Témoignage. A la conquête du Pakistan avec l’énergie solaire

Ludovic Giambiasi, Elizabeth Revol et Antoine Girard, trois alpinistes passionnés et engagés, ont effectué une expédition de plus de trois mois (10 mai au 20 juillet 2009) dans le pays aux milliers de sommets : le Pakistan. Ludovic Giambiasi revient sur cette aventure et nous révèle ce que l’énergie solaire leur a apporté aux cours de leur incroyable expérience. Dépaysement assuré !

consoGlobe : Quelles ont été les raisons pour lesquelles vous avez décidé d’effectuer cette expédition ? Pourquoi le Pakistan ?

Ludovic Giambiasi : Nous partons chaque année sur des sommets et des pays différents afin d’assouvir notre passion en grimpant sur des sommets qui nous attirent ! Pourquoi le Pakistan ? Parce que c’est là où se trouvent le K2 (2ème plus haut sommet du monde) et le Broad Peak (12ème plus haut sommet du monde, appelé aussi K3) !

Photo expéditionconsoGlobe : Que vous évoque de tels paysages sur le plan environnemental ?

Ludovic Giambiasi  : Lorsque vous quittez les villes, puis les villages, et que vous vous enfoncez dans les vastes vallées où les montagnes se dévoilent tout au long du trek d’accès, et que la civilisation n’existe plus, vous êtes transformé, transporté. La sérénité, le calme. On est serein, plus de stress, plus de soucis.

Nous atteignons des lieux où très peu de personnes vont, quelques fois même des lieux encore vierges ! Nous n’y trouvons que la nature, non transformée, à l’état pur. Une nature quelques fois austère et dangereuse, très expressive, mais à la fois merveilleuse et radieuse, silencieuse et calme, et si… naturelle !

En somme, nous arrivons dans un endroit encore propre et non altéré par l’homme. Pas de goudron, pas de maisons, pas de plastique, pas de béton… un retour en arrière en quelque sorte ! C’est dans des endroits comme ceux-là que nous nous apercevons de la transformation que nous avons faite sur terre. Là-bas, nous vivons simplement, avec comme seuls besoins, les choses essentielles pour vivre. Notre impact sur la nature est alors réduit considérablement. Et nous pouvons contempler avec bonheur, pendant des heures, ces paysages si merveilleux qui nous entourent.

Photo expédition PakistanconsoGlobe : Pourquoi avoir sollicité l’énergie solaire lors de votre expédition ? Quels équipements avez-vous utilisés pour cela et est-ce que vous avez été satisfait du résultat ? Pourquoi ?

Ludovic Giambiasi : Le solaire a été essentiel pour nous : pour recharger notre téléphone satellite… nous avions aussi un baladeur mp3 pour les longues journées de tempêtes de neige au camp de base ! Nous sommes partis avec le Solio Magnesium Edition. À cette altitude, il se recharge en quelques heures seulement (2 ou 4 heures). La batterie a une grande capacité de stockage et résiste plutôt bien au froid. Cet appareil nomade est très léger et compact, avec un bon rendement. Il nous convenait parfaitement. 

consoGlobe : Utilisez-vous ce type de matériel au quotidien ? Pourquoi ? Quels résultats ?

Ludovic Giambiasi : J’utilise le solaire régulièrement, dans les Hautes-Alpes, là où je vis. Étant souvent en déplacement ou en montagne, quelques fois pour plusieurs jours, ces nouvelles technologies sont très pratiques, et permettent d’être autonome.

>>>Lire la suite du témoignage sur l’expédition au Pakistan et l’énergie solaire

Lire également sur les énergies renouvelables