Palme de l’alimentation : consommation plus responsable ou un logo de plus ?

Palme de l'alimentation : consommation plus responsable ou un logo de plus ?

Cette année devrait être remise une toute nouvelle distinction à plusieurs produits alimentaires : la Palme de l’Alimentation. S’agit-il d’un outil d’aide à la consommation responsable ou un simple logo de plus à décrypter ?

Palme de l’Alimentation : nutrition, communication et engagements

Cette année et pour la première fois, des produits alimentaires recevront une Palme de l’Alimentation. Cette dernière récompense les produits aux bonnes valeurs nutritionnelles, pour lesquelles les fabricants font preuve d’une communication transparente et honnête et qui prennent de vrais engagements citoyens et durables.

En résumé, les Palmes de l’Alimentation reviendront à des produits bons au goût, bons pour la santé et bons pour l’environnement.

Un objectif louable, mais quoi de neuf sous le soleil ? D’abord, la Palme de l’Alimentation est la seule distinction décernée par des professionnels de santé ainsi que des consommateurs. De plus, il ne s’agit pas de mettre en avant les seuls produits bio, produits régionaux ou produits sans huile de palme, mais plutôt d’aider le consommateur à repérer d’un seul coup d’oeil les produits favorables à une alimentation plus responsable et qui développent une démarche citoyenne.

Une méthodologie basée sur la qualité

Le saviez-vous ? Alors qu’en 1996, 80 % des consommateurs déclaraient comprendre les étiquettes et logos alimentaires, ils ne sont plus que 54 % en 2008. Le consommateur est donc de plus en plus perdu dans les rayons alimentaires des supermarchés et peine à repérer les produits les plus responsables.

Chaque produit candidat à une Palme de l’Alimentation doit passer un test nutritionnel. Ensuite, les meilleurs sont évalués de façon indépendante par des consommateurs et des professionnels de santé. Sont pris en compte la communication autour du produit ainsi que les engagements citoyens et durables de la marque.

Finalement, une note finale est délivrée, récompensant les produits les plus responsables.

*

La suite p.2> Que faut-il penser des Palmes de l’alimentation ?