Les Réductions d’impôts 2010 pour économies d’énergie

Les Réductions d'impôts 2010 pour économies d'énergie

Il existe de nombreuses dispositions fiscales visant à favoriser l’investissement dans les équipements d’économies d’énergies. Comme tous les ans, consoGlobe fait le point sur ce qui change en 2010 en matière de réductions d’impôt dont vous pouvez profiter pour faire des économies sur vos travaux.

Si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie dans votre résidence principale, vous pouvez prétendre à des avantages fiscaux, mais attention, la loi de finances rectificative pour 2009, votée en décembre 2009, les a modifiés.

Fiscalité verte, 3  changements défavorables

  1. Depuis le 1er janvier 2010, le crédit d’impôt pour l’achat de différents matériels permettant de réaliser des économies d’énergie a baissé. Le crédit d’impôt est maintenant de 15 % du montant des travaux (contre 25 % en 2009).
  2. Autre changement, vous ne pouvez plus bénéficier du taux de 40 % qui était appliqué sur le montant des travaux d’économie d’énergie si ceux-ci étaient réalisés dans les 2 ans suivant l’achat de l’habitation (si celle-ci a été construite avant 1977).
  3. Autre mauvaise nouvelle, si, pour installer votre matériel, vous faites appel à un professionnel qui relève du régime des services à la personne, vous devez choisir entre les 2 crédits d’impôts possibles.

Les investissements concernés par les changements :

Les réductions d’impôts concernent l’achat des matériels suivants :

• Une pompe à chaleur (PAC), autre qu’une pompe à chaleur air / air, qui ne serve pas uniquement à la production d’eau chaude sanitaire

• des chaudières fonctionnant à la biomasse ou au bois, sauf si cet achat vise à remplacer un matériel qui existait déjà et qui fonctionnait avec ce combustible.

• des matériaux d’isolation thermique pour parois vitrées (volets isolants, doubles fenêtres, …).

 

*
La suite p.2> les travaux d’isolation, la seule bonne nouvelle