Semaine sans pesticides : Blois sème en ville !

Semaine sans pesticides : Blois sème en ville !

A l’occasion de la Semaine sans pesticides, la ville de Blois affirme sa décision de ne plus utiliser de pesticides dans les espaces publics, parcs et jardins depuis début 2012 et appelle la population à semer en ville.

Opération Semeurs urbains à Blois

Marc Gricourt, Maire de Blois, a pris la décision en ce début d’année de se passer des pesticides pour l’entretien de la voirie, des trottoirs, des parcs urbains et des jardins de la ville. Un acte engagé en faveur de l’environnement qui prend tout son sens en cette Semaine sans pesticides.

Santé et environnement : se passer des pesticides

Le saviez-vous ? La France est le 3e consommateur mondial de pesticides. Or, ces produits chimiques utilisés pour éradiquer les “mauvaises herbes” ou nuisibles sont désormais connus pour avoir un impact très négatif sur la biodiversité, l’environnement et à terme à la santé de l’Homme.

De plus en plus, des villes choisissent de se passer de pesticides comme Rennes ou Strasbourg ou de plus petites communes comme Les Herbiers.

Pour parvenir à se passer de pesticides, Blois s’est concentré sur deux axes de travail :

- Le changement de regard des habitants sur la végétation spontanée.
– Le changement des méthodes de travail : désherbage à la main, dispositif à vapeur d’eau.

Jardinage écolo chez Botanic

Voilà 7 ans que Botanic a choisi de supprimer de ses magasins l’ensemble des pesticides et engrais chimiques de synthèse. Naturellement, cela fait 7 ans que l’enseigne participe à la Semaine pour les alternatives aux pesticides.

À cette occasion, Botanic lance le Week-end du Jardinage Écologique le samedi 24 et dimanche 25 mars. L’opportunité de participer à des ateliers pratiques autour du jardinage écologique et de partager des conseils avec des professionnels.

 

Se passer des pesticides : informer et agir

Depuis lundi 19 mars, Blois a lancé une campagne d’affichage pour informer la population sur le nouveau mode de gestion des espaces publics de la ville. Cette dernière prévoit de sensibiliser les enfants sur les bienfaits d’une gestion plus naturelle des végétaux, plutôt mécanique que chimique.

Jardiner sans pesticides, c’est possible et c’est bien mieux pour notre environnement, la biodiversité et notre santé. D’autant qu’il existe de multiples façon de jardiner sans pesticides, en utilisant des substances naturelles ou encore en laissant faire la nature.

Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter les sujets :

Le samedi 24 mars marquera le point d’orgue de la Semaine sans pesticides à Blois : les habitants pourront se voir remettre des sachets de graines, une binette, un T-shirt ainsi qu’un document indiquant les lieux publics où ils peuvent aller planter leurs graines. L’idée : sensibiliser les habitants de la ville et les pousser à devenir acteur d’une ville plus verte, entretenue de façon plus naturelle.

Lundi 26 mars, un kit pourra également être distribué aux habitants qui souhaitent fleurir les trottoirs. Une affiche “Trottoir fleuri, ne pas désherber” sera alors remis ainsi qu’un guide d’entretien et de nettoyage sans substance chimique.

*

Cela me donne une idée

Pour aller plus loin :