Oubliez la bouteille, passez au robinet

Rédigé par Consoglobe, le 1 juil 2007, à 21 h 48 min

Selon un institut d’études américain, l’eau en bouteille est la boisson qui connaît le plus de succès au niveau mondial, une grande réussite pour l’industrie agro-alimentaire. Les Etats-Unis sont les plus gros consommateurs d’eau en bouteille. Les Français sont de grands exportateurs d’eau en bouteille. L’Inde et la Chine, ont triplé et doublé leur consommation entre 2000 et 2005.

Pour l’environnement c’est une autre histoire

Selon le Worldwatch institute, qui est un organisme indépendant, près de 2 millions de tonnes de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) finissent en décharge chaque année aux Etats-Unis. Le transport et la fabrication des bouteilles non seulement consomment beaucoup d’énergie et dégagent énormément de gaz à effet de serre. De plus, certains cours d’eau et réserves d’eau souterraines sont menacés de surexploitation.

Pour le consommateur, la consommation d’eau en bouteille n’est pas un bon plan.

Elle n’a pas vraiment d’avantages, hormis le plaisir de choisir sa bouteille d’eau. En effet l’eau embouteillée peut coûter de 240 à 10.000 fois plus cher que l’eau du robinet. De plus, l’eau au robinet est d’excellente qualité… alors, le bon plan c’est bien de boire l’eau du robinet.

Eau minérale = eau en bouteille ?
Non pas forcément. Toutes les eaux vendues en bouteille ne sont pas minéralisées. Certaines eaux comme la Cristaline justement ne sont pas des eaux minérales. En ce qui concerne l’eau du robinet, selon les régions, les eaux de ville sont plus ou moins naturellement minéralisées.

Filtrer l’eau

Pour s’affranchir de la corvée des eaux en bouteilles, ni plus pures, ni plus sures, pas écologiques du tout (transport, bouteilles vides) et vendues 10 à 15 fois plus chères que l’eau, on va donc préférer l’eau du robinet.
Elle recèle aussi parfois des traces d’aluminium, de cuivre, de plomb, de zinc, de calcaire, de pesticides, etc. Une bonne manière de se débarrasser des petites imperfections de l’eau du robinet est la filtration. Et si vous lui trouvez parfois un petit goût de chlore, un tout petit peu salé. Deux moyens pratiques existent :

1 – Les carafes filtrantes

2 – Les filtres sur robinet.

Les carafes à eau adoucissantes
Première manière de filtrer et d’adoucir l’eau, les carafes filtrantes on l’avantage de la simplicité. Une carafe se choisit en fonction de ses qualités de filtrage bien entendu mais aussi de son aspect visuel, sa facilité de remplissage, son autonomie, son rangement, la qualité de son couvercle, la recyclabilité des recharges.

Le distillateur portable
Pour une eau de la plus haute qualité grâce à ce système de distillation qui ne nécessite aucun montage particulier. Vous éliminez la totalité des bactéries et virus et tous les contaminants de l’eau en général, que ce soit les métaux ou les minéraux, inassimilables parce que inorganiques, ainsi que les produits chimiques quels qu’ils soient

A lire également sur la consommation d’eau :

A découvrir : Les fontaines à eau gazeuse

Le saviez-vous ?

Un français consomme 200 litres d’eau par jour.
Il faut 15 000 litres d’eau pour produire 1 seul kilo de viande ; 7 000 l. pour un tee-shirt en coton et 2 000 l. pour 1kg de riz.
Pour produire une tonne de blé, il faut en moyenne 1 000 m3 d’eau soit l’équivalent d’un million de bouteilles.
20 % de la consommation d’eau sont perdus en fuites d’eau.
La consommation moyenne et par jour d’une personne est de 200 litres d’eau en moyenne dont :
> Alimentation : 10 litres d’eau par jour
> Nettoyage : 15 litres
> Lessive : 25 l
> Hygiène : 48 l.
> Fuites : 40 l.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



9 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour info,
    j’ai participé à une conférence donnée à Rennes par un expert en la matière, il a écrit un pavé sur l’eau de 700 pages. Sa conférence est passionnante (biologiste +physicien) et à la fin quand on lui demande alors comment faut-il filtrer l’eau du robinet (qu’il considère comme non potable) : il préconise soit l’osmose inverse (compter 1000€) (ce serait l’idéal) ou alors ce filtre à charbon fritté (Hydropure avec compteur volumétrique) qu’il conseille également sans réserve. Il assure que les filtres à cartouches sont si peu efficaces contre les milliers de produits chimiques qui polluent l’eau. En tous cas, j’ai trouvé le mien sur tynat.fr et de plus ce n’est pas onéreux.
    E. L.

  2. sur le recyclage des bouteilles de plastique, il y a beaucoup d’infos dans l’article de l’encyclo-ecolo : Recylage du plastique (http://www.encyclo-ecolo.com/Recyclage_du_plastique)

    ou celui sur l’eau du robinet
    (http://www.encyclo-ecolo.com/Eau_du_robinet)

  3. Je suis assez d’accord avec les derniers commentaires postés car la plupart des solutions génères de nombreux déchets également plastique tout aussi polluants que de l’eau en bouteille.
    J’ai opté pour une solution bien plus écologique qui est un filtreur qui s’installe sur le robinet.
    Ca enleve le gout de chlore, détruit les bactéries, filtre les métaux lourds et garde les minéraus et oligo-éléments.
    Franchement c’est ce qui me semble être le plus intelligent des choix surtout que ca filtre 5000L d’eau avant d’avoir a changer la cartouche.
    plus d’infos sur http://filtreur-eau.com

  4. c’est toujours avec attention que je lis vos articles, en effet avec une carafe c’est minimum 12 cartouches qu’il faut changer et encore, la fabrication d’une telle cartouche est presque autant qu’une bouteille de 1 litre pour ce qui est du plastique.
    Aucune norme sur ces cartouches, les matériaux sont-ils bons ? il existe maintenant un robinet qui n’utilise que 3 à 4 cartouches par année total du traitement 2400 litres – qui va neutraliser (séquestrer touts les produits chimiques, les THMs, le plomb, le mercure, barium, arsenic, chlore à 100% -pesticides-insecticides- herbicides- sédiments etc.
    L’utilisation est bien entendu l’eau du robinet , en plus il est construit tout en laiton, une conduite spéciale amène l’eau purifiée, un programmateur indique le moment ou il faut changer la cartoiuche, led rouge et vert – de plus il est équipé d’un économiseur d’eau à 50% – je pense que cela vaut la peine de le voir sur http://www.monh2o.eu

  5. Vous tirez sur les bouteilles d’eau, en parlant de réussite marketing et économique, et faites l’apologie des carafes filtrantes ! Ces carafes sont un vrai piège marketing, une croissance à deux chiffres, je vous rappelle qu’elles sont en plastique, que le but est de vendre le plus de cartouches possibles pour enrichir le fabricant. Que c’est une mode et qu’un jour, on les retrouvera toutes en décharge parce que les gens en auront marre d’aller changer les cartouches qui deviendront trop onéreuses. De plus, si ces cartouches ne sont pas régulièrement changées, ce sont de véritables nids à microbes dangereux pour l’organisme. L’Europe compte bientôt légiférer là-dessus, ce qui pourrait faire grimper un peu plus le prix des cartouches.

  6. Bonjour,

    Concernant votre encadré sur la consommation d’eau, il convient d’apporter des modifications basées sur des réalités objectives.
    1) La consommation d’eau domestique est proche de 100 litres par jour et par personne après enquête de terrain (voir association “S-EAU-S”).
    2) Cette consommation domestique visible de 100 litres en moyenne est à multiplier par 35 à 40 soit 3500 litres dont l’essentiel (97%)est de l’eau virtuelle. Celle-ci représente l’eau utilisée pour produire nos aliments et autres biens de consommation (voiture, vêtements, informatique….
    En d’autres termes, sur nos 3500 litres de consommation quotidienne par personne; 3400 sont de l’eau virtuelle et 100 litres représentent notre consommation domestique visible!

    Yann Olivaux, auteur du livre “La nature de l’eau”

  7. rien de tel que l’osmose inverse pour une eau pure à boire + eau de nettoyage, arrosage….seul b mol est un changement d’habitudes et parfois….abandon de certains conforts d’eau courante!!!
    par contre j’ai du mal maintenant a boire l’eau du robinet telle quelle ou de faire un thé avec….c dire la différence

  8. J’aimerais en savoir plus sur le coût écologique des recharges des carafes filtrantes et leur recyclabilité (jamais entendu parler). Mais l’info est rare sur ce sujet :-/

  9. Attention distiller de l’eau est un moyen extrêmement énergétivore !
    Evitez les fausses solutions…

Moi aussi je donne mon avis