Etonnant

Pour recycler la marée de journaux gratuits

Comme en France, les rues des grandes villes en Espagne sont chaque matin noyées de journaux gratuits, car après la lecture, que font les gens de leur journal ? Ils le laissent sur place, dans la rue, dans le métro, dans le bus ?

L’écodesign industriel d’un biologiste

Juan Manuel Marìn, jeune biologiste travaillant actuellement comme technicien environnemental et très intéressé par le design et Alex Jimenez, jeune étudiant de design industriel, se sont penchés sur la question dans le cadre d’un concours écodesign lancé par l’agence pour le recyclage de Catalogne.

Des journaux, gratuits, partagés et recyclés

Leur réflexion, autour du cycle de vie d’un journal gratuit, du partage et du recyclage, a fait naître l’idée de "Passa’l",qui veut dire « faire passer » en catalan. La structure, fabriquée en aluminium (20 %) et plastique recyclé (80 %) a été pensée pour pouvoir être accessible à tout le monde (adultes, enfants, personnes handicapées ?) et pour pouvoir facilement s’intégrer dans le paysage de la ville.




La structure est rigide, permettant ainsi de résister au mauvais temps et au vandalisme. Le Passa’l a deux fonctions principales :
  1. servir de rangement aux journaux pour permettre le partage d’un même journal, éviter qu’ils traînent dans la rue
  2. servir de point de rassemblement pour permettre la collecte facile par une entreprise de recyclage.

    Pour l’heure, les deux jeunes attendent les résultats du concours, ils espèrent par la suite pouvoir vendre leur concept à des entreprises pour pouvoir le faire fabriquer.

Franchement, je trouve l’idée intelligente !
Et vous, que faites vous de vos journaux gratuits ?

>

Cet article a été aimablement fourni par Neomansland , un blog partenaire et ami qui propose des informations vertes et décalées. …