Le réchauffement affecte les producteurs de café et thé

Pour ceux qui doutent encore de l’impact ou de la réalité du réchauffement climatique, la société de commerce équitable Cafédirect a mené une étude dans 4 pays producteurs de thé et de café. Elle montre que les ravages du réchauffement climatique sont déjà en marche et affectent les moyens de subsistance des petites producteurs.

Le Changement
climatique nuisible aux exploitations agricoles

Le réchauffement du climat a-t-il ou pas un impact sur les moyens de subsistance des petits producteurs de thé à
petite et de café des pays les plus
pauvres du monde ?

Une étude menée pendant 3 ans par le producteur de boissons issues du commerce équitable Cafédirect dans 4 pays – Kenya, Mexique, Pérou et Nicaragua – semble le confirmer.

Les chercheurs ont montré que les planteurs de café et de thé de ces pays sont déjà forcés de déplacer leurs plantations vers des altitudes plus élevées, d’environ 3 à 4 mètres par an en moyenne au fur et à mesure que la
température augmente.  Fairtrade coffee beans

Grains de café Oromo du commerce équitable en vente en
Grande-Bretagne. Photo : Stuart Walker


Les petits producteurs du commerce équitable en première ligne

Un très grand nombre de producteurs de thé et café équitables constatent une augmentation des cas d’affections et de maladie causées par la hausse de
température. Ces producteurs sont également confrontés à des sécheresses prolongées et à un changement de leur contexte climatique local. Si le réchauffement s’accentue, c’est la permanence des filières traditionnelles d’alimentation en café ou en thé, équitables ou pas, qui sera remise en question.

Les plus petits producteurs, sont tributaires d’une seule culture et, souvent, ne peuvent se permettre d’installer des équipements d’irrigation coûteuse quand la température moyenne augmente.

 Thé et café particulièrement sensibles au réchauffement

Thé et café sont parmi les plantations les plus menacées par les changements climatiques, car ils
poussent que dans une fourchette relativement étroit. Selon les chercheurs, les pays producteurs concernés vont voir leur température monter et la
qualité de leurs récoltes de thé et café diminuer fortement au cours des années à venir.

Selon cette étude, certains producteurs pourraient voir leurs revenus chuter de 90 % dans les 15 prochaines années,

30 millions d’agriculteurs dans le monde directement affectés par  le réchauffement

Certains petits producteurs péruviens ont vu leurs rendements chuter de 40 % en 2008 / 09 alors que cette chute n’était "que" de 30 % pour le Pérou dans son ensemble.
Developpement durable article

Pour les petits
producteurs au Mexique la chute des rendements a été de 50 % contre 7 % au niveau national.

  • Cet impact sur les plantations de thé et de café est un bon exemple du
    caractère injuste du réchauffement climatique et souligne que les pays
    développés, principaux responsables des changements climatiques,
    devraient se mobiliser pour aider les pays pauvres à se protéger contre le changement climatique.

La plantation d’essences d’arbres indigènes pour aider à lier les
sols et de prévenir les glissements de terrain est autre moyen de lutter contre le réchauffement.

  • Il y a différentes manières d’aider les agriculteurs à s’adapter. Au Pérou, les agriculteurs ont pu utiliser leurs terres pour commercialiser des crédits de carbone. Au Kenya, il a aidé les producteurs de se diversifier dans de nouvelles cultures telles que les fruits de la passion ou des kiwis.

De nombreux organismes se mobilisent pour aider les producteurs et les démarches de commerce équitable qui les protègent des aléas des marchés des matières premières au niveau mondial et de la pression exercée sur les prix par les grandes
multinationales agro-alimentaires.

Acheter équitable, la seule manière d’aider

Mais au final, c’est la pression sur les prix dans le commerce de détail qui affecte le pouvoir d’achat des planteurs de thé ou de café. C’est donc en acceptant de payer un prix "équitable" que nous, les consommateurs occidentaux, pouvons agir et aider à ne pas aggraver les conséquences du changement climatique.

Les ventes de produits du commerce équitable ont augmenté
de 43 % en 2008 en Angleterre et de  en France et devraient tripler entre 2008 et 2013.

C’est encourageant, car les avantages du commerce équitable sont cruciaux en période de crise économique où ce sont les plus faibles agents économiques qui souffrent le plus.

Developpement durable article

Machine à café expresso écolo