Sport et longévité : jamais trop tard pour se bouger

Sport et longévité : jamais trop tard pour se bouger

Course à pied, sports collectifs, fitness, natation, vélo… Les Français sont fans de sport. À la fin des années 1960, 28 % des Français de plus de 15 ans déclaraient pratiquer une activité sportive (de façon régulière ou irrégulière). Au début des années 1980, ils étaient 38 %.

Aujourd’hui, environ 1 Français sur 2 pratique le sport(1). Mais si les 15 – 39 ans sont ceux qui pratiquent le plus, chez les plus de 65 ans, seule 1 personne sur 4 pratique une activité physique. Les résultats d’une étude sur les bienfaits du sport chez les seniors devrait motiver les 3 autres !

L’activité physique, bonne pour le corps et la tête

sport et longévité

sport et longévité

Parmi les fameuses citations de Winston Churchill, on retient celle qui révèle le secret de sa longévité ; il aurait déclaré à un journaliste le questionnant à ce sujet : “le whisky, les cigares, et pas de sport”. Sir Churchill à plus de 80 ans perdait-il la tête ?

Pas du tout ! Il s’agirait d’une erreur de compréhension du journaliste qui n’était pas anglophone. Sa réponse était en fait  “Whisky, cigars, and low sports”, c’est-à-dire qu’il pratiquait les sports doux.

etoile, sport et longévitéSelon son biographe francophone, Winston Churchill était en effet un excellent nageur et un cavalier émérite. Il pratiquait également le polo et s’essayait au golf.

Ceux qui prenaient comme excuse la fameuse citation anti-sport de Churchill sont maintenant prévenus : il s’agit là d’un simple malentendu !

Au delà de cette petite anecdote, on sait très bien que le sport est excellent pour la santé. Il est même indispensable puisque notre mode de vie très sédentaire n’est pas du tout naturel. Nous sommes en effet programmés pour bouger ! Et entre les emplois de bureau, les transports et les loisirs passifs, l’activité physique a bien du mal à prendre sa place dans notre quotidien.

Sport et longévité font bon ménage : les bienfaits du sport

On ne tarit pas d’éloges sur l’activité physique dont les bienfaits sur l’organisme et sur le cerveau sont prouvés scientifiquement. Parmi les multiples bienfaits citons :

sport et longévité

  • Une bonne condition physique qui améliore la qualité de vie (ex. ne pas être essoufflé quand on monte 1 étage)
  • La prévention des maladies cardiovasculaires et de certains cancers
  • Une réduction du risque de diabète
  • la stabilité de la pression artérielle
  • Une aide indispensable pour maintenir son poids ou perdre quelques kilos superflus ; le sport réduit par ailleurs les risques d’obésité
  • Réduction du risque de lombalgies
  • Amélioration du sommeil
  • Amélioration de l’attention
  • Aide contre le stress, la dépression, l’anxiété
  • Et enfin, une amélioration du processus de vieillissement. Pratiquer le sport permettrait également de prolonger son espérance de vie

bonhomme-croissance, sport et longévitéSelon l’Inserm, les diverses enquêtes françaises montrent que 84 % de la population ont pratiqué une activité physique ou sportive entre 15 et 75 ans au cours de l’année écoulée. Mais bien entendu, il existe de grandes disparités entre les sportifs réguliers qui pratiquent au moins 3 fois par semaine, et ceux qui s’entretiennent avec un peu d’activité physique, comme la marche pour les petits déplacements.

Parmi les non-sportifs, il y a aussi ceux qui n’osent pas reprendre le sport. C’est en effet le cas de 60 % d’entre eux qui aimeraient, après une longue période d’inactivité, reprendre un sport mais qui angoissent à l’idée de le faire. Cette anxiété touche davantage les seniors : 71 % des plus de 55 ans appréhendent de reprendre le sport, dont 37 % réellement angoissés.(2)

(1)Les Français et le sport Patrick Blin, Anne Nouveau. (2) source :Troisième baromètre Sport Santé de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV)

*

> suite : le sport chez les seniors