Prime à la casse pour les chaudières au fioul

Dès mai 2011, les propriétaires d’une vieille chaudière au fioul bénéficieront d’une prime à la casse pour l’achat d’un nouveau modèle plus économe en énergie et moins polluant. Quel en sera le montant ? Par quelle chaudière remplacer l’ancienne ?

Prime à la casse, pour des chaudières plus économes ?

Une prime à la casse avait déjà été annoncée en février 2011 pour les chaudières au gaz et s’étend donc aux chaudières utilisant une autre source fossile : le fioul.

Pour pouvoir bénéficier de cette prime à la casse, votre chaudière au fioul doit avoir plus de 15 ans.

Le montant de cette prime à la casse devrait être de :

  • 100 € minimum pour l’achat d’une nouvelle chaudière à basse température au fioul.
  • 250 € minimum pour l’achat d’une nouvelle chaudière à condensation au fioul.

Près de 15 % des logements français sont chauffés au fioul, soit 900 000 appartements et 3,5 millions de maisons individuelles. Selon la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage, plus d’1 million de logements sont équipés de chaudières de plus de 20 ans.

Qui finance cette prime à la casse ?

Une dizaine de distributeurs de fioul domestique signataires d’une convention avec l’Etat se sont engagés à verser cette prime à la casse qui pourrait d’ailleurs être plus élevée s’ils le souhaitent.

Ces fournisseurs, dont Total, seront identifiés par un logo spécifique et listés sur le site du Ministère de l’Economie.

  • La prime sera versée en une seul fois ou sous la forme d’un avoir sur trois livraisons de fioul maximum.

Pour le remplacement d’une chaudière à gaz, la prime à la casse concerne les clients abonnés gaz de GDF Suez  : l’appareil doit avoir de plus de 15 ans pour que vous puissiez percevoir une prime à la casse qui sera d’un minimum de 100 euros pour l’achat d’une chaudière basse température et de 250 euros pour une chaudière gaz à condensation.

*

La suite .2 >> par quoi remplacer la chaudière au fioul ?