Quand Paris offre une seconde vie aux sapins

Le vendredi 2 janvier 2009, la ville de Paris commencera une opération de recyclage des sapins de Noël, qui se poursuivra jusqu’au 1er février afin d’encourager les Parisiens à faire un geste écologique.

Ainsi, l’objectif de la mairie de Paris avec l’opération de recyclage des sapins de Noël est d’inciter les Parisiens à réduire la quantité des ordures ménagères incinérées plutôt que d’abandonner leurs déchets sur la voie publique.

Les sapins, sans décoration, non floqués et sans sac, pourront être déposés du 2 janvier au 1er février dans 95 points d’apport volontaire se situant dans les jardins de Paris.

Les arbres sont transformés en broyat, utilisé soit comme paillage directement répandu sur les massifs des jardins parisiens, soit comme composant pour la fabrication de compost. Ces sapins ne partiront donc pas en incinération et ne pollueront pas non plus les rues de la capitale.

  • La Ville de Paris a mis en place en 2007 une opération de recyclage qui a rencontré un vif succès puisque 15 000 sapins de Noël ont ainsi été récupérés.

La liste de l’ensemble des parcs et des participants à l’opération, et l’emplacement des points de collecte est consultable sur www.paris.fr, rubrique "Parcs & Jardins ".

Paris n’en est pas à sa première opération en matière de recyclage puisque des associations font depuis longtemps du développement durable et des organismes connus proposent déjà des services à Paris, souvent en partenariat avec la Mairie.

Cette dernière souhaite encourager ces pratiques qui s’intègrent dans sa politique de prévention des déchets puisque les communes ont la responsabilité de la collecte et du traitement des déchets des habitants.

Aujourd’hui, les déchetteries parisiennes permettent aux particuliers de se débarrasser de leurs matériaux recyclables et de leurs encombrants.

A l’avenir, elles pourront être associées à une ressourcerie qui permet de récupérer en l’état des objets pour les nettoyer, les réparer ou les réemployer en les recyclant en vue d’une "seconde vie" et les revendre à un prix abordable. De telles activités naissent un peu partout en France.

En juin 2007, s’est ouverte à Paris, initiative soutenue par la Mairie, la première ressourcerie gérée par l’association l’Interloque. Les Parisiens peuvent ainsi y apporter les objets dont ils souhaitent se déposséder (vaisselle, livres, textiles, meubles, électroménager, quincaillerie…).

Recyclons !

On ne le répètera jamais assez, recycler c’est participer à la préservation de notre planète. Dans votre cuisine, les règles sont les suivantes :

C’est à dire les bouteilles d’eau vides, bouteilles de jus de fruits en plastique, boîtes de conserve bien vidées et séchées, le papier (prospectus), les emballages en cartons propres (sans traces de pizza ou de nourriture), les cartons de déménagement, de livraison de courses, les barquettes en aluminium propres, les bidons de sirop (type Teisseire …), les aérosols.

  • Une poubelle pour isoler le verre,

Bouteilles en verre (bouteilles de vin, de jus de fruits, d’huile d’olive …), bocaux, objets en verre (verre à boire, pots de yaourt en verre…).

  • une poubelle pour tout le reste,

Restes de nourriture, emballages sales (cartons à pizza, emballage de jambon, …), pots de yaourt vides, barquettes en polystyrène (barquettes de viande entre autres).

  • Par ailleurs, pensez à coller sur vos boîtes aux lettres "Stop la Pub" afin de réduire nos déchets de prospectus !

Lire également

Article rédigé par Elwina, janvier 2009