Les clés pour réussir un smoothie à la spiruline

La spiruline, cette microalgue bleu-vert, est connue pour ses vertus nutritionnelles et cosmétiques. Sa haute teneur en fer, en acides gras essentiels, en minéraux et en vitamines en fait un véritable super-aliment. Alors, pour allier l’utile à l’agréable, utilisons-la dans la réalisation de délicieux smoothies : quelques centilitres de pur bonheur !

Les clés pour réussir un smoothie à la spiruline

Au printemps, les températures commencent à devenir de plus en plus agréables et on commence sa préparation en vue de l’été : c’est donc la saison idéale pour essayer quelques recettes détox. Et quoi de plus simple et efficace que de se concocter des smoothies naturels pour le petit-déjeuner ?

Réussir ses smoothies

En effet, les smoothies sont une excellente manière d’apporter à notre corps, une bonne quantité de nutriments, surtout si l’on y mélange aussi des super-aliments, comme les baies de goji ou les graines de chia. Pour une cure détox naturelle, la spiruline est également un ingrédient de choix à ajouter dans les smoothies, d’autant plus qu’elle est faible en calories : seulement 346 pour 100 g. Mais, il faut faire attention à ne pas abuser du sucre, de la crème ou d’autres éléments très caloriques et qui au final, apportent peu de nutriments.

Les clés pour réussir un smoothie à la spiruline

Voici quelques conseils à suivre pour réussir ses smoothies :

1. Bien choisir le liquide de base.

Pour fabriquer un smoothie à la texture suave et onctueuse, il faut diluer le mélange avec un liquide de base et jouer avec les quantités jusqu’à obtenir l’épaisseur désirée. Si l’on se concocte par exemple un smoothie aux fruits à forte teneur en eau, comme l’orange ou l’ananas par exemple, on n’aura pas forcément besoin d’ajouter trop de liquide, contrairement aux smoothies à la banane. Il est préférable d’ajouter le liquide à la fin, afin de mieux contrôler l’épaisseur désirée.

Pour obtenir un smoothie peu calorique, il suffit d’ajouter tout simplement de l’eau. Pour plus de saveurs, on optera pour de l’eau de coco, un jus naturel ou même du thé vert. Et enfin, pour plus de nutriments, on peut choisir une boisson végétale au soja, aux amandes, au riz, etc, ce qui rendra aussi le smoothie plus crémeux. Laisser tremper un peu d’avoine ou des graines de chia dans du liquide, permet d’obtenir une pâte à la texture semblable à celle du yaourt : une alternative saine à la crème qui nous apporte beaucoup de nutriments.

2. Ajouter des fruits et légumes.

Il est essentiel d’ajouter des végétaux, de préférence de saison. Les fruits et légumes apportent vitamines, minéraux, une touche sucrée et donnent de la consistance à la boisson. On peut les utiliser frais ou surgelés, mais on veillera à toujours les choisir de qualité et en bon état de préservation. L’avocat, qui a un goût très doux et qui apporte des acides gras essentiels, donne une texture agréable à la boisson.

Les fruits à coque et les fruits séchés, sont également une bonne option, faciles à préserver et très rassasiants. Pour booster l’effet détox, ajouter des baies de goji ou des mûres blanches.

Pour bien réussir son mélange, ne combiner surtout pas les agrumes avec du lait. Même le lait de soja peut cailler au contact de l’acide citrique.

Les clés pour réussir un smoothie à la spiruline

3. Se passer du sucre et des édulcorants artificiels

Pour sucrer ou aromatiser son smoothie, il existe des options naturelles, comme le sirop d’agave, la stévia ou le miel. Toutefois, si l’on veut encore réduire l’apport calorique, on peut se passer des sucres et préférer les fruits comme la banane ou la noix de coco, ou les aromates tels que la menthe, la cannelle ou le gingembre.

4. Détox au naturel

Pour un effet détoxifiant, pensez à ajouter de la chlorelle ou de la spiruline. Les micro-algues sont plus naturelles que les compléments alimentaires synthétiques, et conviennent aux végétariens et vegans.

Lire la suite :

La recette consoGlobe de smoothie à la spiruline