Recyclage – se faire payer pour jeter est-il efficace ?

Recyclage - se faire payer pour jeter est-il efficace ?

Faire des écogestes est peut-être naturel pour vous. Une société a néanmoins décidé de les payer, histoire de voir. La consigne nouvelle génération, ça fonctionne plutôt pas mal.

Recyclage du plastique contre rémunération

L’idée de base de Réco France® est vieille : c’est celle de la consigne, pratique désuète en France, mais pas à l’étranger. Si les contre-arguments existent aussi (difficulté de recycler tous les types de bouteilles, notamment), certains y croient dur… comme verre !

Ainsi, à Montréal, on a décidé d’utiliser les bouteilles non recyclables facilement pour faire du béton, tandis que le verre broyé trouve d’ailleurs d’autres utilisations. Les usages ne manquent pas.

reco-france-ecogeste-recyclage-consigne-03Recycler le plastique via des conteneurs : l’écogeste récompensé

L’écogeste récompensé“, c’est d’ailleurs bien l’idée de base de Réco France®. La société installe un collecteur sur un parking de magasin. Les consommateurs apportent alors bouteilles et flacons en plastique et les déposent dans le collecteur.

Les utilisateurs du Réco kiosque récupèrent alors 2 centimes d’euros par bouteille sous forme de bon d’achat, à utiliser dans le magasin du parking.

reco-france-ecogeste-recyclage-consigne-02Réco France® a lancé ses premières opérations en Aquitaines, près de Saint-Jean-de-Luz, plus exactement à Saint-Pée-sur-Nivelle, Dax, Yzosse, Saint-Paul-les-Dax, sur les parkings de magasins Intermarché.

En juin 2014, avant l’inauguration de trois collecteurs supplémentaires, le nombre de bouteilles avait déjà augmenté progressivement : 15.000 bouteilles en plastique récupérées en janvier 2014 et 46.000 bouteilles en plastique récupérées en avril 2014.

reco-france-ecogeste-recyclage-consigne-01

recyclage du plastique bouteilles consigneDu positif : le système fonctionne plutôt bien. En France, on a calculé que la collecte de déchets a six fois plus de succès quand une récompense est associée.

recyclage du plastique bouteilles consigneDu négatif : l’association aux supermarchés est une solution, mais elle ne conviendra pas à tous, puisque tout le monde n’y va pas.

A l’heure actuelle, seule une bouteille sur deux est collectée, donc réfléchir à des solutions n’est cependant pas inutile.

*

Je réagis

Lisez également sur le recyclage du verre :

illustrations : © Réco France®