Les produits d’alimentation bio et Capital

Dimanche soir, l’émission économique de M6 s’est penchée sur l’explosion de la consommation verte et des produits écologiques dont l’alimentation bio.

Que nous a appris l’émission Capital en matière de produits bio ?

Voici en résumé, les principaux points rappelés par Capital en matière d’alimentation bio :

  • 20 % des produits alimentaires bio vendus en France ne seraient pas conformes à la législation. Enquêtant sur les raisons qui expliquent comment les grandes surfaces arrivent à offrir des produits d’alimentation bio moins chers que les chaînes spécialisées.
  • L’exemple de l’importation d’Egypte de produits bio montre que dans 5 % des cas de l’exploitation de pommes de terre bio, les contrôles montrent des erreurs avec des traces et des résidus non autorisés, notamment de cuivre qui peut polluer le sol.

  • Le label bio européen est un peu plus tolérant en matière de bio (tolère 0,9 % d’OGM pour tenir compte d’éventuelles contaminations via le pollen de champs bio). Capital rappelle que le label bio européen date de 1992, que le label français plus strict est apparu peu après (AB), à une époque où la préoccupation du réchauffement climatique était moins importante.

Developpement durable article

Les avantages de l’alimentation bio selon Capital

  • L’étiquetage de l’empreinte carbone deviendra obligatoire. En 2010-20011 il permettra au consommateur de comparer les produits bio et de tenir compte du facteur CO2 et transport.

  • Il faut toujours laver vos produits bio.

  •  Il vaut mieux choisir un produit bio. Consommer de l’alimentation bio est moins risqué pour la santé car les produits bio contiennent moins de pesticides.

Produits bio, le saviez vous ?

Selon le baromètre 2007 de l’Agence Bio, en 2007 comme en 2006, 4 Français sur 10 – 42 % exactement – ont consommé un produit bio au moins une fois par mois. Selon ce sondage du CSA, 2 Français sur 3 déclarent qu’ils privilégient l’achat de produits respectueux de l’environnement ou des principes du développement durable.


La boutique alimentation bio

Au total le marché du Bio croît de 10 % chaque année depuis 1990, soit bien plus vite que le marché de l’alimentaire en général et l’alimentation bio s’impose de plus en plus comme l’alimentation de référence. Cela prouve notamment que les débats qui agitaient encore la réflexion sur l’agriculture biologique ont tendance à se tasser.

Points de repères sur l’agriculture biologique

  • En 2006, l’agriculture bio représentait 31 millions d’hectares dans 120 pays et constituait un marché de 40 milliards de dollars.
  • L’explosion de la consommation de produits biologiques se confirme avec un marché français estimé à 1,6 milliard d’euros en croissance de 10 % par an depuis 1990.
  • Plus de huit femmes sur dix ont une image positive des produits biologiques, tandis qu’une femme sur deux en consomme régulièrement selon une enquête CSA/Agence Bio.
    3 Français sur 10 consomment des produits bio au moins une fois par mois, 7 % en consomment tous les jours.
    En 2005, 47 % des Français ont acheté au moins une fois par mois un produit portant le logo AB (Baromètre officiel de l’Agence Bio).
  • La DGCCRF a fait une étude sur nos fruits et légumes en 2005 qui a montré à quel point nos produits frais souffrent de la pollution ambiante.

Les articles sur le même thème :