer le buzz, la première présentation de ce film choc, qui a eu lieu fin mars à Londres, s’est déroulée dans un chapiteau fonctionnant à l’énergie solaire et retransmis par satellite dans 70 cinémas du pays. L’acteur principal, Pete Postlethwaite s’y est rendu en voiture solaire…

Contrairement au documentaire Home, la réalisatrice parie davantage sur le poids des mots employés que sur les images. Par ailleurs, le budget de 500 000 euros a été assuré via le crowdfunding, c’est à dire que le budget provient uniquement des dons de 228 investisseurs privés, surtout des particuliers, afin de garantir une totale indépendance du documentaire, sans pression commerciale ou politique.

The age of stupidLe pitch : Pete Postlethwaite joue le rôle d’un archiviste vivant seul en 2055, dans un monde dévasté, passant en revue des images d’archives d’événements datant de 2008 et se demandant pourquoi personne n’a agi pour arrêter le changement climatique.

Trois ans et demi de tournage ont été nécessaires pour la réalisation du film. Grâce à The Age of Stupid, Franny Armstrong espère sensibiliser davantage les populations, mais aussi les inciter à changer concrètement leurs habitudes pour lutter activement contre le réchauffement climatique. A voir !

Lire également sur l’environnement