Un repas de Noël sans OGM avec Greenpeace

Un repas de Noël sans OGM avec Greenpeace

Pour vous aider à manger sain à Noël, Greenpeace a publié un guide des produits traditionnellement consommés en ces fêtes de fin d’année contenant ou non des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés). De l’entrée au dessert, aucun aliment symbolique n’est oublié : foies gras, saumons, truites, volailles, fromages, chocolats et même glaces sont passés au crible.
Developpement durable articleComme le précise l’ONG, “ce guide donne accès à une information qui n’est pas affichée sur les étiquettes des produits et permet ainsi au consommateur de faire le choix de la santé et de l’environnement.

Pour le réaliser, un questionnaire a été envoyé aux industriels de l’agroalimentaire afin de savoir s’ils utilisent des produits élaborés à partir d’animaux nourris aux OGM. Selon leurs déclarations, les produits ont été classés “verts”, “orange” ou “rouge” :

  • Vert : le fabricant garantit ne pas utiliser de produits animaux ou issus d’animaux nourris aux OGM.
  • Orange : le fabricant affirme avoir entamé une démarche pour exclure les OGM de l’alimentation animale, mais ne peut pas encore garantir qu’il n’en utilise plus du tout.
  • Rouge : le fabricant ne certifie pas que les produits animaux ou issus d’animaux, utilisés dans la fabrication de ses produits, proviennent de bêtes nourries sans OGM.

A noter que tous les produits issus de l’élevage ou de l’agriculture biologiques sont dans la catégorie “vert” : manger bio est donc la garantie d’une alimentation saine et plus respectueuse de l’environnement.

A l’inverse, de grands groupes comme Riches Monts, les producteurs de volailles Doux et Duc, ou encore Fauchon, font trop peu d’effort en matière environnementale, autorisant les OGM pour leurs produits.

Si leurs produits sont plus de 30 % moins chers que les produits bio ou de grandes marques, la quasi-totalité des marques de distributeurs tolère également des produits provenant d’animaux nourris aux OGM.

Developpement durable article

Plus surprenant encore : Greenpeace recommande de vérifier au cas par cas les produits labellisés Label rouge ou Appellations d’origine contrôlée, les cahiers des charges de ces deux labels n’excluant pas systématiquement l’utilisation de produits OGM !

*

A télécharger : l’intégralité du guide de Noël des produits avec ou sans OGM

Les OGM : un débat plus que d’actualité. Et vous, qu’en pensez-vous ? Vos avis, témoignages, réflexions sur le blog Consommer durable

Rendez-vous dans la boutique consoGlobe pour un Noël écolo !

consoGlobe : catalogue de Noël 2011

Attention, certains produits ne sont pas encore en ligne. L’équipe boutique travaille dur pour vous proposer l’ensemble des références la semaine prochaine.

Lire également