Puits canadien. Les étapes de l’installation et le coût

>>> Suite et fin de l’article consacré au puits canadien. lors de l’installation de ce type de système géothermique, quels sont les principes à respecter ? Combien coûte le puits canadien ? Voici les réponses…

Le système d’évacuation des condensats

La vapeur d’eau contenue
dans l’air circulant dans le conduit enterré peut se condenser en fines
gouttelettes quand celui-ci est en contact avec les parois intérieures
froides du puits. Or, ceci favorise le développement de bactéries, pouvant altérer la qualité de l’air neuf.

C’est pourquoi, le puits dont le conduit est incliné, doit obligatoirement être doté d’un système d’évacuation des condensats.

Schéma puits canadien

Si vous disposez d’un sous-sol, vous pouvez récupérer les condensats et les évacuer vers l’égout en vous aidant d’un siphon.
Mais si vous n’avez pas de sous-sol, un regard de visite sera placé à
l’endroit le plus bas du puits pour évacuer les condensats par
infiltration dans le sol avec un lit de cailloux ou en utilisant une
pompe de relevage.

Le système de régulation du puits

Le ventilateur est dimensionné selon le débit d’air neuf nécessaire.
Cependant, quand la température se situe entre 10 et 20 °C, le puits
canadien n’est pas utile car la température extérieure est souvent
proche de la température de confort intérieur se situant entre 18 et 22
°C.

Dans ce cas, vous pouvez "déconnecter" le puits par un by-pass afin de ne pas rafraîchir l’habitat. Le by-pass permet de contourner le puits par une prise directe d’air neuf.

Source : Centre technique des industries aéronautiques et thermiques

Puits canadien, combien ça coûte ?

Le prix d’un puits canadien est complexe à évaluer car cela dépend des
équipements qu’il comprend et de la qualité de l’installation.
Toutefois, la fourchette de prix se situe la plupart du temps entre 500 euros et 10 000 euros pour un espace de 150m². 

De plus, le coût d’installation d’un puits canadien dépend fortement du
coût de terrassement. Il est préférable d’installer le puits pendant
les travaux de fondation d’un bâtiment que pour équiper un bâtiment
existant.

Puits canadien, quelle rentabilité ?

Selon  le prix de l’électricité, le puits canadien peut s’amortir entre 25 et 35 mois d’utilisation.

Revenir à la première partie

Lire également sur l’habitat écolo

Articles sur le puits canadien rédigés par Elwina, juin 2010