Plus de jardins dans votre ville, cela vous dit ?

Pacte pour le Jardin dans la Cité : 10 objectifs, 10 propositions

Le Pacte pour le Jardin dans la Cité souhaite remporter l’adhésion de tous autour de 10 objectifs et propositions que voici en substance :

ObjectifsPropositions
1. Contribuer à l’amélioration du cadre et des conditions de vie. Favoriser l’accès à tous aux jardins et espaces verts.1. Organiser les Assises Nationales du Jardin.
2. Développer les surfaces végétalisées en ville pour permettre à ces dernières de limiter le changement climatique et économiser de l’énergie.2. Ouvrir les jardins au public et doubler leur surface d’ici 2020.
3. Favoriser l’accès des ménages modestes aux fruits et légumes issus de la production vivrière en ville (jardins partagés, collectifs, communautaires, d’insertion…)3. Partager les jardins (10% des espaces verts ouverts au public peuvent être transformés en jardins partagés et pédagogiques)
4. Développer la vie de quartier et le lien social en développant les jardins partagés et les activités durables aux pieds des immeubles.4. Penser jardin dans l’habitat social et collectif (inciter la mise en place de jardins partagés dans toute nouvelle construction)
5. Encourager les initiatives réduisant les pollutions non-agricoles, favoriser la biodiversité et les méthodes alternatives.5. Apprendre le jardin à l’école
6. Aider les patients hospitalisés à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête en développant les jardins thérapeutiques et le jardinage assisté dans les centres hospitaliers et médico-sociaux.6. Financer les jardins thérapeutiques (en milieu hospitalier, maisons de retraite…)
7. Réintroduire en ville les variétés nouvelles et anciennes de fruits et légumes, les plantes médicinales, des vergers et potagers conservatoires.7. Promouvoir les jardins solidaires (de réinsertion, contre l’exclusion, de prison…)
8. Sensibiliser chaque public aux enjeux de l’agronomie avec des jardins pédagogiques au coeur des villes.8. Soutenir la biodiversité végétale en ville
9. Soutenir l’essor du jardin dans les établissements d’enseignement et développer la sensibilité à la nature, aux végétaux et la culture. Installer des filières de formation courtes en milieu scolaire.9. Créer des emplois verts
10. Reconnaître le jardin comme espace d’expression artistique.10. Fêter le jardin (et valoriser les initiatives)

*

La suite p.3> Du vert dans ma ville : je participe !

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


6 commentaires Donnez votre avis
  1. Depuis juin 2010 nous avons mis en place dans notre quartier, un jardin partagé qui obtient un vif succès Il renforce les liens entre les habitants et crée des relations inter genération
    Nous organisons avec les légumes du jardin des repas partagés ou selon les cueillette chaque participants repart avec son petits paniers de légumes
    voir site assopierrelevee.fr rubrique jardin partagé

  2. bonsoir,
    il est vrai qu’avoir une parcelle de jardin en ville est presque un luxe! en Corse il a été créé les premiers jardins familiaux grâce à la ville d’Ajaccio et j’ai pu acquérir une parcelle. alors tous mes encouragements à tous ceux et toutes celles qui veulent faire pareil.
    je vous invite à consulter le site de la ville d’Ajaccio où vous y trouverez le projet réalisé. bonne lecture à vous toutes et tous et à bientôt.

  3. Tout à fait génial, d’ailleurs moi et ma famille nous sommes déjà inscrits pour participer à un projet prévu pour la fin de l’année par notre mairie. Nous espérons de tout coeur que ce projet soit couronné de succès, car c’est une idée merveilleuse pour créer des liens sociaux.

  4. Un peu de poésie dans un monde de brutes ! Complètement d’accord : d’autant que cela ramène l’Etre Humain face à ses racines ! Et puis , c’est toujours une fierté de dire que c’est produit « chez soi » . On se sent valorisé ! Le jardin , c’est une soupape de sécurité , un lieu d’observation et d’inspiration et on se sent utile à soi et aux autres et ça apprend aussi l’humilité . Bref , une véritable leçon de vie et de choses …

  5. Et comment résister à la pression immobilières grandes villes, avec toujours plus de gens qui veulent toujours plus de logements toujours plus proches des centre-villes (à cause des déplacements qui sont de plus en plus onéreux) ?

    Pas de places pour les jardins dans tout ça.

  6. Ca serait idéal, un rêve.Je suis d’accord avec ces propositions. Comment signer le pacte jardin 2012? Christiane Monty

Moi aussi je donne mon avis