Consom'action

Portrait de marque. Natiloo, tout pour BB bio

Natiloo.fr est un tout jeune site consacré à l’univers et au bien-être du bébé, né le 15 septembre 2007. Emmanuelle, pour Consoglobe, a voulu en savoir plus sur sa naissance.

Comment avez-vous choisi le nom Natiloo ?
Ludovic Chevalier : Il est le fruit d’une longue réflexion ! C’est un assemblage de deux noms : « nat » pour nature, et « iloo » pour petit loup. Il s’avère que la plupart de nos clients ont plutôt associé « nat » avec natalité. Ce qui nous va très bien aussi, puisque c’est toujours dans l’idée du bébé, même si la notion de nature est un peu évincée.

Quelle est la part de nature dans Natiloo ?
Ludovic Chevalier : C’est le fondement de Natiloo. Christian Jourdier, mon associé et moi, sommes de fervents écologistes – endurcis même – depuis longtemps. La nature pour nous, ce sont les produits issus de l’agriculture biologique et de l’écologie. Natiloo se propose donc de vendre uniquement ses produits respectueux de l’environnement, et donc du bébé.

Comment Natiloo est-il né ?
Ludovic Chevalier : Après deux ans de gestation ! Les deux écologistes que nous sommes ont quitté leur ancien métier (la banque pour Christian et l’électronique pour moi) pour répondre à notre envie de créer une entreprise en phase avec nos convictions écologiques.

Vous avez donc choisi de croiser deux marchés : celui du bio et celui du bébé. Pourquoi ?
Ludovic Chevalier  : Parce qu’il nous a semblé évident d’appliquer nos convictions au bien-être de ce que les parents ont de plus cher : leurs enfants. L’adéquation entre le bébé et le biologique est une intime conviction. C’est une réponse à un marché qui n’existait pas encore vraiment, malgré une demande de plus en plus forte. Nos amis jeunes parents ont été les premiers à nous le faire remarquer : habiller son bébé avec un vêtement en coton bio pour lui éviter les allergies, lui faire manger des produits dépourvus de tout pesticides, le faire dormir dans une lit sans peinture polluante, c’est lui donner le meilleur.

Que représente ce marché croisé aujourd’hui ?
Ludovic Chevalier : Avec 800 000 naissances par an en France, et une dépense moyenne de 4 000 Euros par an la première année de naissance, le marché est florissant. Quant au bio, sa part dans la consommation, même si elle est encore très faible, entre 2 et 3 %, est en augmentation constante et est vouée à un bel avenir. Natiloo est donc le croisement d’un secteur très dynamique et d’un mouvement de fond pour le bio et l’écologique très important.

Le commerce équitable vous intéresse-t-il aussi ?
Ludovic Chevalier  : Bien évidemment. Il est dans la suite logique du commerce biologique et écologique. Car pour nous, il faut d’abord que les produits soient bio avant d’être équitables. Si les deux sont associés, c’est encore mieux puisque c’est toujours dans la logique de consommer mieux.

Vous n’avez pas réduit votre offre à la seule alimentation biologique pour bébé ?
Ludovic Chevalier : Effectivement. Il nous a semblé plus judicieux et pratique de créer une plateforme pour couvrir tous les besoins du bébé : son alimentation, ses vêtements, son sommeil, ses soins, ses jouets, ses changes. Les mamans peuvent tout trouver sur le même site.

Qu’achètent donc les mamans dans ce grand magasin du bio pour bébé ?
Ludovic Chevalier : Elles achètent de tout ! Leur panier est très varié. Et contrairement à ce que l’on pensait, l’alimentation n’arrive pas forcément en tête. Les vêtements et les couches marchent très bien. Le mobilier en bois, naturel et non traité, remporte aussi toutes les faveurs. Nous avons trouvé un fabricant français qui correspond tout à fait à nos critères, et dont nous sommes très contents. Les peluches certifiées WWF, dont une partie du prix participe à la protection de la vie sauvage, sont très appréciées aussi.

Vous proposez une livraison en 24h ?
Ludovic Chevalier  : Oui, si la commande est faite avant midi la veille. Même les armoires sont livrées dans ce délai, jusque dans les appartements sans ascenseur ! Et les frais de port sont gratuits à un niveau très bas, 70 € – ce qui est plutôt rare sur le web. Nous offrons aussi la possibilité de payer en plusieurs fois. Il est aussi possible de parrainer un proche. Nous avons voulu faire des services notre point fort.

C’est réussi ! Avez-vous pensé à l’interactivité du site ?
Ludovic Chevalier  : C’est la prochaine étape, au cours du premier semestre 2008. Nous allons mettre en place un forum pour nos internautes, à qui nous proposerons aussi l’avis de deux professionnels de la santé des bébés, un pédiatre et une puéricultrice. Notre but est de devenir le portail de référence autour du bébé.

  • Notre coup de coeur
    Les peluches Kallisto ! Les lapins, grenouilles, cochons et compagnies ont pattes et mains de la même couleur, comme s’ils portaient des gants et des chaussettes ! Ça leur donne une sacrée personnalité. Vraiment mignon, et surtout pas déjà vu.
    Et puisqu’il n’y a pas que le look qui compte, leur fabrication est faite entièrement à la main, avec du coton bio et de la laine de rembourrage non traitée. Cette marque allemande est une véritable référence en Allemagne. Le point fort du site : c’est vraiment le grand magasin du bébé bio ! Chambre, jouets, peluches, vêtements, couches bio, soins de bébé, alimentation et même des soins pour la maman, pendant la grossesse et pour l’allaitement, il y a vraiment tout.
  • *

     

    Sur la puériculture :