Le palais présidentiel ? un gouffre environnemental !

Inciter les consommateurs à consommer mieux tout en polluant moins, c’est bien beau, mais encore faut-il que l’Etat applique ces beaux principes ! En effet, quand il s’agit de bilan carbone, l’Elysée a encore bien du mal à se restreindre… D’après le magazine Terra Eco qui a établi un classement des ministères les plus polluants, le palais présidentiel mériterait la palme…

En matière d’environnement, l’Etat "peut mieux faire"

Avec 33 837 tonnes équivalent CO2 pour 1 031 agents émises en 2008, c’est à dire un taux moyen d’émission de 32,82 tonnes par agent, le siège de la présidence est bien moins respectueux de l’environnement que les ministères, sans doute le reflet de l’intense activité internationale et des déplacements de la Présidence.

Après avoir procédé à l’isolation thermique de trois bâtiments administratifs, installé des visioconférences mais aussi des ampoules basse consommation, le Palais a encore de très gros progrès à accomplir. 

francePar ailleurs, les révélations ne s’arrêtent pas là. Le ministère de l’écologie, 3ème de ce classement, devrait se voir décerner également le bonnet d’âne avec un taux moyen d’émission de CO2 de "5,54 tonnes par agent" en 2010.

En 2ème position on retrouve le ministère de l’Education nationale qui affichait en 2009 un taux moyen de "5,57 tonnes (de CO2) par agent" pour les sites parisiens.

Enfin, en 4ème, 5ème et 6ème position se classent les ministères de l’agriculture (4,75 t par agent en 2008), de l’économie et des finances (4,56 t par agent en 2008) et de la défense (4,11 t par agent en 2008).

photo gouvernementEn dépit de ces résultats inquiétants, les ministères auront jusqu’au nouveau bilan carbone de l’Elysée, soit en 2011, pour se ressaisir et révéler leur capacité à concilier consommation et développement durable et non au pouvoir de polluer. On aimerait voir le même bilan carbone réalisé dans les Conseils régionaux et Conseils généraux….

Je réagis

Lire également sur l’environnement