Réchauffement, le gulf stream va-t-il se disloquer ?

Réchauffement, le gulf stream va-t-il se disloquer ?

L’Europe occidentale doit son climat tempéré à l’influence balsamique du Gulf stream. Nous l’apprenons tous à l’école mais cela va-t-il être encore le cas dans 20 ou 40 ans ? Pas sûr car à en croire des scientifiques allemands, le réchauffement et la fonte de la banquise pourrait bien bouleverser un courant stable depuis 30.000 ans.

Le Gulf Stream influencé

Le constat numéro 1 des chercheurs allemands est le suivant :

  • Depuis 30.000 ans le Gulf Stream a été sous l’influence de la banquise dans le détroit de Fram.

Ils le savent grâce à des biomarqueurs présents dans les sédiments océaniques qui permettent de savoir quand et combien de temps la zone située entre le Groenland et les îles Spitzberg a été couverte par la banquise.

Cela permet donc de savoir comme le Gulf Stream s’est comporté quand la banquise s’est soudainement morcelée. Des quantités géantes de glace de l’océan Arctique ont pénétré dans l’océan Atlantique Nord par le détroit de Fram, avec pour conséquence directe de limiter la chaleur transportée et diffusée par le Gulf Stream.

Le morcellement de la banquise

banquise-gulf-streamEvolution de la banquise dans le détroit de Fram entre 19.000 et 12 800 ans
Crédits : Juliane Müller, Institut Alfred-Wegener
Les zones vertes représentent les calottes glaciaires continentales.
Les points oranges se montrent les endroits où les échantillons ont été collectés. Le point jaune montre où a été trouvé l’échantillon le plus significatif pour l’étude.

Le schéma ci-dessus la puissance de la circulation thermohaline et l’évolution de la banquise dans le détroit de Fram pendant de trois périodes clefs :

  1. l y a 19.000 ans (à gauche), à la fin de la dernière période glaciaire ; la banquise est épaisse et recouvre l’océan Arctique ;
  2. Il y a 17 600 ans (au milieu), la banquise se fracture et se morcelle relativement soudainement, libérant d’importantes quantités de glace et d’icebergs qui sont alors entraînées dans l’Atlantique Nord ;
  3. Il y a 12 800 ans (à droite), 2 ème épisode de morcellement de la glace qui se répand de l’océan Arctique à l’océan Atlantique Nord.

La conclusion à laquelle on ne peut s’empêcher de penser par analogie est simple. Si la banquise se disloque et fond de nos jours comme elle l’a fait en période préhistorique, alors les conséquences seront sûrement les mêmes de nos qu’alors.

La circulation thermohaline fonctionne comme un vaste rouleau puissant et profond qui fait circuler des volumes d’eau importants :  l’eau chaude des tropiques, entraînée par les écarts de température et de densité, et de salinité, est entraînée vers le pôle nord. Se faisant elle se refroidit, se densifie et plonge vers le fond. Une fois, plus froide, plus lourde, elle se dirige vers le pôle sud, vers l’océan austral.

ciruclation-thermohaline-planete

Ce sont les variations de densité dues aux différences de température et de salinité qui créent la circulation de l’eau.

 *

Je réagis

Sur le réchauffement climatique :

* Il s’agit de l’étude de l’Institut Alfred Wegener (AWI) ont publié une nouvelle étude