La taxe carbone mise au placard !

La taxe carbone qui devait entrer en vigueur le 1er juillet prochain, ne verra pas le jour…ou tout au moins, pas avant un long moment. Votre portefeuille aura donc droit à un peu de répit. François Fillon vient en effet d’annoncer l’abandon du projet de loi portant sur la contribution climat énergie…

La taxe carbone : une "grande réforme" qui…s’écroule !

Tant de brouhaha depuis des mois…pour ça : l’abandon d’une réforme qui devait être aussi marquante que "l’abolition de la peine de mort et la légalisation de l’avortement". La raison ? Pour être valable, cette taxe doit être européenne pour ne pas "plomber la compétitivité" des entreprises françaises.

Taxe carbone

Un dénouement prévisible

Mal comprise et boudée par l’opinion publique, censurée par le Conseil constitutionnel, la taxe carbone a bien des difficultés à garder la "tête" hors de l’eau. Et dire qu’en créant cette mesure fiscale la France souhaitait montrer l’exemple à la veille du Sommet mondial du climat à Copenhague en décembre dernier…

Cependant, le nouveau commissaire européen à la Fiscalité, Algirdas Semeta, souhaite une révision de la directive sur la taxation de l’énergie pour instituer une taxe carbone européenne. Le projet devrait débuter en avril ou mai prochain, mais la tâche s’annonce rude car il faudra inciter le Royaume-Uni, principal opposant au dispositif, à adopter cette mesure. Trop de Grenelle, tue peut-être le Grenelle…Un nouveau souffle est ici indispensable.

Lire également sur les énergies renouvelables

Article sur la taxe carbone rédigé par Elwina, mars 2010