Severn, la voix de nos enfants

Severn, la voix de nos enfants

Après “Nos enfants nous accuseront”, tourné à Barjac, village ayant créé la première cantine bio de France, Jean Paul Jaud revient avec un film documentaire choc “Severn, la voix de nos enfants”.

Un film pour les générations futures

Severn, la voix de nos enfants, affiche du film

A 12 ans, lors du Sommet de la Terre de Rio (1992), Severn Cullis Suzuki lance son réquisitoire contre l’inertie dans lesquels les géants de ce monde sont plongés, responsables de catastrophes environnementales qu’ils sont bien impuissants à résoudre.

Seize ans plus tard, les choses n’ont pas changé, et Severn qui attend son premier enfant, repose la même question “quel monde laisserons-nous aux générations futures ?

Des questions essentielles donc, mais aussi des propositions vertes lumineuses, trouvées aux quatre coins du monde. Jean Paul Jaud nous rappelle qu’il y a urgence, et nous invite à agir aux cotés des plus engagés, des plus courageux, ceux qui rendent l’avenir un brin plus optimiste.

« Je ne suis qu’une enfant, pourtant je sais que le problème nous concerne tous et que nous devrions tous agir dans un seul but. »

enfants « Je suis seulement une enfant et pourtant je sais que nous faisons tous partie d’une famille forte de 5 milliards de personnes, de 30 millions d’espèces et les gouvernements n’y changeront rien. »

Pour visionner la bande annonce : http://www.severn-lefilm.com/bande_annonce.html

*