On a testé l’ampoule basse conso Quickstart

consoGlobe a testé Quickstart, l’ampoule basse consommation à allumage express de Lucibel et a vérifié ses atouts principaux : vitesse d’allumage rapide, prix bas, durée de vie, douceur de la lumière, variété des intensités.

Rédigé par Jean-Marie, le 22 Dec 2010, à 15 h 44 min

Les ampoules basse consommation deviennent obligatoires et, malgré leurs nombreuses qualités, une partie du public leur reproche leur lumière plus froide et leur lenteur à l’allumage.

Lucibel, une jeune société française, a peut-être trouvé la parade : l’ampoule basse conso à allumage express.

Les ampoules basse conso sont trop lentes

Reproche le plus souvent fait aux ampoules basse consommation, la lenteur d’allumage, bien moins rapide qu’avec les ampoules classiques à incandescence.

Ampoule classique incandescence

Ampoule classique à incandescence

>> Le sujet n’est pas sans importance : en janvier 2010, un sondage (1) montrait que 12 % des consommateurs rejettent les ampoules basses consommation et surtout leur prix (voir l’article sur Pourquoi les ampoules basse conso restent chères)

    Ampoules basse conso

    Ampoules basse conso

    Un sondage qui confirme la méfiance d’une partie de la population vis à vis d’un produit qui est perçu comme étant un prétexte des industriels pour les faire consommer un produit qui n’est pas la panacée (contient du mercure, s’allume lentement, ne dure pas aussi longtemps qu’on le dit, pas facilement recyclable …)

    Une société française, Lucibel, créée en 2008, apporte une réponse au marché avec une nouvelle gamme d’ampoules basse consommation.

    • L’année passée Lucibel a reçu un prix, le « Gold Pentawards », pour son approche de l’emballage. Lucibel a mis au point un emballage écologique 100 % recyclé et recyclable.

      quickstart ampoule basse consommatino

      Quickstart, ampoule basse conso rapide

    Quickstart – Diversité de lumières et vitesse d’allumage

    La nouvelle ampoule Quistart répond à la demande du consommateur de disposer d’une plus grande diversité des intensités d’éclairage.

    La gamme d’ampoules basse conso propose donc un choix de lumière, « douce », « confortable » ou encore « intense », de quoi moduler l’utilisation qui est faite selon le contexte ou la pièce.

    Ambiance feutrée pour le salon, luminosité franche pour la cuisine, vive pour la salle de bains, … des économies d’energie sans perdre la qualité d’éclairage en somme.

    • Une ampoule Quickstart permettrait, selon le fabricant, de faire une économie moyenne de consommation électrique de 86€ par an.

    Notre avis  : l’allumage de l’ampoule est, surprise !, quasi instantané comme annoncé, et tout à fait proche des ampoules traditionnelles. On a refait 5 fois l’essai dans différentes pièces et on a ressenti une vraie différence.

    Il se trouve qu’un organisme suisse (Stiftung Warentest) a fait des tests de la technologie Quickstat en janvier 2006 et a confirmé que ces ampoules atteignent bien leur pleine lumière en peu de temps. Notre perception subjective est bien confirmée par les labos donc.

    La tonalité de la lumière est moins « dure » et plus agréable que les autres ampoules que nous avons essayées. L’ampoule diffuse une lumière douce sans être trop faible pour éclairer correctement.

    On a aimé : l’emballage bien sûr, car il est non seulement esthétique, mais surtout composé cellulose recyclée et compactée, 100 % recyclable. Un bon point pour l’environnement.

    Le petit plus : le prix de l’ampoule que Lucibel annonce jusqu’à 25 % moins cher que les marques leader  et les ampoules aux standards de qualité comparables.

    Petit rappel : comment bien choisir son ampoule
    Contrairement au Watt qui indique la consommation d’énergie de votre ampoule, les critères « lumen », et  « température de couleur », mesurée en Kelvins (K) vous éclairent (sic) sur la quantité et le type de lumière que diffuse votre ampoule.

    >  Un petit nombre de Kelvins = couleur chaude
    >  Voir le Guide d’achat des ampoules basse conso

    Comment choisir une bonne «température de couleur»  .
    –  Lumière douce pour le salon, la chambre, , … : 2400 K – 2700 K
    –  Lumière de confort pour les pièces à vivre, séjour, … : 3000 K – 3800 K
    –  Lumière intense pour les lieux de travail, cave, couloir, cuisine :  + 4000 K

    En conclusion : cette ampoule nous plait car elle possède les atouts  des ampoules basse consommation de qualité (durée de vie de 8000 heures, label énergétique de Classe, certification de norme CE, certification norme RoHS) mais avec, en plus, les qualités qui leur manquent habitude :

    • prix bas,
    • vitesse d’allumage
    • lumière chaude.

    Cette ampoule a été élue  « Produit de l’année » 2010 … sans doute pas par hasard.
    Je réagis
    *
    Rédigé par Jean-Marie

    (1) Sondage Canal Energie / Lucibel réalisé en janvier 2010 – étude réalisée sur une présélection de produits de marque nationale vendus en grandes surfaces, administrée par TNS Worldpanel en septembre 2008 auprès d’un échantillon de 10 000 ménages représentatifs de la population française âgée de 15 ans et plus

    Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
    consoGlobe vous recommande aussi...

    Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

    Chargement
    Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

    Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

    Informations personnelles

    Total du don : 5.00€

    En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


    Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...
    
    3 commentaires Donnez votre avis
    1. Il ‘est tout à fait stupéfiant de voir combien la caractéristique de vitesse d’allumage, qui est le talon d’Achille de ces ampoules, est systématiquement passée sous le tapis.

      Et cet article ne fait pas exception: admirons la formule vague :
      “l’allumage de l’ampoule est, surprise !, quasi instantané comme annoncé”
      ou encore :
      “On a refait 5 fois l’essai dans différentes pièces et on a ressenti une vraie différence.”
      Différence avec quoi ? On dirait une pub pour la lessive !
      Et puis la pièce éclairée n’est pas en cause, donnez donc un chiffre pour la vitesse d’allumage au lieu de noyer le poisson !

      Mais le pompon c’est celle là:
      “Il se trouve qu’un organisme suisse (Stiftung Warentest) a fait des tests de la technologie Quickstat en janvier 2006 et a confirmé que ces ampoules atteignent bien leur pleine lumière en peu de temps.”
      “Notre perception subjective est bien confirmée par les labos donc”

      C’est quoi un “labo d’un organisme Suisse” qui ne peut pas nous donner le temps (en secondes) pour atteindre 50 % ou 80% de la puissance ?

      La vérité c’est que si on ne dispose pas de ces chiffres pour pouvoir comparer c’est qu’ils sont très mauvais et les constructeurs ne tiennent pas à ce que ça se sache.

    2. c’est un post sponsorisé ?
      pas trés professionnel comme post.

      • Jean-Marie

        Non, nous n’avons aucun rapport avec Lucibel et donc, pas d’intérêt à dire du bien de cette ampoule. Quand on trouve des défauts ou qu’on n’aime pas un produit, on le dit. Mais quand c’est bien, on le dit aussi. Ceci dit, comme souvent un test produit n’est pas un test de labo : par exemple, ce qu’on n’a pas vérifié est l’intensité de la lumière diffusée.
        Il faudrait le faire car on sait que les ampoules basse conso annoncent des intensités qui ne sont pas confirmées par l’expérience. Pour l’ampoule Lucibel, on a voulu vérifier ce que la marque met en avant : la vitesse d’allumage (confirmée, mais sans ensuite pouvoir mesurer la vitesse de montée jusquà 100% de luminosité) ainsi que la perception “chaude / froide, douce / dure” de la lumière.
        C’est également un autre reproche souvent fait aux ampoules basse conso.
        Joseph, si vous avez d’autres infos sur cette lampe, nous sommes tous intéressés. Merci

    Moi aussi je donne mon avis