Swish : la machine design et écolo à laver les couches

Rédigé par Aurore, le 29 Feb 2012, à 18 h 51 min
Swish : la machine design et écolo à laver les couches

La SWISH est le fruit de l’imagination de plusieurs designers qui ont réfléchi à une manière plus écologique de laver les couches. S’il ne s’agit que d’un projet pour l’instant, l’idée séduit outre-Atlantique.

Swish : séduire les mamans

Les inconvénients des couches jetables sont nombreux et plus à démontrer : poids des déchets, faible biodégradabilité, usage de matières plastiques et chimiques. La solution semble évidente : les couches lavables.

Mais tous les parents ne sont pas prêts à sauter le pas, même face aux avantages économiques et environnementaux d’une telle solution. L’un des freins principaux : le temps nécessaire au nettoyage efficace de ces couches et les contraintes qui vont avec. La SWISH est là pour y remédier.

*

La suite p.2>La SWISH : solution idéale ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. Une machine à laver classique lave tres bien les couches alors je ne vois pas l’utilité d’une machine dédiée aux couches lavables. De plus s’il faut acheter cette machine pour utiliser des couches lavables, je ne pense pas que cela séduira plus les réticents au contraire. Pour finir les noix de lavage sont déconseillées avec les couches lavables car c’est trop gluant ! alors il faudrait peut etre utiliser les couches lavables avant de lancer des idées saugrenues !

  2. Tout cela est tiré par les cheveux, pourquoi pas une machine à laver les chaussettes et une autre pour les serviettes qui ne veulent pas se marier aux torchons : les couches jetables sont commodes et surtout plus hygiéniques que les couches à laver, pourquoi s’en priver? Au plan écologique, des économies sont à faire, mais ailleurs, tout un débat. Arroser le jardin et l’arbre à savon avec les eaux grises, pourquoi pas, mais bonjour la diffusion des microbes… Il y a des moments où les écolos marchent sur la tête…

    • les couches jetables plus hygieniques que des lavables, on aura tout entendu! je lave les couches, elles sont propres ! et vos culottes/calecons a quand passez vous au jetable puique quand vous faites vos machines le linge est toujours sale? à l’utilisation les lavables sont plus pratiques que les jetables, car je ne passe plus mon temps ni à acheter ni à les jeter !quand aux machines, je les mets avec le linge habituel, pas besoin de faire de machine speciale.
      quand on n’utilise pas de couches lavables, on s’abstient de commentaires.
      maintenant je ne parle même pas des substances cancérigènes et autres produits chimiques qui sont contenus dans les couches jetables…

  3. Si vous voulez une machine économique, récupérez un seau à couvercle hermétique. Un peu d’eau, de lessive, dans le coffre de la voiture (les vibrations), et hop il n’y a plus qu’a rincer.

    • Ah 🙂 oui ! Pas mal non plus, c’est un autre genre de manip. ! Mais ça implique la voiture quand même. P’t’être derrière le vélo ! lol

  4. D’un ordre générale, je partage l’opinion de Nadia, Marie et Bertoni. Oui, encore un objet supplémentaire sur le marché, ce qui nous remet dans l’engrenage de la société de consommation qui nous usent et nous ramène inévitablement dans la course à l’argent pour avoir plus, et finalement re-pollutionS alors que le système D c’est pas mal, les résultats sont pluri-intéressants, découvertes et innovations personnelles, partage des moyens les plus respecteux entre individus et remise en route d’une société débrouillarde, cohérente, communicative, moins individualiste et dans l’optique d’une vie équilibrée/équilibrante.
    En ce qui me concerne, j’utilise déjà l’énergie solaire quand je met mon linge à tremper 12 à 24 h dans une bassine au soleil. Tout le monde n’a pas accès à l’extérieur ? Il n’y a pas toujours de soleil ? Il y a probablement une autre solution… Genre, par exemple une source de chaleur telle qu’un radiateur… Une eau réceptionnée lors de la douche (que nous prenons rarement froide) qui peut faire office d’un pré-lavage ! Et puis la recette de la lessive à la cendre de bois peut être une solution pour certains (on en parle sur le site)! Je l’ai testée et c’est super ! Incroyable !
    Je ne suis pas contre le progrès mais pour moi, celui-ci ne doit nous venir en aide que lorsqu’il est indispensable. Bien sur que j’utilise ma machine à laver mais moins. Elle fait ce qui est trop difficile pour moi, l’essorage, le rinçage et le lavage express derrière le prélavage que j’aurais mis en route, ce qui est déjà pas mal ! Je lis beaucoup ce que font les autres car certains ont vraiment de bonnes idées et/ou habitudes. Et avec ça, j’insère une autre idée… C’est comme une recette de cuisine, il y a une base et notre touche personnelle qui est souvent le moyen d’arriver à un résultat très satisfaisant ! Alors pourquoi vouloir une machine “spéciale” qui va coûter, qu’il faudra ranger quelque part, entretenir, au final jeter à la poubelle car tout à une fin, enfin surtout le matériel qui sort de nos usines !

  5. Concernant la machine à laver les couches, son seul avantage effectivement serait d’utiliser l’énergie solaire (et donc concept à étendre aux lave-linges classiques).
    Concernant les noix de lavage, je les utilise depuis plusieurs années et cela lave même le linge sale (pantalons crottés de mon petit, mouchoirs en tissu…tout ressort impeccable !)Par contre, les noix de lavage sont déconseillées pour le lavage des couches lavables !

  6. Je ne vois pas comment un appareil dédié donc supplémentaire, qui nécessite de l’énergie et des matériaux pour sa construction, pourrait être écologique alors qu’une machine à laver fait très bien l’affaire ! Arrêtons de multiplier les appareils, qu’ils soient solaires ou non, il faut revenir à pus de simplicité ! C’est du “green” qui n’en est pas, du “green-washing-machine”, d’autant plus que je ne vois pas en quoi cela simplifierait l’utilisation des couches lavables déjà très simple…

    • tout à fait d’accord!!!
      et pourquoi pas une machine spécial jean, une autre pour les lainages etc…

  7. Développer ce type d’appareil, je trouve ça fantastique !

  8. il faut quand même un peu de soleil…
    mais si cela fonctionne c’est un grand pas pour l’humanité
    et il ne faut pas que ça soit trop cher car l’utilisation et limité dans le temps…

  9. j’ai moi aussi testé les noix et autre boules de lavage, et comme dit “une laveuse”, ça ne lave que du linge propre

  10. j’ai eu dans ma jeunesse une petite machine à laver dont je ne sais plus le nom, on mettait de l’eau bouillante sur le linge dans la machine avec de la lessive, on fermait le couvercle genre cocote minute, on tournait une manivelle dans les deux sens et on rinçait le linge et il n’y avait plus qu’à l’étendre, c’était économique et très pratique

    • Moi aussi, j’avais acheté ce type de machine pour des mini-lessives. C’était bien comme exercice physique, et pour le linge, il fallait qu’il soit déjà propre !

    • Oui, moi aussi j’avais ce genre de machine appelée “BOULE JAPONAISE” si je pouvais en retrouver une pour ma residence secondaire, je prends tout de suite.
      Je lavais, à l’époque, les couches des enfants et les autres.
      Je laissais tremper une nuit et après tout ressortait super propre.

  11. Le design est sympa, c’est joli, je verrais bien çà dans mon salon… mais en tant qu’utilisatrice de couches lavables je suis assez sceptique. Ma machine à laver “classique” lave très bien les couches, et je ne vois pas où est le gain de temps (il faut bien remplir et vider la machine ?). Quant au côté écologique, pour avoir testé les noix de lavage (et 60 millions de consommateurs les ont testé en labo aussi) çà ne lave que du linge déjà propre. Par contre, très bonne idée de faire une machine solaire, ce serait super sur les machines classiques.

  12. ça à l’air génial!!!
    maintenant reste à savoir le prix d’une tel machine. Elle pourra aussi je pense servir pour les petites lessives (pipi dans le pantalon au debut de la propreté…

Moi aussi je donne mon avis